Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

L’Avalanche échange Downie aux Flyers en retour de Talbot

jeudi 2013-10-31 / 16:45 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


L’Avalanche échange Downie aux Flyers en retour de Talbot
L’Avalanche du Colorado a échangé l’attaquant Steve Downie aux Flyers de Philadelphie jeudi en retour de l’attaquant québécois Maxime Talbot.

Dans le but d’ajouter de la profondeur à son groupe d’attaquants et de renforcer son unité en désavantage numérique, l’Avalanche du Colorado a acquis Maxime Talbot des Flyers de Philadelphie en retour de Steve Downie.

Talbot, âgé de 29 ans, a amassé deux points en 11 matchs avec les Flyers cette saison, mais il dominait les attaquants de l’équipe avec un temps d’utilisation de 3:35 en infériorité numérique par match. Avant les rencontres de jeudi, l’Avalanche dominait la ligue avec un pourcentage d’efficacité de 92,3 pour cent en désavantage numérique.

« Je pense qu’il nous manquait un peu de joueurs pour évoluer en désavantage numérique et Talbot est très bon dans ces occasions, a déclaré Roy. Il est très bon pour écouler le temps en infériorité numérique et il va beaucoup nous aider. Ça s’est bien passé en octobre car nous n’avons joué que 11 matchs, mais nous en allons disputer 14 rencontres dans chacun des trois ou quatre prochains mois. Je ne veux pas surutiliser certains gars. C’est important de partager le temps d’utilisation, et je crois que Talbot sera très important pour nous. »

Roy a indiqué que Talbot rejoindra l’équipe à Dallas jeudi et il jouera contre les Stars, vendredi. Il reste à voir où il jouera, mais Roy a mentionné qu’un autre des points forts de Talbot, était sa polyvalence.

« Talbot jouera avec (Nathan) MacKinnon et (Jamie) McGinn ou (John) Mitchell, a dit Roy. J’aime aussi le fait que Talbot soit un centre, ce qui nous donne plus de flexibilité. On pourra faire jouer Mitchell sur le troisième trio avec McGinn, et faire jouer Talbot sur la quatrième ligne. Il est un joueur de centre, mais il peut jouer autant à gauche qu’à droite et cela très facilement. »

Talbot a indiqué qu’il serait d’accord peu importe le rôle que Roy lui confierait.

« J’imagine qu’écouler des pénalités est mon pain et mon beurre, a-t-il dit. Il y a deux ans, j’ai connu une bonne saison avec 19 buts, ce que j’ai apprécié. Je peux amener de la versatilité et j’aime jouer avec émotion. Je n’ai entendu que de bonnes choses à propos de Patrick Roy, alors je suis très excité à l’idée de faire partie de l’équipe. »

Un vétéran de neuf saisons, Talbot totalise 77 buts et 154 points en 515 matchs avec les Flyers et les Penguins de Pittsburgh. Il a aussi marqué 18 buts et récolté 39 points en 77 matchs dans les séries de la coupe Stanley. Il est reconnu pour avoir inscrit les deux buts des Penguins dans la victoire de 2-1 contre les Red Wings de Detroit dans le septième match de la finale de la coupe Stanley en 2009.

« Talbot a remporté la coupe Stanley avec Pittsburgh, a ajouté Roy. Il est un très bon joueur en infériorité numérique. Il va nous apporter beaucoup de profondeur. Il joue très bien dans les séries éliminatoires et il sera une bonne addition pour notre équipe. »

Talbot a dit qu’il était très heureux de passer d’une équipe en 15e place dans l’Est à une équipe qui figure au deuxième rang dans l’Ouest.

