Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Sénateurs ont le dessus sur Alfredsson et les Wings

jeudi 2013-10-24 / 0:15 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Sénateurs ont le dessus sur Alfredsson et les Wings
Les Sénateurs ont le dessus sur Alfredsson et les Wings

DETROIT – Les Sénateurs d’Ottawa ont vu leur ancien capitaine de près pour la première fois dans l’uniforme des Red Wings de Detroit et ils n’ont pas cligné des yeux.

Ensuite, ils ont vu leur nouveau capitaine Jason Spezza contribuer à gâcher la soirée de Daniel Alfredsson dans sa première confrontation contre l'équipe dont il a été le capitaine pour 13 de ses 17 saisons à Ottawa.

Spezza et Bobby Ryan, qui a été acquis dans une transaction le jour même où Alfredsson s’est entendu avec Detroit en tant que joueur autonome, ont marqué deux buts dans la victoire sans équivoque de 6-1 des Sénateurs sur les Red Wings mercredi soir au Joe Louis Arena, donnant à leurs partisans de quoi célébrer après la décision étonnante d'Alfredsson.

« Je comprends l’émotion des partisans et à quel point c’est devenu personnel, a dit Spezza. Pour nous, en tant que joueurs, nous essayons de déparer le personnel du professionnel. Nous savions qu’il y avait davantage d’enjeu dans ce match, que plus de gens regarderaient probablement ce soir, mais il faut tenter de séparer du côté personnel de la chose. Je pense que cela aide à garder sa concentration. »

Les Sénateurs étaient définitivement concentrés, du début à la fin, dans le match le plus complet de la saison. C'était aussi la première victoire d'Ottawa à Detroit depuis le 12 décembre 2006 ainsi que le premier match des Sénateurs contre les Red Wings en tant que rivaux de la Division Atlantique. C’était également le premier match d’Ottawa dans la ville de l’automobile depuis le 7 octobre 2011, lorsque les débuts de Paul MacLean en tant qu'entraîneur des Sens avaient été assombris par une défaite de 5-3.

Cette fois, les Sénateurs (4-3-2) ont renversé le scénario et ont rapidement forgé leur avance pour garder Detroit (6-4-1) à court de victoire au cours des trois derniers matchs. Eric Gryba et Jared Cowen ont marqué les autres filets pour Ottawa, tandis que Craig Anderson a réalisé 31 arrêts.

« Je crois que nous avons enfin joué durant 60 minutes, a dit Ryan. Nous semblions mettre les pièces en place auparavant, mais nous nous éloignions du plan, ce que nous n’avons pas fait ce soir. Même quand nous nous sommes réveillés un peu, nous avons gardé la pédale au plancher, essentiellement, et c'était ça l’important. »

Jimmy Howard a amorcé la partie devant le filet des Red Wings, mais il n’y est demeuré que 14:14 après avoir accordé trois buts sur huit tirs et a finalement été remplacé à la faveur de Jonas Gustavsson.

Alfredsson a commencé le match à droite sur la première ligne en compagnie du capitaine des Red Wings Henrik Zetterberg et du centre étoile Pavel Datsyuk, après avoir pratiqué du côté droit au sein de la deuxième unité durant la semaine. Le tout a finalement eu des allures d’une ode de 21 secondes en l’honneur de son passé glorieux à Ottawa, puisque le pilote des Red Wings Mike Babcock a ramené ses trios à ses combinaisons habituelles après les quatre premières présences.

La seule présence de Daniel Alfredsson sur la feuille de pointage s’est finalement avérée une pénalité pour avoir fait trébucher alors que l’issue du match était déjà décidée.

