Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Karlsson et Spezza permettent aux Sénateurs de remporter leur match d’ouverture à domicile

jeudi 2013-10-17 / 22:46 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Karlsson et Spezza permettent aux Sénateurs de remporter leur match d’ouverture à domicile
Pas encore de victoire pour les Devils, qui s'inclinent 5-2 contre Ottawa

OTTAWA – Les Sénateurs d’Ottawa ont continué à accorder toutes sortes de tirs, donc c’est une bonne chose qu’ils aient réussi à profiter de la plupart des leurs.

Erik Karlsson et Jason Spezza ont marqué un but et amassé deux aides chacun, jeudi, et les Sénateurs d’Ottawa ont remporté leur match d’ouverture à domicile 5-2 face aux Devils du New Jersey.

Bobby Ryan a inscrit un filet et récolté une mention d’assistance et Craig Anderson a effectué 40 arrêts pour Ottawa, qui avait amorcé sa campagne avec un périple de six matchs sur la route.

Zack Smith et Milan Michalek ont complété la marque pour les Sénateurs, qui ont ainsi signé un deuxième gain de suite (3-2-2).

Les Sénateurs ont été dominés au chapitre des lancers pour un sixième match consécutif, 43-22, mais ils ont déjoué Martin Brodeur sur leurs deux premiers tirs pour prendre les devants 2-0 à 6:51 de la première période.

« Nous étions vraiment contents d’avoir obtenu notre dernière victoire à Phoenix (4-3 en prolongation mardi) et nous voulions transporter ce momentum dans le match de ce soir (jeudi), a déclaré Anderson. Avec l’énergie que la foule nous a apportée avec les cérémonies d’ouverture et tout, on s’en est servi et on a été en mesure de commencer le match en lion.

« À chaque fois que tu as l’opportunité de prendre une avance de deux buts pour amorcer un match, je préfère toujours ça à commencer avec un déficit de deux buts et devoir venir de l’arrière. »

Ottawa a alloué 295 lancers en sept rencontres, une moyenne de plus de 42 par match.

Les Devils ont prolongé leur séquence d’équipe record avec leur septième défaite consécutive (0-4-3) pour amorcer la campagne.

« Il n’y a pas de doute, l’heure est grave, a dit Ryan Carter des Devils. Après sept matchs, nous n’avons toujours pas trouvé le moyen de gagner. Tu ne peux pas te mettre à trouver des excuses. Tu domines une équipe au chapitre des tirs – je ne sais pas combien on en a eus aujourd’hui (jeudi), mais on était dans les 40 –, ils sont dans les 20 et on finit avec la défaite. »

Travis Zajac du New Jersey a touché la cible avec 54 secondes d’écoulées à la troisième période pour bousiller le jeu blanc d’Anderson vers la fin d’un jeu de puissance à 5-contre-3 qui avait débuté au deuxième tiers.

« C’est un bon gardien, a ajouté Carter. Peut-être qu’avec quelques bonds chanceux il se fait déjouer quelques fois, mais c’est un gros gars qui couvre beaucoup d’espace, et on doit trouver un moyen de lancer haut. J’ai eu l’impression que tous nos tirs allaient directement sur ses jambières toute la soirée. C’est malheureux. »

Anderson a fait un arrêt spectaculaire pour voler un but à Jaromir Jagr quelques instants plus tard.

« Ce n’est pas la première fois qu’on voit [Anderson] faire ça, a évoqué Karlsson. C’est un gardien exceptionnel et il est dominant quand on a besoin de lui, et évidemment aujourd’hui (jeudi) il a sauvé le match pour nous. »

Steve Bernier a marqué son premier de la saison à 10:59 pour permettre aux Devils de s’approcher à 3-2. Brodeur a alloué quatre buts à chacun de ses quatre départs cette saison.

« Au final, tu dois gagner des matchs de hockey. Et peu importe à qui la faute, on ne réussit pas à le faire en tant qu’équipe, a déclaré Brodeur. Certains jours c’est l’attaque, certains jours c’est la défensive, et d’autres jours comme aujourd’hui (jeudi), je dois faire l’arrêt sur au moins un de leurs deux premiers tirs dès le début, même si je ne les ai pas vus, je dois trouver le moyen de fermer la porte.

« On savait qu’ils allaient connaître un bon début de rencontre, et ils ont pris les devants 2-0, mais par la suite on a utilisé notre temps d’arrêt et on a dominé le match. »

Le New Jersey a profité d’un de ses sept jeux de puissance. Les Devils, qui ont amorcé la partie à égalité avec les Sénateurs pour le moins grand nombre d’opportunités en avantage numérique cette saison (15), ont marqué deux fois en 22 occasions.

Ottawa, qui avait stoppé une série de quatre revers grâce à son gain en prolongation face aux Coyotes, a été blanchi en trois jeux de puissance.

L’attaquant Mattias Tedenby disputait un premier match cette saison après avoir raté les six premières rencontres du New Jersey en raison d’une blessure au bas du corps.

 

La LNH sur Facebook