Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Ryan est prêt pour une transition en douceur sur le premier trio des Sénateurs

vendredi 2013-10-04 / 17:23 / LNH.com - Nouvelles

Par Joe Yerdon - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Ryan est prêt pour une transition en douceur sur le premier trio des Sénateurs
Ryan est prêt pour une transition en douceur sur le premier trio des Sénateurs

BUFFALO – Être le petit nouveau en ville peut rendre la vie difficile. Pour l’attaquant Bobby Ryan, des Sénateurs d’Ottawa, son arrivée dans une nouvelle ville aurait pu être une transition délicate, mais au lieu de cela, on s’attend à de grandes choses de sa part.

Ryan a été acquis des Ducks d’Anaheim au cours de l’été dans un méga échange qui a vu les Sénateurs céder les talentueux espoirs Jakob Silfverberg et Stefan Noesen et leur choix de première ronde au repêchage 2014 de la LNH.

Un échange qui témoigne tout le talent de Ryan.

« Bobby a un talent exceptionnel », a mentionné le capitaine des Sénateurs, Jason Spezza. « Il peut marquer des buts et il a prouvé qu’il pouvait le faire d’une manière constante. Ajouter un joueur comme lui représente tout un boni pour notre équipe. Il peut faire la différence dans un match. »

Le fait qu’il se joigne à la formation des Sénateurs à la suite du départ de Daniel Alfredsson, qui a signé un contrat avec les Red Wings de Detroit, pourrait rendre la vie difficile pour Ryan, mais Spezza ne voit pas les choses ainsi.

« Il s’inscrit très bien dans la dynamique de notre équipe. Il a à peu près le même âge que la plupart des joueurs et il s’adapte en toute transparence », a affirmé Spezza.

Ryan a joué sur le même trio que Spezza et Milan Michalek durant le camp d’entraînement et il en sera de même vendredi soir, quand les Sénateurs commenceront leur saison contre les Sabres à Buffalo. Le nouveau venu aime bien comment les choses se sont passées depuis son arrivée.

« Je pense que nous avons bâti quelque chose pendant le camp. On se sent vraiment bien ensemble, a dit Ryan. Ce fut très bien d’avoir ses trois ou quatre jours d’entraînement cette semaine. Une fois que nous sommes les trois sur la patinoire et que nous jouons à la hauteur de notre talent à l’intérieur du système, nos habiletés feront le reste. »

Ces trois joueurs pourraient faire en sorte que le premier trio des Sénateurs devienne un mastodonte.

À Anaheim, Ryan a souvent joué un rôle de second plan à l’aile droite derrière le joueur par excellence Corey Perry, ce qui signifiait qu’il n’était pas utilisé de nombreuses minutes, ce qui réduisait ses chances de marquer.

Maintenant qu’il évoluera au sein d’un premier trio, l’entraîneur en chef des Sénateurs, Paul MacLean, voit tout le potentiel de cette ligne d’attaque et il reconnaît que l’attaque ne sera pas un problème s’ils s’acclimatent très vite ensemble.

« On croit que l’on devra lui donner l’opportunité et toutes les opportunités, a révélé MacLean. La dernière fois que nous avons disputé une saison régulière complète de 82 matchs, Jason Spezza a terminé au quatrième rang des pointeurs de la ligue. Nous allons donc tenter de lui donner toutes les chances de succès. »

Ces attentes élevées envers le premier trio ajoutent beaucoup de pression. Même si MacLean leur donnera toutes les chances pour qu’ils réussissent, Ryan sait ce qui doit être fait.

« Je dois jouer mon style, on m’a acquis afin d’aider l’équipe à gagner, que ce soit en marquant des buts ou en contribuant d’une autre façon, je ressens la pression, a-t-il dit. Mais si ça ne fonctionne pas tout de suite, je ne vais pas m’arrêter sur mon sort, je vais continuer de travailler et c’est la chose la plus importante : bien faire à mes deux premières présences sur la glace afin de bien me sentir à la sortie de la patinoire. »

Un changement peut être difficile pour n’importe quel joueur qui se retrouve dans une nouvelle situation. Plusieurs peuvent faire dérailler tout espoir qu’un entraîneur ou des coéquipiers pourraient avoir. MacLean sait que Ryan a la pression de produire, mais il ne cherchera pas à presser le bouton de panique.

« Leurs attentes sont les mêmes que les nôtres, donc je ne pense pas que l’on s’attend plus d’eux que ce qu’ils peuvent accomplir, a dit MacLean. Je crois qu’il est important qu’ils le sachent. Ils n’ont qu’à se présenter sur la glace et être eux-mêmes.

« Et s’ils le font, je pense qu’ils connaîtront du succès. »

Pour Ryan et les autres joueurs des Sénateurs, les espoirs sont plus élevés que jamais à Ottawa alors que plusieurs experts croient qu’ils peuvent être de sérieux prétendants à la coupe Stanley.

Si Ryan peut s’adapter sur la glace aussi bien qu’il l’a fait dans le vestiaire, les Sénateurs présenteront une attaque qui pourrait inquiéter les autres formations de la ligue.

 

La LNH sur Facebook