Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Dave Bolland mène les Maple Leafs vers un gain de 4-1 face aux Penguins

samedi 2013-10-26 / 22:25 / LNH.com - Nouvelles

Par Joe Yerdon - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Dave Bolland mène les Maple Leafs vers un gain de 4-1 face aux Penguins
Dave Bolland mène les Maple Leafs vers un gain de 4-1 face aux Penguins

TORONTO – Dave Bolland a inscrit deux buts et James Reimer a effectué 37 arrêts pour aider les Maple Leafs de Toronto à l’emporter 4-1 face aux Penguins de Pittsburgh samedi soir.

Bolland avait d’abord créé l’égalité 1-1 en fin de première période grâce à un filet en désavantage numérique, avant de compléter un troisième vingt de trois buts pour Toronto en marquant dans un filet désert, ce qui lui fait six buts en 12 matchs avec les Maple Leafs (8-4-0).

« [Bolland] a exactement été le joueur qu’on voulait qu’il soit, un joueur que tu peux muter autant sur le premier que le quatrième trio de ton équipe, il joue et s’entraîne avec beaucoup d’intensité », a déclaré l’entraîneur des Maple Leafs, Randy Carlyle.

Les Penguins avaient ouvert la marque à 6:52 du premier vingt sur le jeu de puissance quand Evgeni Malkin a passé à Kristopher Letang, qui a battu Reimer entre les jambières pour inscrire son premier de la saison.

Pittsburgh a bénéficié d’un autre avantage numérique quand Carl Gunnarsson a été puni pour avoir accroché à 14:59, mais Bolland a fait 1-1 en déjouant Marc-André Fleury d’un lancer frappé haut à 16:33.

La période s’est terminée sur une note plus dramatique, alors que David Clarkson de Toronto a frappé durement le défenseur de Pittsburgh Rob Scuderi sur la rampe avec 16,8 secondes à jouer. Scuderi a chuté sur la patinoire et a eu besoin d’aide pour retraiter au vestiaire. Il n’est pas revenu au jeu par la suite.

« J’ai vu la reprise vidéo et… c’est juste un coup épaule à épaule, a dit l’entraîneur des Penguins, Dan Bylsma. Je ne sais pas s’il a été soulevé puis blessé en tombant. Je ne le sais pas exactement, ce n’est pas aussi clair que s’il y avait eu une grosse mise en échec ou quoi que ce soit sur le jeu. Je ne sais pas exactement ce qui a causé la blessure. »

Les Penguins ont augmenté la pression en deuxième période en dominant les Maple Leafs 16-4 au chapitre des tirs au but, mais Reimer les a tous stoppés, incluant deux arrêts clés de la jambière aux dépens de Pascal Dupuis.

« Tu ne peux pas gagner dans cette ligue sans un gardien de but qui te donne une chance [de gagner], et [Reimer] nous a donné une chance », a indiqué Carlyle.

Nazem Kadri a donné les devants aux Leafs pour de bon quand il a inscrit son quatrième filet de la saison à 1:26 de la troisième, déjouant la défensive des Penguins et effectuant une feinte pour battre Fleury. Kadri évoluait sur le premier trio de Toronto avec James van Riemsdyk et Phil Kessel, en remplacement du joueur de centre blessé Tyler Bozak.

« Je ne sais pas vraiment comment la descente à 3-contre-2 s’est formée, je ne m’en souviens pas, a dit Kadri. J’ai l’impression qu’on était à 3-contre-2 sur une moitié de patinoire en entier. [Van Riemsdyk] a fait un superbe jeu et a foncé au filet. Ç’a ouvert le haut pour qu’il me passe la rondelle, et j’ai été en mesure de marquer. »

Le filet de Kessel sur le jeu de puissance à 17:05 a assuré la victoire aux siens, avant que Bolland ne marque dans un filet désert. Kessel était fin seul près du filet et van Riemsdyk l’a rejoint avec une passe du revers sans regarder.

« C’est ce genre de jeu où en quelque sorte je sais où il va se placer, a déclaré van Riemsdyk. Il va trouver ces ouvertures et si je peux lui donner la rondelle, il a assez d’espace pour prendre un bon tir. »

Fleury, qui avait regardé la défaite de 4-3 vendredi à domicile face aux Islanders de New York du bout du banc, a terminé avec 26 arrêts. Le meilleur pointeur de la LNH, Sidney Crosby, a quant à lui été blanchi pour seulement la deuxième fois de la saison.

Pour le contrer, les Maple Leafs ont placé Bolland et le capitaine Dion Phaneuf sur la patinoire.

« Ce sont des minutes difficiles pour lui, a dit Carlyle de Phaneuf. On croit qu’il fait tout un travail pour notre équipe, sinon on ne l’utiliserait pas dans ces situations. Je sais qu’il semble qu’on ait une relation amour-haine par moments, mais chez le personnel d’entraîneurs on lui démontre surtout beaucoup d’amour. »

Reimer a amélioré sa fiche en carrière contre les Penguins à 4-0-2.

« Ils ont probablement les meilleurs joueurs au monde au sein de leur équipe, et ils se présentent à chaque match, a mentionné Reimer. Je suis simplement chanceux d’avoir des coéquipiers qui élèvent leur jeu d’un cran et qui jouent de gros matchs. Je ne sais pas si ç’a vraiment avoir avec moi autant qu’avec les gars devant moi qui travaillent comme des fous. »

Les Maple Leafs se dirigeront vers Edmonton pour y affronter les Oilers mardi. Les Penguins se rendront quant à eux à Raleigh, où les Hurricanes de la Caroline les accueilleront lundi.

 

La LNH sur Facebook