Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Kings battent les Oilers 2-1 en fusillade

lundi 2013-10-28 / 0:37 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Kings battent les Oilers 2-1 en fusillade
Los Angeles a enregistré un sommet cette saison de 48 tirs sur le gardien des Oilers d'Edmonton Richard Bachman et n’a marqué qu’un seul but. Il a fallu attendre au but inscrit par Anze Kopitar au troisième tour de la fusillade dimanche soir pour voir les Kings enregistrer une victoire de 2-1 au Staples Center.

LOS ANGELES – Les Kings de Los Angeles prospèrent à grappiller et à garder les matchs avec de bas pointages. Ils n'ont généralement pas à grappiller aussi longtemps, surtout face à une défensive en difficulté.

Los Angeles a enregistré un sommet cette saison de 48 tirs sur le gardien des Oilers d'Edmonton Richard Bachman et n’a marqué qu’un seul but. Il a fallu attendre au but inscrit par Anze Kopitar au troisième tour de la fusillade dimanche soir pour voir les Kings enregistrer une victoire de 2-1 au Staples Center.

Kopitar a décoché un tir qui a déjoué Bachman du côté du bloqueur, pour mettre fin à une impasse défensive. Jonathan Quick a effectué 17 arrêts et a stoppé David Perron et Ryan Nugent-Hopkins lors de la fusillade, pour avoir le dessus de justesse sur Bachman, qui a arrêté Jeff Carter, mais qui a accordé des buts en fusillade à Mike Richards et Kopitar.

Durant une certaine séquence, Bachman a stoppé 26 tirs tandis que son équipe ne dirigeait que six lancers vers le filet des Kings en temps réglementaire et en surtemps. Il a également aidé à tuer une pénalité pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire en prolongation et a poursuivi sa domination sur L.A.

Bachman a arrêté 95 des 97 tirs en trois apparitions en carrière contre les Kings.

Juste au moment où tout semblait indiquer que Los Angeles amorcerait la troisième période en retard 0-1, la patience de Richards a payé quand il a saisi le rebond de Jake Muzzin, a pris son temps et a marqué sur un tir dans un angle restreint sur le côté gauche du filet à 16:58 de la deuxième. Matt Frattin a aidé en faisant écran au gardien Bachman, qui était dans l’impossibilité de suivre la rondelle jusqu'à ce que Richards n’enfile l’aiguille par-dessus son épaule.

Bachman a commencé la rencontre parce que Devan Dubynk était aux prises avec un problème à la cheville et les Oilers n'ont pas jugé que Jason LaBarbera était apte à amorcer deux rencontres en autant de soirs suite à la défaite encaissée face aux Coyotes de Phoenix, samedi. La décision était logique, puisque Bachman présente un dossier de 2-0 et une moyenne de 0,57 en carrière contre Los Angeles.

Bachman n'a pas été beaucoup mis à l’épreuve, mais a su tenir bon en cette soirée où les Oilers, qui sont habituellement de rapides patineurs, ont semblé confus contre les Kings.

Les Oilers ont dirigé 12 tirs au but dans les deux premières périodes, même s’ils ont obtenu quatre jeux de puissance et ont été dominés 48-18 au chapitre des tirs au filet, mettant tout de même fin à une séquence de 0-en-23 avec l’avantage d’un homme.

Le premier but de Nail Yakupov cette saison a été marqué avec un tir sur réception grâce à un retour de lancer du défenseur Anton Belov à 4:12 de la deuxième période, après qu’Ales Hemsky eut remis la rondelle à la ligne bleue. Muzzin purgeait alors une pénalité pour obstruction. Il a mis fin à la disette de sept matchs sans marquer en supériorité numérique des Oilers, disette qui remonte au 12 octobre.

Déjà privé de Taylor Hall et Ryan Smyth, Edmonton était également privé des services de Tyler Pitlick en raison d'une blessure à un genou depuis samedi.

L.A. présente une fiche de 12-1-4 contre Edmonton au cours des 17 dernier affrontements.

 

La LNH sur Facebook