Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Nathan MacKinnon adore sa nouvelle vie de recrue dans la LNH, savoure l'instant

mardi 2013-10-08 / 17:06 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Nathan MacKinnon adore sa nouvelle vie de recrue dans la LNH, savoure l'instant
Nathan MacKinnon adore sa nouvelle vie de recrue dans la LNH, savoure l'instant

TORONTO - Nathan MacKinnon savoure de toute évidence sa nouvelle vie de recrue dans la LNH.

Le joueur de centre de 18 ans natif de Cole Harbour, en Nouvelle-Écosse, souriait sans arrêt mardi tandis que les journalistes se massaient autour de son casier dans le vestiaire des visiteurs au Air Canada Centre.

La recrue de l'Avalanche a pris le temps d'enfiler une casquette du club et a discuté volontiers de la vie dans un circuit majeur.

Interrogé à savoir ce qui l'avait surpris à propos de la LNH, il a répliqué « à quel point ils nous traitent bien.

« C'est formidable. Je savoure chaque instant. Les voyages avec l'équipe, la façon qu'ils traitent les joueurs, c'est vraiment spécial. De toute évidence c'est légèrement différent du junior, mais je ne peux me plaindre, parce que ç'a été une belle expérience. »

Les parents de MacKinnon ont effectué le voyage pour assister au match à Toronto.

L'Avalanche a pris des précautions afin de ne pas mettre toute la pression sur le premier choix de la séance de repêchage de 2013. MacKinnon, qui a obtenu trois mentions d'aide en deux matchs, joue au sein du troisième trio en compagnie de Jamie McGinn et Pierre-Alexandre Parenteau.

« C'est une combinaison parfaite pour lui, a confié l'entraîneur-chef de l'Avalanche Patrick Roy. Il n'a pas à jouer le rôle du sauveur. Il peut s'intégrer à l'équipe, être lui-même et jouer. »

« Nous sommes très satisfaits de notre décision (de le repêcher), a ajouté Roy. Il a été époustouflant au cours des deux premiers matchs, en dépit du fait qu'il se soit blessé pendant le camp d'entraînement. Nous sommes très satisfaits et nous adorons ce qu'il nous offre jusqu'à présent. »

À l'extérieur de la patinoire, MacKinnon habite chez le vétéran Jean-Sébastien Giguère. Le gardien de 36 ans est marié à une femme de Halifax, et il y a une ambiance familiale à la maison avec des enfants de six, quatre et un an.

« C'est encore tôt, a dit le joueur de centre Matt Duchene à propos de MacKinnon. Il est encore en transition. Ça prend un peu de temps. Ça prend quelques années, honnêtement. Mais il connaît un bon début de carrière. Nous l'encourageons tous, c'est certain. »

L'Avalanche présente un dossier de 2-0-0 pour la première fois depuis la saison 2009-10, et pour la troisième fois depuis 1995.

C'est le premier match entre l'Avalanche et les Maple Leafs de Toronto (3-0-0) depuis octobre 2011.

 

La LNH sur Facebook