Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Ducks battent Bobby Ryan et les Sénateurs 4-1

dimanche 2013-10-13 / 23:08 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Ducks battent Bobby Ryan et les Sénateurs 4-1
Les Ducks battent Bobby Ryan et les Sénateurs 4-1

ANAHEIM – Le passé et le retour de Bobby Ryan a fait couler beaucoup d’encre, certes, mais les Ducks d’Anaheim étaient trop occupés à réécrire l’histoire et à mettre en valeur leur plus récente vedette recrue.

Arborant leurs anciens uniformes de l’époque des Mighty Ducks, les actuels Ducks ont effectué 56 tirs au but – un record d’équipe – en route vers une victoire de 4-1 face aux Sénateurs d’Ottawa, dimanche.

Corey Perry a touché la cible à deux reprises et le défenseur recrue Hampus Lindholm a amassé deux mentions d’assistance pour aider les Ducks à signer un quatrième gain de suite, après leur défaite de 6-1 contre l’Avalanche du Colorado lors de leur tout premier match de la saison. Les 56 lancers ont brisé le record de 54 qu’Anaheim avait établi face aux Oilers d’Edmonton le 27 mars 2009.

« C’est de cette façon qu’on voulait jouer, a déclaré Perry. De bonnes choses surviennent lorsque tu commences à jouer de cette manière.

« Surtout à domicile, c’est vraiment ce qu’on voulait faire. Ils [les Sénateurs] avaient joué hier (samedi). Il fallait qu’on leur saute dessus rapidement. On a chassé leur gardien de son filet rapidement. C’est comme ça qu’on doit jouer. Si on joue un jeu rapide et qu’on dirige beaucoup de lancers au filet, c’est ce qu’on va avoir comme effet sur les autres équipes. »

C’est le plus grand nombre de tirs jamais alloués par les Sénateurs, qui avaient accordé 50 lancers aux Sharks de San Jose dans un revers de 3-2 samedi soir. Robin Lehner avait fait face à ces 50 tirs et a été envoyé devant le filet à nouveau dimanche en début de rencontre pour en recevoir 47 de plus.

« C’était un match embarrassant ce soir (dimanche), a indiqué le capitaine d’Ottawa, Jason Spezza. Ça n’a rien à voir avec le style de jeu qu’on veut jouer et le type d’équipe qu’on veut être. »

Ryan, qui disputait une première rencontre à Anaheim depuis la transaction spectaculaire qui l’a envoyé à Ottawa en juillet, a accepté une passe de Kyle Turris avant de tirer sur réception à 19:12 de la première période pour inscrire son troisième but à ses trois dernières rencontres.

« Je me suis senti bien, a dit Ryan. C’était tout un jeu de la part de Turrie et je ne sais même pas qui lui a donné la rondelle. J’ai joué longtemps ici, marqué beaucoup de buts ici. Ils ont tous le même feeling dans cet amphithéâtre, mais celui-là était un peu plus significatif pour moi. J’aurais juste aimé en marquer cinq autres. »

Le filet tardif de Ryan n’a cependant pas ralenti les Ducks.

Le deuxième but de Perry, un lancer sur réception à la suite d’une belle passe du revers de Lindholm, a permis à Anaheim de prendre les devants 3-1 à 3:18 du deuxième vingt. Lindholm, âgé de 19 ans, avait également récolté une aide en première période pour amasser les deux premiers points de sa carrière dans la LNH. Il a terminé la rencontre avec un différentiel de plus-4.

Nick Bonino a perdu une mise en jeu au cercle gauche, mais a tout de même réussi à prendre un lancer qui a déjoué Lehner du côté rapproché à 15:28. Les Ducks ont conclu la deuxième période avec des avances de 4-1 au pointage et de 45-19 au chapitre des tirs au but.

Anaheim aurait pu en marquer davantage si ce n’eût été de la jambière droite de Lehner, qui a effectué un superbe arrêt pour empêcher Perry de compléter son tour du chapeau et un autre aux dépens de Kyle Palmieri au deuxième tiers.

Anaheim s’est amené comme une équipe qui venait de bénéficier de deux jours de repos et a dirigé 24 tirs vers le but en première période, un record d’équipe. Ottawa s’est amené comme une équipe qui disputait un deuxième match en deux soirs, et le gardien Craig Anderson a été retiré de la rencontre après avoir alloué deux buts sur neuf lancers.

Perry a accepté une passé de Patrick Maroon avant de décocher un tir pour déjouer Anderson avec seulement 27 secondes d’écoulées au match. Ryan Getzlaf a ensuite poussé le retour de lancer de Lindholm derrière Anderson à 4:06. L’entraîneur d’Ottawa Paul MacLean a appelé un temps d’arrêt et inséré Lehner.

Les Sénateurs voulaient être plus disciplinés, mais ils ont accordé six jeux de puissance à Anaheim – même s’ils ont réussi à tous les écouler sans dégâts – et maintenant alloué 27 avantages numériques à leurs adversaires en cinq matchs. Les Ducks ont amorcé la rencontre en ayant accordé cinq buts sur le jeu de puissance, mais ont limité les Sénateurs à un avantage numérique.

Le défenseur des Sénateurs Joe Corvo a effectué un retour dans la formation après avoir été atteint près de l’œil gauche lors de l’entraînement matinal de samedi. L’attaquant des Ducks Dustin Penner a quant à lui raté la rencontre en raison d’une blessure au bas du corps.

Le précédent record d’Ottawa pour le nombre de lancers alloués était de 51, établi en 1995.

 

La LNH sur Facebook