« C'était évidemment un match différent aujourd'hui, la façon dont ça s’est passé », a-t-il dit par la suite. « Je ne me sentais pas trop égaré. Le réchauffement était ce qu'il était. Une fois le match en cours, vous êtes vraiment dedans. C'est dommage comme genre de match, ça ne s’est pas traduit en une belle bataille, comme je m'y attendais. »

Spezza et Ryan en sont grandement responsables, avec des performances de deux buts chacun. Spezza a maintenant six buts et huit points en quatre matchs, portant ainsi son total en tête de son équipe à sept buts et 10 points. Ryan, qui a marqué trois buts en autant de matchs, suit Spezza au deuxième rang de l’équipe dans chaque catégorie, à un but et un point derrière.

« Pour un gars qui est habituellement reconnu pour démarrer lentement, c’est satisfaisant, a dit Ryan. Je me suis préparé pour cette année, je me suis assuré d’aller sur la patinoire plus tôt et de prendre plus de tirs. J’ai fait toutes ces choses qui vous permettent de vous mettre dans une position pour réussir. Donc de démarrer en trombe ainsi, je ne sais pas si je m’en attendais. Mais je le désirais certainement, c’est bien. »

Il n'a pas fallu longtemps aux visiteurs pour se construire une avance.

Gryba a marqué son premier de la saison à 5:46 de la première période quand il a capté une remise dans l’enclave de Mika Zibanejad et a décoché un tir des poignets dans le coin supérieur gauche qui a déjoué Howard du côté du bloqueur. Zibanejad, rappelé de Binghamton de la Ligue américaine de hockey mardi, a cueilli la rondelle derrière le filet, disque que le défenseur recru Danny DeKeyser n’est pas arrivé à contrôler.

Des pénalités décernées à Niklas Kronwall et Kyle Quincey de Detroit ont conduit aux buts de Spezza et Ryan, qui ont porté la marque à 3-0 et ont forcé le retrait de Jimmy Howard.

Spezza a marqué du cercle gauche avec un tir qui a touché à deux défenseurs avant de déjouer Howard à 10:48. Ryan a dirigé un tir du cercle droit qui a bifurqué sur la jambe d'un défenseur avant d’atteindre le coin supérieur gauche du filet, derrière le bouclier du gardien Howard, à 14:14.

Les Red Wings ont enfin inscrit un filet lors d’un jeu de puissance par l’entremise de Todd Bertuzzi deux minutes plus tard et c’est la seule fois que Detroit a battu Anderson. Detroit n’a inscrit que trois buts au total en trois rencontres.

« Il faut faire table rase », a dit Henrik Zetterberg, capitaine des Red Wings. « Il faut revenir ici et avoir un bon entraînement. Vous ne voulez pas y penser trop longtemps. Évidemment, nous ne nous attendions pas à cela. Nous nous sentions bien à l’aube de ce match. Nous voulions connaître une bonne partie. Nous sommes mécontents. Il faut oublier et aller de l’avant. »

Detroit a dominé les premières minutes de la seconde période, mais le but de Spezza à 5:12 a enlevé beaucoup de momentum aux Red Wings et à la foule. Spezza a tiré depuis le haut de l’enclave et a raté le filet à la gauche de Gustavsson, mais la rondelle est revenue vers lui et il a dirigé le disque sous la jambière gauche du gardien.

Le but a été suivi d’une célébration bien sentie, même si lui et le reste des Sénateurs ont tenté de minimiser l'importance particulière de ce match au terme de l'entraînement matinal. Cowen a marqué grâce à un tir du poignet à 1:50 de la troisième période et Ryan a inscrit un but à la faveur d’un rebond à 6:13 pour compléter le pointage.

« Je pense que c’est formidable de bien jouer lors d’un gros match et je pense que pour moi, l’idée première quand on prend le rôle de capitaine, c’est d’apprendre tous les jours; apprendre à devenir un bon capitaine dans cette ligue, a dit Spezza. J'essayais d'apprendre sous Alfie quand il était ici et c'est évidemment quelque chose que je désirais. Maintenant que j'ai le « C » sur mon chandail, c'est une question d'essayer d'apprendre à travers différentes situations et d’être cohérent. »

 

La LNH sur Facebook