Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Malkin donne la victoire aux Penguins contre les Oilers

mardi 2013-10-15 / 22:19 / LNH.com - Nouvelles

Par Wes Crosby - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Malkin donne la victoire aux Penguins contre les Oilers
Crosby obtient 3 passes et les Penguins infligent un revers de 3-2 aux Oilers

PITTSBURGH – Evgeni Malkin a compté son premier but en carrière contre les Oilers d’Edmonton pour permettre aux Penguins de Pittsburgh de l’emporter 3-2 mardi soir au Consol Energy Center.

Lors d’une supériorité numérique, Paul Martin a raté son lancer de la pointe, mais la rondelle a glissé jusqu’à Malkin, qui était fin seul à la gauche du gardien de but des Oilers Jason LaBarbera. Son tir vif a permis aux Penguins de prendre les devants 3-2 à 7:20 de la troisième période.

Sidney Crosby a obtenu sa troisième aide de la soirée sur le jeu et il compte maintenant 12 points cette saison, trois de plus qu’Alex Ovechkin au sommet du classement des marqueurs.

Crosby a inscrit au moins un point à chacun des six premiers matchs des Penguins pour ainsi égaler sa plus longue séquence de parties avec un point en début de saison. Il avait amorcé sa saison recrue 2005-06 avec une série de six matchs avec au moins un point du 5 au 15 octobre 2005.

Il en est aussi à 15 parties de suite avec au moins un point contre les équipes canadiennes. Cette séquence remonte au 28 mars 2010 et Crosby a accumulé 30 points au cours de cette fructueuse série.

« Nos gars ont profité de certaines chances et ont trouvé le moyen de placer des rondelles dans le but, a dit Crosby. On a généré de bonnes choses à l’attaque ce soir (jeudi) et c’était bien d’y participer. »

La défensive de Pittsburgh a bien fait devant le gardien de but Marc-André Fleury au troisième vingt en limitant l’adversaire à seulement trois lancers. Les Penguins sont aussi demeurés parfaits cette année en infériorité numérique en neutralisant les trois jeux de puissance des Oilers mardi soir.

Edmonton a exercé de la pression sur Pittsburgh au deuxième engagement en disputant une de ses meilleures périodes de l’année. Les Oilers en ont profité pour marquer deux fois et pour dominer les Penguins 15-9 au chapitre des tirs au but.

« C’était probablement notre match le plus complet [depuis le début de la campagne], a déclaré l’entraîneur des Oilers, Dallas Eakins. J’ai aimé le fait que nos gars étaient dans la bataille. On a calmé une tempête des Penguins en début de match. Ils ont amorcé la rencontre en lion dans leur propre aréna et on a fait quelques petits ajustements entre la première et la deuxième.

« On n’a selon moi pas connu de match plus complet que celui-là. J’ai aimé que nos gars n’aient pas eu peur de faire face à l’adversité. »

Ales Hemsky a compté son deuxième but de la saison pour créer l’égalité 1-1. Le lancer de Jeff Petry a touché le poteau et Hemsky a poussé le retour derrière Fleury à 1:39 de l’engagement.

Chris Kunitz a redonné les devants aux Penguins huit minutes plus tard. Le tir de Pascal Dupuis a été amorti par l’équipement de LaBarbera et Kunitz et Crosby se sont précipités vers le disque qui glissait tout doucement vers la ligne des buts.

Kunitz a été celui qui a poussé la rondelle dans le fond du filet.

Toutefois, Edmonton a poursuivi sa domination, ce qui a permis à Jordan Eberle d’égaler le pointage à 2-2 avant la fin de la deuxième période.

Fleury a réalisé un bel arrêt en plongeant devant Taylor Hall, mais il n’a pas été en mesure de se relever pour bloquer le tir du revers d’Eberle dans la partie supérieure du filet. Il ne restait alors que 4:01 à faire à la période.

Les Penguins ont démarré le match en lion et ils ont ouvert la marque à 3:08 du premier tiers. Dupuis a envoyé la rondelle derrière le filet à Crosby, qui l’a immédiatement remise à Dupuis devant la cage. L’attaquant québécois s’est servi de Kunitz comme écran et il a déjoué LaBarbera entre les jambières pour inscrire son deuxième but de la campagne.

Les Penguins ne sont pas parvenus à augmenter leur avance, et ce, même s’ils ont surclassé les Oilers 15 lancers contre 4.

Fleury n’a fait face qu’à quatre tirs, mais il a dû effectuer quelques arrêts clés pour préserver la priorité d’un but des siens au premier vingt. Nail Yakupov a repéré Justin Schultz qui fonçait seul vers Fleury à 12:59 de la période, mais le gardien des Penguins a réalisé le grand écart pour frustrer Schultz.

 

La LNH sur Facebook