Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les joueurs des Flyers acceptent le blâme pour le congédiement de Laviolette

mardi 2013-10-08 / 14:29 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Les joueurs des Flyers acceptent le blâme pour le congédiement de Laviolette
Les joueurs des Flyers acceptent le blâme pour le congédiement de Laviolette

VOORHEES, N.J. - Au cours de la conférence de presse présentée lundi pour annoncer que Peter Laviolette avait été congédié de son poste d’entraîneur des Flyers de Philadelphie et remplacé par l'entraîneur adjoint Craig Berube, tant le président des Flyers Ed Snider que le directeur général Paul Holmgren ont placé sur les épaules des joueurs la responsabilité de commencer à mieux jouer.

« Vous ne pouvez pas vous débarrasser de tous les joueurs, a déclaré Snider. C'est pourquoi les entraîneurs perdent leur emploi et parfois, c’est la faute des joueurs. »

Mardi, ces mêmes joueurs se sont sentis piqués au vif par les déclarations du président de l’équipe et peu d’entre eux étaient en désaccord avec lui.

« Nous sommes sur la glace, nous sommes ceux qui ont à faire le travail, a déclaré le capitaine Claude Giroux. De toute évidence, nous n'avons pas fait le travail. »

« Une grande partie de la responsabilité est sur nous, a déclaré l'attaquant Scott Hartnell. Nous n'avons pas eu un bon départ, nous n’avons pas bien joué en matchs préparatoires. Nos marqueurs n’ont pas marqué. Malheureusement, quelqu'un doit prendre le blâme. Mais nous devons nous regarder dans le miroir et nous rendre compte que la majeure partie du blâme nous revient. »

Le revirement de situation commence mardi, lorsque les Flyers tenteront de mériter leur premier gain de la saison, à domicile contre les Panthers de la Floride. Les Flyers n'ont jamais commencé une saison avec quatre défaites consécutives et pour éviter que l’histoire ne s’écrive ainsi, Berube a passé sa première séance d'entraînement à mettre en place certaines des choses qu'il veut voir exécuter de la part de son équipe.

« Vous ne voulez pas tout leur imposer d’un coup, mais nous avons besoin de travailler sur certaines choses, de faire quelques changements », a-t-il dit après une séance sur patins de 50 minutes. « Il a fallu un peu de temps. Il y a quelques éléments de base. Selon moi, nous devons être une équipe qui patine mieux. C’est là que les éléments de base entrent en scène. Nous serons une équipe qui travaille plus fort et qui patine davantage.

« Suite à la dernière saison, nous avons besoin de faire quelques changements dans le système et l'état d'esprit de l'équipe. »

La première directive de Berube a été d’améliorer la défensive d'équipe, et avec cela en tête, il a modifié les duos de défenseurs pour qu’ils ressemblent à ce qui était en place la saison dernière. Il a dit que Braydon Coburn et Nicklas Grossmann seraient réunis pour former le premier duo à caractère défensif de la formation, avec Kimmo Timonen qui est de retour avec Luke Schenn, tandis qu’Andrej Meszaros et Mark Streit patineront au sein d’une même paire.

« Je n'ai pas vu beaucoup de duos qui fonctionnaient, alors j'ai fait quelques changements, a déclaré Berube. [Coburn] et Grossmann seront réunis comme duo à caractère défensif, Streit et Meszaros peuvent tous les deux bien déplacer la rondelle et je pense que Kimmo et [Schenn] jouaient bien tous les deux, l'année dernière. »

Berube a également procédé à quelques changements de trios au sein d’un groupe d’attaquants qui a marqué trois buts – un seul à forces égales – dans ses trois premiers matchs. Wayne Simmonds a été retiré de la ligne de Vincent Lecavalier pour la première fois cette saison, et se retrouve à l’aile droite avec Giroux et Scott Hartnell. Jakub Voracek a pris la place de Simmonds aux côtés de Lecavalier et de Brayden Schenn à l’aile gauche. Une troisième ligne était composée de Sean Couturier au centre de Maxime Talbot et Matt Read, un trio que Berube a dit avoir beaucoup aimé à l'époque où ils étaient réunis.

« À l'avant, nous n'avons pas marqué beaucoup de buts, alors j’ai brassé la soupe un peu », a déclaré Berube.

Il a également dit qu'il a passé un certain temps à expliquer aux joueurs ce qu'il n’avait pas aimé dans le départ de 0-3 de l'équipe, qui a été déclassée 9-3 au chapitre des buts.

« Je ne vais pas entrer dans les détails, a-t-il dit, mais ils savent mon mécontentement avec les trois premiers matchs et ce que j'ai vu qui devait être corrigé. »

Cette approche directe et simple a eu pour effet que les joueurs sont excités de jouer pour Berube.

« Je pense que le changement sera bon, a déclaré Giroux. Je pense qu'il va réclamer un travail soutenu, il va demander que nous rendions des comptes pour nous-mêmes. Je pense que nous allons avoir besoin de ça. Les gars doivent avoir une meilleure attitude, moi comme le reste de l'équipe. Je pense que nous devons avoir un meilleur état d'esprit pour disputer un match. »

Toutefois, cette excitation est contrebalancée par la culpabilité entourant le départ de Laviolette.

« Il est difficile de voir un bon gars comme Laviolette quitter, a déclaré Hartnell. Depuis qu'il est arrivé ici il y a quelques années, il a fait avancer les joueurs, il a su soutirer toute la concentration des joueurs l'année nous avons participé à la finale de la Coupe Stanley en 2009-10. Personnellement, il a fait beaucoup de bonnes choses pour moi. Il a fait de moi un meilleur joueur sur la glace et un meilleur gars en dehors de la patinoire. »

Les autres joueurs partageaient les mêmes sentiments au sujet de Laviolette, tout comme pour l'entraîneur adjoint Kevin McCarthy, qui a également été congédié lundi. Mais Hartnell a affirmé que ce n'est pas le moment de regarder en arrière.

« De toute évidence, les patrons ont décidé qu’il était temps d’aller dans une autre direction. Vous ne voulez pas vous attarder sur le passé, vous voulez regarder en avant et c’est ce que nous allons faire à partir de maintenant. »

 

La LNH sur Facebook