Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le gardien auxiliaire Carter Hutton mène les Predators vers la victoire

dimanche 2013-10-20 / 22:56 / LNH.com - Nouvelles

Par Patrick Williams - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le gardien auxiliaire Carter Hutton mène les Predators vers la victoire
Le gardien auxiliaire Carter Hutton mène les Predators vers la victoire

WINNIPEG – La géographie et les rigueurs du calendrier de la LNH jouaient contre les Predators de Nashville dimanche, mais le gardien auxiliaire Carter Hutton les a menés vers une victoire face aux Jets.

Après avoir affronté le Canadien à Montréal samedi, les Predators ont fait le long voyage jusqu’à Winnipeg pour se mesurer aux Jets au MTS Centre, où Hutton a effectué son premier départ de la saison, repoussé 38 lancers et permis à Nashville de l’emporter 3-1 afin qu’il signe son premier gain dans la LNH.

Après une première période sans buts, Nashville (5-4-0) a touché la cible à trois reprises en deuxième sur sept tirs. Le filet d’Eric Nystrom en désavantage numérique avec 20 secondes d’écoulées à la période a donné les devants aux Predators 1-0. Patric Hornqvist a ensuite inscrit son troisième but de la campagne – un sommet à Nashville – pour doubler l’avance des siens, que Hutton et les Predators ont protégée pendant le reste de la rencontre. Matt Cullen a marqué le troisième but des Predators pour cogner le dernier clou dans le cercueil des Jets (4-5-0).

« C’était une énorme victoire pour nous, a dit Cullen. Du voyagement difficile, deux matchs en autant de soirs. C’était une séquence importante pour cette équipe. On fatigue les autres équipes. On a quatre trios qui peuvent patiner et jouer au hockey. On devait comprendre de quelle façon il fallait jouer pour avoir du succès. On avait beaucoup de nouveaux joueurs qui tentaient simplement de trouver leur zone de confort et comment s’adapter à l’équipe, et ils l’ont fait. »

Nashville a récolté au moins un point lors de ses cinq derniers matchs, dont quatre victoires, incluant un gain de 2-1 à Montréal samedi. Alors que les Predators ont joué puis pris l’avion en direction de Winnipeg pendant la nuit, les Jets se sont reposé et s’approchent de la fin d’une série de six rencontres à domicile. Les sept matchs des Jets devant leurs partisans jusqu’à maintenant constituent un sommet dans la LNH.

Hutton, dont la seule autre apparition cette saison est survenue alors qu’il était venu en relève à Pekka Rinne le 3 octobre face aux Blues de St. Louis, a permis à Rinne de prendre une soirée de repos alors que les Predators sont dans une séquence au cours de laquelle ils disputent neuf matchs sur 11 à l’étranger. Evander Kane a marqué avec 10:47 à faire à la rencontre pour bousiller le jeu blanc de Hutton.

Hutton est originaire de Thunder Bay, en Ontario, et avait de la famille et des amis dans les gradins du MTS Centre pour l’encourager.

« Je crois que les gars respectent vraiment quelqu’un qui y a mis beaucoup de temps et d’efforts et qui a travaillé aussi fort pour être prêt », a déclaré l’entraîneur des Predators, Barry Trotz. « C’est vraiment spécial pour notre groupe d’avoir réussi à aller lui chercher la victoire. Il était prêt dès le départ et j’espérais qu’on puisse se ralier autour de lui devant ses amis et sa famille. »

Ondrej Pavelec a obtenu un huitième départ en neuf matchs pour les Jets et réalisé 23 arrêts. Winnipeg devait composer sans les services des défenseurs blessés Mark Stuart et Jacob Trouba, ainsi que du joueur de centre Jim Slater. L’entraîneur Claude Noël a encore une fois jonglé avec ses trios, insérant Devin Setoguchi – laissé de côté dans la victoire de vendredi 4-3 en fusillade face à St. Louis – dans la formation pour tenter de créer des étincelles au sein d’une attaque encore à la recherche de constance.

Matt Hendricks des Predators a écopé d’une pénalité pour avoir fait trébucher à 10 secondes de la deuxième période, accordant aux Jets leur deuxième jeu de puissance. Mais Nystrom a bloqué le tir de la pointe du défenseur de Winnipeg Dustin Byfuglien, filé en zone des Jets et s’est défait du défenseur Tobias Enstrom avant de déjouer Pavelec avec seulement 10 secondes d’écoulées à la pénalité d’Hendricks, donnant aux Predators leur premier filet à court d’un homme cette saison.

Hornqvist a stoppé la tentative de dégagement de Pavelec le long de la bande et dirigé un lancer qui devait être hors cible, mais que le défenseur des Jets Zach Bogosian a fait dévier par mégarde avec son patin dans son propre filet à 12:07.

Les Jets ont réduit l’écart à 3-1 à mi-chemin au troisième tiers quand Kane a poussé un retour de lancer sous les jambières de Hutton à 9:13.

 

La LNH sur Facebook