Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

San Jose profite d'une attaque balancée pour battre Vancouver

vendredi 2013-10-11 / 1:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


San Jose profite d'une attaque balancée pour battre Vancouver
San Jose profite d'une attaque balancée pour battre Vancouver

VANCOUVER – Les Sharks de San Jose n’ont pas eu besoin d’une performance d’un quelconque virtuose pour poursuivre leur récente domination des Canucks de Vancouver.

San Jose a profité de buts inscrits par les quatre trios et de 25 arrêts de la part du gardien Antti Niemi pour étendre à neuf sa série de victoires consécutives contre les Canucks grâce à un gain de 3-1, jeudi soir.

Le défenseur Marc-Édouard Vlasic, l’ailier de quatrième trio Matt Pelech, l’ailier gauche Patrick Marleau et l’ailier droit Brent Burns ont tous marqué pour les Sharks, qui n’ont pas perdu contre les Canucks depuis janvier 2012.

San Jose a aussi profité des deux mentions d’aide la part de Logan Couture et du capitaine Joe Thornton pour conserver sa fiche parfaite après quatre rencontres, séquence qui comprend deux gains contre Vancouver et où l’équipe a dominé ses adversaires 21-5 pour entamer la saison.

La recrue des Sharks Tomas Hertl, qui a volé le spectacle avec une performance de quatre buts dans un triomphe de 9-2 contre les Rangers de New York mardi et qui a entamé le match au sommet dans la LNH avec six buts et sept points, a été tenu à l’écart de la feuille de pointage.

Le plus haut fait d’armes de Hertl, jeudi soir, a été de voir son casque voler dans les airs suite à une mise en échec de la part du défenseur Alexander Edler tard en seconde période, mais le joueur de 19 ans était de retour au sein du premier trio et a été stoppé par Roberto Luongo lors d’une échappée tôt en troisième période.

Mike Santorelli a inscrit son quatrième filet en trois rencontres pour les Canucks, qui ont vu leur séquence de trois victoires de suite prendre fin.

Les Sharks ont balayé les Canucks lors de la première ronde des séries éliminatoires 2013 de la Coupe Stanley et ont aussi vaincu Vancouver par la marque de 4-1 lors du match d’ouverture le 3 octobre.

Luongo a terminé le match avec 25 gains pour Vancouver alors que l’équipe célébrait la marque des 25 millions de spectateurs au Rogers Arena, mais elle n’a pas donné beaucoup d’occasions de réjouissances à la foule après la mise au jeu initiale.

Vlasic a ouvert la marque à 12 :16 de la première période, saisissant une passe transversale de Brent Burns au commet du cercle gauche et décochant un tir vif qui a déjoué Luongo bas du côté du bouclier.

Pelech, rappelé des Sharks de Worcester de la LAH le matin du match, a doublé l’avance des siens durant la dernière minute de l’engagement avec son premier filet dans la LNH. Pelech, dont l’oncle est le directeur général des Canucks Mike Gillis, a capté une remise de la part de James Sheppard depuis l’arrière du filet et a rapidement soulevé la rondelle au-dessus du gant de Luongo, posté dans l’enclave.

Santorelli, qui a inscrit le but gagnant en surtemps lors des deux derniers matchs, a coupé l’avance de moitié à mi-chemin en deuxième période alors que posté dans le haut de la zone payante, il a redirigé un tir de la pointe de Ryan Stanton du côté du bouclier de Niemi, qui s’est fait prendre alors qu’il glissait à sa gauche. Mais Marleau a redonné l’avance de deux buts aux siens à peine 95 secondes plus tard, décochant un tir sur réception suite à une autre remise depuis l’arrière du filet et battant Luongo au-dessus du bouclier depuis le point de mise en jeu gauche.

Malgré le déficit de deux buts, Vancouver n’a tiré au filet qu’à deux reprises durant la première moitié de la troisième période et à quatre reprises seulement avant de retirer Luongo à la faveur d’un sixième patineur avec 3 :08 à jouer, permettant à Burns de sceller l’issue du match avec un but dans un filet désert.

Le seul point positif pour les Canucks a été l’unité d’infériorité numérique qui a stoppé les trois opportunités de San Jose et ainsi demeurer parfaite en 18 occasions cette saison.

 

La LNH sur Facebook