Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Flyers mettent fin à une séquence de quatre défaites

jeudi 2013-10-24 / 22:40 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Flyers mettent fin à une séquence de quatre défaites
Les Flyers mettent fin à une séquence de quatre défaites

PHILADELPHIE – Les Flyers de Philadelphie ont continué à peiner à marquer mais deux buts ont suffi contre les Rangers de New York, qu’ils ont battus 2-1 jeudi pour mettre fin à une séquence de quatre défaites.

C’est un but du défenseur Braydon Coburn qui a fait la différence à 3:33 de la troisième période et permis aux Flyers d’enregistrer une deuxième victoire seulement en neuf rencontres. Les Rangers, eux, ont subi une sixième défaite à leur huitième de neuf matchs sur la route pour entreprendre la saison. Après une visite à Detroit samedi, ils disputeront enfin leur match d’ouverture locale lundi en accueillant le Canadien.

Matt Read, en désavantage numérique, pour les Flyers, et Brad Richards, pour les Rangers, s’étaient échangé des buts en première période.

Coburn a battu le gardien recrue Cam Talbot d’un tir frappé dirigé de loin dans la circulation après que les Rangers aient été incapables de dégager leur territoire.

Les Rangers ont cru avoir créé l’égalité un peu plus de deux minutes plus tard quand le gardien Steve Mason a voulu dégager une rondelle qui a frappé la jambe de l’attaquant new-yorkais J.T. Miller pour rebondir dans son filet. Mais à la reprise vidéo, on a jugé que Miller avait fait un mouvement pour rediriger la rondelle et le but a été refusé.

Mason a fini sa soirée de travail avec 30 arrêts, cinq de plus que Talbot, qui en était à son premier match dans la LNH en remplacement d’Henrik Lundqvist, qui souffre d’une blessure non identifiée.

Les Flyers n’ont toujours pas marqué plus de deux buts dans un match, la plus longue série du genre en début de saison depuis que les Bruins de Boston ont eux aussi disputé neuf matchs sans marquer plus de deux buts pour entreprendre la saison 1964-65.

Read a profité d’une bévue de Derick Brassard à la pointe pour s’échapper et aller battre Talbot entre les jambières pour enregistrer son tout premier point de la saison

Richards, un des rares éléments positifs chez les Rangers depuis le début de la campagne, a créé l’égalité 64 secondes avant la fin de l’engagement lorsque son lancer dirigé d’un angle impossible a dévié sur Coburn pour se retrouver derrière Mason. C’était son cinquième but de la saison au sein d’une équipe qui en compte 12 en tout, en huit rencontres. Ce but mettait aussi fin à une séquence de plus de 105 minutes sans but des Rangers.

Talbot a réussi deux gros arrêts durant le troisième avantage numérique des Rangers en deuxième période, face à un tir de Vincent Lecavalier, dirigé de l’enclave, et à un lancer dévié par Brayden Schenn. Il a aussi obtenu l’aide de ses poteaux, atteints par des tirs des défenseurs  Kimmo Timonen et Luke Schenn, toujours en deuxième période.

Les Rangers ont aussi résisté à une infériorité numérique de cinq minutes lorsque Benoit Pouliot a été chassé de la rencontre pour avoir envoyé Maxime Talbot tête première dans la bande, à 17:00 de la période. Ce dernier a eu besoin de l’aide de ses coéquipiers pour quitter la patinoire mais est revenu au jeu tôt au troisième engagement.

Talbot a encore fait des siennes dans les dernières secondes de ce long avantage numérique aux Flyers en frustrant Brayden Schenn qui était seul dans l’enclave.

 

La LNH sur Facebook