Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Canadien-Oilers: un affrontement entre deux équipes décimées par les blessures

mardi 2013-10-22 / 13:28 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Canadien-Oilers: un affrontement entre deux équipes décimées par les blessures
Tout comme le Tricolore, ce sont des Oilers décimés par les blessures qui se présenteront au Centre Bell mardi soir.

BROSSARD – Pour une deuxième fois en moins de deux semaines, le Canadien se mesurera aux Oilers d’Edmonton, cette fois à Montréal.

Tout comme le Tricolore, ce sont des Oilers décimés par les blessures qui se présenteront au Centre Bell mardi soir. En matinée, les Oilers ont confirmé que Taylor Hall, un de leurs meilleurs pointeurs, avait subi une blessure au genou gauche et qu’il devrait être à l’écart du jeu pendant quatre semaines.

« Mais ça ne change pas grand-chose, parce que nous aussi nous avons des blessés », a déclaré le défenseur du CH Josh Gorges. « Et juste parce qu’un de leurs meilleurs joueurs est absent, ça ne veut pas dire que ça sera facile. Ils ont beaucoup de talent dans cette équipe et tu ne peux en aucun cas les prendre à la légère, parce qu’ils vont te le faire payer. »

Les Oilers devront également se passer de Ryan Smyth, qui a dû retourner à Edmonton en raison d’une blessure à l’aine. Selon le directeur général Craig MacTavish, Smyth devrait s’absenter pendant environ une semaine. Les Oilers doivent déjà composer sans les services de Sam Gagner (mâchoire), Steve MacIntyre (genou), Corey Potter (dos) et Jesse Joensuu (dos).

Après avoir raté deux séances d’entraînement de suite, l’attaquant Jordan Eberle – co-meneur chez les pointeurs des Oilers avec Hall et Mark Arcobello – était sur la patinoire pour l’entraînement matinal des siens mardi. Il devrait piloter le premier trio avec Ryan Nugent-Hopkins et Nail Yakupov, alors que le Russe obtiendra une chance de se faire valoir en remplacement de Hall.

Blessures ou pas, Lars Eller avoue qu’il n’est pas toujours évident de savoir à quoi s’attendre contre les Oilers.

« C’est difficile à dire avec cette équipe, a-t-il affirmé. Ça pourrait être n’importe quoi. Je crois qu’ils jouent un peu comme une équipe junior parfois, ils prennent beaucoup de risques et ça va dans tous les sens. Il n’y a pas toujours beaucoup de structure dans leurs matchs, alors je ne sais vraiment pas. »

Chez le Tricolore, on a appris lundi que Brandon Prust (épaule) s’absenterait pendant quatre semaines, alors que la période de rééducation de Daniel Brière (commotion cérébrale) est toujours indéterminée. Ces deux noms s’ajoutent à la déjà longue liste des blessés du Canadien, qui inclut Max Pacioretty (cuisse), George Parros (commotion), Davis Drewiske (épaule), Douglas Murray (haut du corps) et Alexei Emelin (genou).

« Je pense que quand des joueurs clés sont blessés, il faut que les 20 autres joueurs fassent leur part, a mentionné Gorges. Nous avons des joueurs importants sur le désavantage numérique qui manquent à l’appel, des joueurs importants sur le jeu de puissance qui manquent à l’appel, alors on doit tous pousser dans la même direction collectivement. Je ne crois pas qu’on doive changer notre approche, mais les 20 joueurs qui sont de la formation ce soir (mardi) doivent s’assurer de faire leur travail. »

Pour combler ces pertes, le Canadien a rappelé lundi les attaquants Michael Blunden et Patrick Holland – qui évoluaient aux côtés de Ryan White sur le quatrième trio à l’entraînement de mardi – ainsi que le défenseur Nathan Beaulieu des Bulldogs de Hamilton.

Michael Bournival, qui aura lui aussi la chance de se faire valoir sur un trio en compagnie des vétérans Brian Gionta et Tomas Plekanec mardi, a appris lundi qu’il avait suffisamment fait bonne impression pour qu’on lui suggère de se trouver un appartement à Montréal, signe qu’il est ici pour y rester.

« C’est une étape importante, mais en même temps je ne peux pas être trop excité par ça, a sagement indiqué le Québécois. Tout peut arriver, c’est ce que [la direction] m’a dit pendant notre meeting [après l’entraînement de lundi]. Donc je dois rester terre-à-terre et continuer à travailler fort, continuer à faire ce que j’ai fait jusqu’à maintenant. »

Beaulieu, qui doit s’approcher du record pour le plus grand nombres d’allers-retours entre la Ligue nationale et la Ligue américaine cette saison, admet qu’il est parfois difficile de s’adapter à tout ce va-et-vient.

« Honnêtement, je commence un peu à m’y habituer, a-t-il déclaré. […] La direction voulait que je retourne [à Hamilton], mais sans changer mon style de jeu. Ils voulaient que je joue comme si j’étais toujours à Montréal.

« Le plus important c’est que si j’ai une opportunité, je dois prendre le taureau par les cornes et essayer d’en profiter. »

L’entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien, a d’ailleurs décidé d’insérer Beaulieu dans la formation aux dépens de Jarred Tinordi. Beaulieu avait également été préféré à Tinordi lors du premier affrontement entre le Canadien et les Oilers cette saison, qui a eu lieu le 10 octobre à Edmonton.

« On veut donner une chance à Beaulieu de s’affirmer, a évoqué Therrien. Il a connu un bon match à Hamilton quand on a joué là-bas – probablement son meilleur de la saison – et [les Oilers sont] une équipe qui patine et on aime ses habiletés de patineur. »

Therrien a ajouté que Tinordi avait encore quelques éléments à peaufiner avant de pouvoir jouer de façon plus régulière.

« Le niveau d’intensité et de confiance qu’il avait démontré au camp d’entraînement, on veut qu’il amène ça dans nos matchs. Présentement, il ne le fait pas autant qu’on voudrait », a-t-il mentionné.

Les Oilers concluront un séjour de six matchs sur la route avec la rencontre de mardi soir, une séquence au cours de laquelle ils présentent une fiche de 1-3-1 jusqu’à maintenant.

Carey Price sera devant le filet du Tricolore.

Tinordi et Peter Budaj sont demeurés sur la patinoire du Complexe sportif de Brossard longtemps après que leurs coéquipiers eurent quitté pour le vestiaire. Tinordi peaufinait son coup de patin avec l’entraîneur des défenseurs Jean-Jacques Daigneault, tandis que Budaj écoutait attentivement les conseils de l’entraîneur des gardiens Stéphane Waite.

Voici les formations prévues pour les Oilers et le Canadien

OILERS

Nail YakupovRyan Nugent-HopkinsJordan Eberle

Ales HemskyMark ArcobelloDavid Perron

Tyler PitlickBoyd GordonBen Eager

Luke GazdicWill ActonRyan Jones

Andrew FerenceNick Schultz

Ladislav SmidJeff Petry

Anton BelovJustin Schultz

Devan Dubnyk

Jason LaBarbera

CANADIEN

Alex GalchenyukLars EllerBrendan Gallagher

Michael BournivalTomas PlekanecBrian Gionta

Rene BourqueDavid DesharnaisTravis Moen

Patrick HollandRyan WhiteMike Blunden

Andrei MarkovP.K. Subban

Josh GorgesRaphael Diaz

Nathan BeaulieuFrancis Bouillon

Carey Price

Peter Budaj

 

La LNH sur Facebook