« Pendant toutes mes années à Pittsburgh et à ma première saison à Philly, on a participé aux séries à chaque fois. En quelque sorte, on s’habitue à ça, a déclaré Talbot. C’était assez difficile l’an dernier et encore cette année. Maintenant, je me fais échanger à une équipe qui a beaucoup de momentum en ce moment. C’est excitant. Ils sont au sommet de la ligue et il y a une raison pour cela. C’est une jeune équipe avec beaucoup de profondeur et beaucoup de talent, et ils devraient avoir du succès pour encore plusieurs saisons. »

En échange, l’Avalanche a cédé Downie aux Flyers, l’équipe qui l’avait repêché en première ronde (29e) en 2005. Il a fait ses débuts dans la LNH avec les Flyers en 2007-08 et il a joué sporadiquement avec eux pendant deux saisons avant d’être échangé au Lightning de Tampa Bay durant la saison 2008-09.

L’attaquant de 26 ans a marqué un but et amassé six points en 11 matchs cette saison et il a surtout joué à l’aile droite sur le premier trio en compagnie du centre Matt Duchene et de l’ailier gauche Ryan O’Reilly.

À Philadelphie, il devrait jouer à l’aile gauche sur le premier trio aux côtés du centre Claude Giroux et de l’ailier droit Vincent Lecavalier. La recrue Michael Raffl a occupé ce poste quelques matchs, mais n’a amassé qu’une assistance en six matchs. Les Flyers reçoivent la visite des Capitals de Washington vendredi et le directeur général, Paul Holmgren, a indiqué qu’il laisserait à l’entraîneur en chef Craig Berube le soin de décider où jouera Downie. Holmgren a déclaré qu’il était heureux que Downie soit de retour dans l’organisation.

« Steve est un très bon joueur, a dit Holmgren. Un meilleur joueur que bien du monde pense. Il protège bien la rondelle et il peut fabriquer plusieurs jeux. J’ignore comment Berube va l’utiliser. Il sera ici vendredi et il sera un plus pour notre équipe. »

L’échange donne aussi une certaine flexibilité aux Flyers au chapitre du plafond salarial. Downie en est à sa dernière année de contrat d’un contrat de deux ans d’une valeur de 5,3 millions $ et il pourra devenir joueur autonome sans compensation en juillet. Il reste encore deux saisons au contrat de cinq ans à Talbot, une entente de 8,75 millions $ signée en juillet 2011.

Downie a connu sa meilleure saison dans la LNH en 2009-10 avec le Lightning quand il a joué avec Steven Stamkos sur le premier trio de l’équipe.

« Steve est un joueur très affamé, a indiqué Holmgren. Il fonce au filet et il peut fabriquer des jeux. Il peut apporter beaucoup à ce chapitre… Il peut faire partie de nos neuf meilleurs attaquants sur une base régulière. Il peut jouer sur n’importe quel trio et à toutes les positions à l’attaque. »

En sept saisons avec les Flyers, le Lightning et l’Avalanche, Downie a totalisé 56 buts et 145 points. En plus de sa production, Downie est un joueur énergique, un joueur physique. Il totalise 696 minutes de pénalité dans la LNH et cette saison, il est le huitième joueur le plus pénalisé avec 36 minutes. Avant les matchs de jeudi, les Flyers étaient la quatrième équipe la plus pénalisée de la ligue, avec une moyenne de 15,4 minutes de pénalité par match.

Le premier séjour de Downie à Philadelphie a été marqué par une suspension de 20 matchs au début de la saison 2007-08 pour avoir frappé l’attaquant Dean McAmmond, des Sénateurs d’Ottawa, à la tête durant un match préparatoire. Holmgren croit cependant que Downie a mûri depuis et qu’il a appris à jouer d’une façon physique tout en évitant les pénalités.

« Je crois qu’il a gagné beaucoup en maturité, mais il joue toujours d’une façon robuste, a dit Holmgren. Il va fort probablement écoper de pénalités parce qu’il joue d’une façon robuste, mais parfois, c’est une bonne chose. On veut des joueurs robustes, on veut des joueurs qui sont affamés et qui foncent au filet afin de provoquer des choses. »

Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook