Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Canucks et les Flyers sont à la recherche d’une identité

mardi 2013-10-15 / 18:18 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Les Canucks et les Flyers sont à la recherche d’une identité
Les Canucks et les Flyers sont à la recherche d’une identité

PHILADELPHIE – Depuis qu’il a obtenu le poste en juin que l’entraîneur John Tortorella parle d’établir une identité au sein des Canucks de Vancouver et d’en faire un adversaire difficile à affronter.

Après six matchs, on a pu deviner cette identité par moments, selon Henrik Sedin, mais Tortorella et son capitaine pensent tous deux que les Canucks peuvent améliorer leur cause en demeurant plus constants à l’occasion de leur longue séquence de sept matchs sur la route qui débute mardi au Wells Gargo Center de Philadelphie.

« Oui, je pense que ce seront deux semaines importantes pour apprendre à connaître mes joueurs parce que nous serons toujours ensemble, a confié Tortorella. C’est vrai pour les joueurs aussi, qui pourront mieux me comprendre. Je pense que le moment est bien choisi. »

Après Philadelphie, les Canucks passeront par Buffalo, Pittsburgh, Columbus, New York (Islanders), le New Jersey et St.Louis.

Face aux Flyers, les Canucks tenteront de mettre fin à une série de deux défaites de 4-1 subies aux mains des Sharks de San Jose et du Canadien de Montréal avant de quitter pour l’est du continent.

« Jusqu’ici, il y a eu un ou deux matchs où nous l’avons affichée (cette identité) pendant une bonne partie de la rencontre, mais lors des autres, cela n’a paru que durant 20 ou 25 minutes et cela n’a pas été suffisant pour gagner, a constaté Sedin. On peut voir que lorsqu’on joue de cette façon, on est plus difficile à affronter. »

Tortorella est bien conscient par ailleurs que les autres trios devront appuyer celui des jumeaux Sedin en attaque si son équipe veut connaître du succès.

Henrik Sedin, Daniel Sedin et Mike Santorelli ont marqué sept buts, amassé 18 points et affichent un différentiel de plus-3, tandis que les neuf autres attaquants qui devraient être de la formation mardi, incluant Jordan Schroeder, qui en sera à son premier match, ont été limités à six buts et neuf points tout en affichant un différentiel cumulatif de moins-13.

Plus grave encore, les Canucks n’ont réussi que deux buts en 19 avantages numériques, ce qui les classe au 25e rang de la LNH.

« Je regarde un gars comme (Chris) Higgins, qui a eu de vraies bonnes chances, qui a été très bon en échec-avant et qui a fait plein de bonnes choses, mais sans parvenir à compléter, a noté Tortorella. Nos medias critiquent déjà Kes (Ryan Kesler), mais il a provoqué des occasions de marquer, notamment avec Higgins, mais effectivement, il doit aussi marquer des buts.

« Vous savez ce que j’en pense? Quand vous ne parvenez pas à marquer, ne pensez pas aux buts, faites les autres choses et les buts vont venir. Je crois que nos joueurs se concentrent là-dessus mais nous avons certainement besoin que quelqu’un mette la rondelle dans le filet parce qu’une grosse charge retombe sur les épaules des jumeaux de Mike Santorelli. »

Les Flyers sont eux aussi à tenter de se construire une identité et leur entraîneur Craig Berube n’avait qu’un message simple pour ses joueurs avant ce match contre les Canucks.

« Cessez d’écoper de punitions stupides », a indiqué Wayne Simmonds.

Cela peut sembler drôle venant de la part de Berube, qui a écopé de plus de 3100 minutes de punitions au cours de sa carrière dans la LNH, mais comme l’a rappelé Simmonds, plusieurs de ces punitions ont été le résultat de bagarres ou encore des pénalités pour rudesse partagées avec les joueurs adverses. Et non pas le fait de coups de bâton comme le font les Flyers depuis le début de la saison.

Les Flyers ont joué en désavantage numérique à 33 reprises déjà, un sommet dans la ligue, parce qu’ils ont écopé de 39 punitions mineures, un autre sommet. Conséquence logique, seuls les Sabres de Buffalo ont marqué moins de buts qu’eux (1,3 par match).

« Nous avons été corrects à cinq contre cinq, a rappelé Simmonds. Je pense sincèrement que nous avons eu l’avantage à cinq contre cinq lors de nos récents matchs; ce sont les punitions qui nous tuent. »

Les Flyers aiment leurs chances contre les Canucks s’ils peuvent éviter les visites au banc des punitions. Le capitaine Claude Giroux estime qu’ils ont commencé à adopter le style au rythme exigeant commandé par Berube de la bonne façon samedi face aux Red Wings de Detroit, mais qu’ils n’ont pu en faire la preuve dans une défaite de 5-2 parce qu’ils ont été au banc des punitions trop souvent. Les Red Wings en ont profité pour marquer trois buts en sept avantages numériques.

« Il faut nous en tenir à cette façon de jouer, a indiqué Giroux. Il ne faut pas s’arrêter à notre fiche, mais à notre façon de jouer. »

Steve Mason sera devant le filet face aux Canucks, fort de sa moyenne de 2,02 et de son taux d’arrêts de ,935.

Et à en juger par l’entraînement matinal. Il est possible que Berube fasse appel à Jay Rosehill à la place de Kris Newbury, qui est resté sur la patinoire pour faire du temps supplémentaire en compagnie des défenseurs Hal Gill et Andrej Meszaros. Rosehill a été laissé de côté à Detroit samedi.

Voici les formations prévues pour les Canucks et les Flyers:

CANUCKS

Daniel Sedin - Henrik Sedin - Mike Santorelli

Chris Higgins - Ryan KeslerJannik Hansen

David Booth - Brad Richardson - Zack Kassian

Tom Sestito - Jordan Schroeder - Dale Weise

 

Kevin Bieksa - Jason Garrison

Dan Hamhuis - Chris Tanev

Ryan Stanton - Yannick Weber

Roberto Luongo

Eddie Lack

Rayés: Zac Dalpe, Andrew Alberts

Blessé: Alex Burrows (pied)

Suspendu: Alexander Edler

FLYERS

Tye McGinn - Claude Giroux - Jakub Voracek

Maxime Talbot - Sean Couturier - Matt Read

Michael Raffl - Brayden Schenn - Wayne Simmonds

Jay Rosehill - Zac Rinaldo - Adam Hall

 

Kimmo Timonen - Erik Gustafsson

Braydon Coburn - Nicklas Grossman

Mark Streit - Luke Schenn

 

Steve Mason

Ray Emery

 

Rayés: Kris Newbury, Andrej Meszaros, Hall Gill

Blessés: Scott Hartnell (haut du corps), Vincent Lecavalier (bas du corps)

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl 

 

La LNH sur Facebook