Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Kings gaspillent une avance mais battent les Sénateurs en prolongation

jeudi 2013-10-10 / 1:58 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Kings gaspillent une avance mais battent les Sénateurs en prolongation
Les Kings gaspillent une avance mais battent les Sénateurs en prolongation

LOS ANGELES – La troisième période est habituellement l’affaire des Kings de Los Angeles, qui représentent une puissance en pareilles circonstances depuis la saison 2012 où l’équipe a remporté la Coupe Stanley, particulièrement à domicile.

Toutefois, après trois rencontres cette saison, l’histoire est différente, même si le dernier match a connu une fin heureuse.

Ottawa a profité de buts en troisième période de la part de Bobby Ryan et Milan Michalek pour effacer un déficit de trois buts sans même pouvoir compter sur la présence de son capitaine Jason Spezza, mais Los Angeles a sauvé les meubles lorsque Jeff Carter a fait dévier un tir de Mike Richards en prolongation pour confirmer un gain de 4-3, mercredi soir.

Jusqu’en troisième période, le capitaine des Kings Dustin Brown menait L.A. vers un retour sur le sentier de la victoire nécessaire, après un revirement de situation ayant mené à une défaite face aux Rangers de New York lors du match d’ouverture local qui a forcé Darryl Sutter, l’entraîneur de Los Angeles, à modifier son alignement avec l’insertion de Daniel Carcillo et Alec Martinez.

Brown est sorti du banc des pénalités à temps pour saisir la rondelle du tir raté transformé en dégagement de Ryan et a battu Craig Anderson du côté éloigné à 6:39 de la première période. Par la suite, il a redirigé la passe de Carter alors qu’un avantage numérique de deux hommes se terminait et a donné l’avance aux siens, 3-0, à 17:55 de la première période.

Brown a par la suite donné un but à l’adversaire en troisième période, lorsque sa pénalité pour obstruction a résulté au premier but de Ryan chez les Sénateurs sur un tir précis au-dessus de l’épaule gauche de Jonathan Quick, à 5:58, pour réduire l’avance des Kings à 3-2.

C’était le premier match de Quick depuis qu’il a accordé un but d’une distance de 180 pieds contre les Rangers, lundi, et l’ancien récipiendaire du trophée Conn Smythe a stoppé 22 tirs, dont un arrêt de gauche à droite avec la jambière contre Stéphane Da Costa, tard en troisième période.

Spezza semblait prêt à renouer avec l’action lors de la séance d’entraînement matinale, mais Ottawa a opté pour reposer son aine endolorie trois jours de plus avant les deux matchs en autant de soirs à disputer ce week-end. Da Costa a pris sa place au sein de la première ligne, mais l’entraîneur Paul McLean a par la suite brassé les cartes après un départ désastreux.

Carter a ajouté un but en avantage numérique en première période, quand il a soulevé une rondelle au-dessus d’un Anderson qui était couché sur la glace. Les Kings ont marqué trois fois sur neuf tirs pour compléter une première période sur la route atroce pour Ottawa, qui a gracié L.A. de deux opportunités à cinq contre trois et à 4:07 de supériorité numérique lors des 20 premières minutes d’action seulement.

Le dossier d’Anderson est maintenant de 1-7-4 en carrière face aux Kings, qui ont remporté huit des 10 derniers affrontements contre Ottawa et présentent une fiche de 12-1-1 à vie à domicile contre les Sénateurs, qui n’ont pas gagné à Los Angeles depuis le 11 janvier 2000.

 

La LNH sur Facebook