Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Canucks viennent de l’arrière pour battre les Flyers

mardi 2013-10-15 / 22:25 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Les Canucks viennent de l’arrière pour battre les Flyers
Le trio composé d’Henrik Sedin, Chris Higgins et Ryan Kesler a marqué les buts égalisateurs et victorieux, et les Canucks de Vancouver ont battu les Flyers 3-2 après avoir comblé deux déficits d’un but, entreprenant ainsi sur une bonne note une séquence de sept matchs sur la route.

PHILADELPHIE – Quand John Tortorella n’aime pas ce qu’il voit ou s’il veut relancer son attaque, il n’hésite pas à changer ses trios et la stratégie a fonctionné mardi soir à Philadelphie.

L’entraîneur a séparé les jumeaux Sedin à la septième minute de la troisième période et les résultats n’ont pas tardé. Le trio composé d’Henrik Sedin, Chris Higgins et Ryan Kesler a marqué les buts égalisateurs et victorieux, et les Canucks de Vancouver ont battu les Flyers 3-2 après avoir comblé deux déficits d’un but, entreprenant ainsi sur une bonne note une séquence de sept matchs sur la route.

« Écoutez, ils [les jumeaux Sedin] jouent vraiment bien ensemble et c’est très difficile de les séparer, mais je pense que parfois ça va arriver, a déclaré Tortorella. Je crois que plus la saison avancera et plus ce seront des décisions que nous devrons prendre, mais c’est extrêmement difficile de les garder loin l’un de l’autre puisqu’ils jouent tellement bien ensemble. »

Higgins a égalé la marque à la huitième minute et Kesler a procuré la victoire aux Canucks (4-3-0) avec son deuxième but de la soirée à 17:35.

« Peut-être que c’est un changement de décor », a dit Kesler quand il a voulu expliquer pourquoi les Canucks se sont mis à marquer quand Tortorella a séparé les Sedin. « Tu essaies seulement de créer une étincelle, voir si quelque chose de différent va fonctionner. On obtient des chances, mais on ne marque pas. Mais ce changement nous a beaucoup aidés. »

La recrue Tye McGinn a réussi les deux buts des Flyers (1-6-0).

Roberto Luongo a effectué 20 arrêts dans le but des Canucks pour mériter la victoire, deux de moins que le gardien des Flyers Steve Mason.

Les Flyers en étaient à leur sixième défaite en sept rencontres, tandis que les Canucks ont mis fin à une courte série de deux défaites.

« Tu dois sauter sur la glace et mettre de la pression sur l’autre équipe et gagner le match, a indiqué l’entraîneur des Flyers, Claude Berube. On dirait qu’on a arrêté de faire quoi que ce soit et qu’on s’est mis à attendre que quelque chose de mauvais survienne. Et vous savez comment ça se passe, mais on va devoir surmonter cet obstacle. »

Kesler a marqué le but de la victoire en profitant d’un retour de lancer de Higgins accordé par Mason dans l’enclave. Higgins avait précédemment enregistré son premier but de la saison à la suite d’une belle pièce de jeu de Sedin. Placé derrière le filet, celui-ci a attendu patiemment que le défenseur Nicklas Grossmann vienne le défier avant de remettre la rondelle à Higgins, qui a tiré sur réception, lui aussi dans l’enclave, à 7:31 de la troisième.

Les Flyers ont raté une occasion de prendre une avance lorsqu’ils ont passé presque toutes les deux minutes d’un avantage numérique avec 8:21 à jouer en troisième en territoire offensif mais en étant limité à un seul tir au filet. Les joueurs des Canucks ont bien aidé leur gardien en bloquant trois lancers.

Les Flyers avaient pris une avance de 2-1 en marquant le seul but de la seconde période, à 2:10. Claude Giroux a passé la rondelle à McGinn, obtenant ainsi un deuxième point cette saison, mais il n’a toujours pas marqué un seul but. Il est venu bien près cependant en début de rencontre, mais son tir a abouti sur le poteau.

McGinn et Kesler ont marqué leur premier but à 10 secondes d’intervalle à la 13e minute du premier engagement.

McGinn a d’abord tiré profit d’un long retour accordé par Luongo après avoir repoussé un tir frappé de Grossmann pour marquer d’un tir du revers à 12:26.

Le deuxième but de la saison de Kesler, qui a suivi ã 12:36, en a été un chanceux lorsque la rondelle lancée par Jannik Hansen au fond du territoire des Flyers a fait un mauvais bond sur la bande au moment où Mason s’apprêtait à l’intercepter pour revenir en plein devant son filet abandonné et sur la palette d’un Kesler, qui n’en demandait pas tant.

Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook