Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Leblanc marque 2 fois et les Bulldogs battent les Americans 4-3 en prolongation

vendredi 2013-10-25 / 22:36 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Leblanc marque 2 fois et les Bulldogs battent les Americans 4-3 en prolongation

HAMILTON - Louis Leblanc a marqué deux buts, dont celui de la victoire en prolongation, et les Bulldogs de Hamilton ont pris la mesure des Americans de Rochester 4-3, vendredi, dans la Ligue américaine de hockey.

Nick Tarnasky et Magnus Nygren ont aussi touché la cible pour les Bulldogs (3-1-2), et Robert Mayer a effectué 27 arrêts pour enregistrer la victoire.

Luke Adam, Frédérick Roy et Brayden McNabb ont répliqué pour les Americans (3-2-1), tandis que Nathan Lieuwen repoussait 28 lancers devant sa cage.

Leblanc a mis un terme à un match très serré en faisant vibrer les cordages à 1:26 de la prolongation, lorsque Drew Schiestel l'a repéré seul à proximité de la ligne des buts. Il a accepté sa courte passe et a soulevé un tir du revers au-dessus de Lieuwen.

L'attaquant du club-école du Canadien a obtenu cinq points au cours des deux derniers matchs.

Gabriel Dumont a failli inscrire son nom sur la feuille de pointage à trois minutes de la première période, lorsque la rondelle a dévié dans sa direction. L'attaquant québécois, qui était fin seul dans le bas de l'enclave, a décoché un tir des poignets vif qui a battu de vitesse Lieuwen — avant de s'écraser contre le poteau du côté rapproché.

Les récents succès des Bulldogs s'expliquent par leur opportunisme sur les unités spéciales. Ils ont marqué trois buts en sept avantages numériques vendredi, après avoir été blanchis en 19 opportunités au début de la campagne.

 

La LNH sur Facebook