Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15: les Penguins devront à nouveau prouver qu’ils peuvent aspirer au titre

    lundi 2013-09-30 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15: les Penguins devront à nouveau prouver qu’ils peuvent aspirer au titre
    Les Penguins de Pittsburgh étaient considérés comme les favoris pour remporter la Coupe Stanley l’année dernière, mais la manière surprenante dont leur saison a pris fin a laissé des doutes dans l’esprit de certains quant à la façon dont ils pourront rebondir en 2013-14.

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Les Penguins de Pittsburgh ont été les favoris pour remporter la Coupe Stanley lors de l’amorce des deux derniers tournois printaniers.

    Ils n’ont pas gagné, et les manières différentes mais tout aussi étonnantes dont ils se sont fait éliminer des séries éliminatoires en 2012 et 2013 en amènent plusieurs à se poser des questions quant à ce qui attend les Penguins en 2013-14.

    FORMATION PROJETÉE

    ATTAQUANTS
    C. Kunitz S. Crosby P. Dupuis
    B. Bennett E. Malkin J. Neal
    J. Jokinen B. Sutter D. Jeffrey
    T. Glass J. Vitale C. Adams
    C. Kobasew M. D'Agostini*
    DÉFENSEURS
    K. Letang R. Scuderi
    P. Martin B. Orpik
    M. Niskanen R. Bortuzzo
    D. Engelland
    GARDIENS
    M. Fleury
    J. Zatkoff
    T. Vokoun*
    À SURVEILLER
    C. Kobasew, F
    S. Després, D
    J. Zatkoff, G
    *Blessé

    On s’attend certainement à ce que Pittsburgh figure parmi les meilleures équipes de la ligue en saison régulière, mais les performances des Penguins devant le filet pourraient déterminer s’ils seront en mesure d’aspirer au sommet de leur division et à la conquête du trophée des Présidents.

    Que ce soit de mauvaises performances en défensive et devant le but en 2012, une domination des Bruins de Boston à l’attaque en 2013 ou les questions entourant Marc-André Fleury lors de ces deux années, les Penguins ont beaucoup de choses à prouver cette saison, même si les réponses à certaines questions ne viendront pas avant le mois d’avril.

    ATTAQUANTS

    Les cinq meilleurs attaquants des Penguins constituent le meilleur top 5 de la ligue, mais l’équipe devra trouver qui pourra les complémenter et comment mieux le faire que l’an dernier.

    Sidney Crosby, Evgeni Malkin, James Neal, Chris Kunitz et Pascal Dupuis ont inscrit 87 buts et amassé 211 points au total, même si Crosby a raté 12 matchs et Malkin, 17. Kunitz et Dupuis seront à nouveau les compagnons de trio de Crosby, alors que Beau Bennett ou Jussi Jokinen complétera celui de Malkin et Neal.

    Jokinen a inscrit sept buts et récolté 11 points en 10 rencontres après avoir été échangé par les Hurricanes de la Caroline, passant le plus clair de son temps sur le premier trio afin de remplacer Crosby. Il pourrait jouer à n’importe laquelle des trois positions à l’attaque et sur n’importe lequel des trois premiers trios cette saison.

    « Jussi est un gars qui a joué avec de très bons joueurs au cours de sa carrière et qui a très bien fait à leurs côtés », a déclaré l’entraîneur des Penguins, Dan Bylsma. « Il pourrait nous aider en jouant avec un gars comme Crosby, et pourrait définitivement aussi faire partie de notre troisième trio. »

    Jokinen ou Bennett évoluera sur cette troisième unité avec Brandon Sutter, et le trio pourrait être complété par Dustin Jeffrey, Matt D'Agostini ou Chuck Kobasew, ce dernier ayant été invité au camp d’entraînement.

    PENGUINS DE PITTSBURGH

    AJOUTS: Chis Conner, AD (agent libre, Coyotes), Matt D’Agostini, AD (agent libre, Devils), Nick Drazenovic, C (agent libre, Blue Jackets), Andrew Ebbett, C (agent libre, Canucks), Chuck Kobasew, AD (essai; Avalanche), Rob Scuderi, D (agent libre; Kings)

    DÉPARTS: Matt Cooke, C (agent libre, Wild); Jarome Iginla, AD (agent libre; Bruins), Tyler Kennedy, C (trade; Sharks), Brenden Morrow, AG (agent libre; Blues), Douglas Murray, D (agent libre, Canadiens)

    Joe Vitale et Craig Adams devraient être les piliers du quatrième trio, qui sera complété par Tanner Glass ou un des joueurs mentionnés un peu plus haut la plupart du temps.

    « On complète notre équipe avec Joe Vitale, Tanner Glass et Craig Adams, a dit Bylsma. Ce sont des gars qui jouent des rôles spécifiques au sein de notre formation. Je crois vraiment que pour [Vitale] il est temps d’élever son jeu d’un cran et de vraiment assumer un rôle précis sur notre désavantage numérique et au cercle des mises en jeu. C’est un gars qui joue avec tellement de vitesse et de ténacité. Il va être important sur nos troisième et quatrième trios. »

    DÉFENSEURS

    Kristopher Letang était finaliste pour l’obtention du trophée Norris l’an dernier, même s’il a raté 13 rencontres. Ses 38 points lui ont permis de terminer à égalité au sommet du classement des pointeurs chez les défenseurs en 2012-13 avec le gagnant du Norris, P.K. Subban du Canadien de Montréal. Letang est un cas incertain pour le début de la saison en raison d’une blessure au bas du corps, mais s’il demeure en santé, il ne serait pas étonnant qu’il atteigne les 80 points (Nicklas Lidstrom est le seul défenseur à avoir amassé 80 points depuis 1995-96).

    Le partenaire de Letang à la défense devrait être Rob Scuderi, l’acquisition des Penguins pendant la saison morte. Le défenseur défensif vétéran avait quitté Pittsburgh après avoir gagné la Coupe Stanley en 2009, et est de retour après quatre ans d’absence et une autre conquête du précieux trophée avec les Kings de Los Angeles.

    « Rob a fait de l’excellent travail à L.A., » a mentionné le directeur général des Penguins, Ray Shero. « Il a gagné la Coupe Stanley là-bas. Il a encore prouvé qu’il pouvait être un très bon et solide joueur. On connaît son caractère. On sait qu’il possède des qualités de leader et qu’il a du caractère même s’il est discret et que ce n’est pas toujours assumé. On connaît Rob et on est excité d’avoir la chance de le ramener parmi nous. »

    Paul Martin et Brooks Orpik devraient à nouveau composer la deuxième paire de défenseurs de l’équipe. Martin a connu une bien meilleure campagne en 2012-13 après avoir parfois connu des difficultés après avoir quitté les Devils du New Jersey et s’être amené à Pittsburgh en tant que joueur autonome. Martin et Orpik sont également tous les deux des candidats pour se tailler un poste au sein de l’équipe olympique américaine.

    La composition de la troisième paire est cependant toujours incertaine. Matt Niskanen est certainement le cinquième meilleur défenseur de cette équipe, mais la masse salariale des Penguins frôle déjà le plafond, alors il pourrait être échangé. Les meilleurs espoirs Olli Maatta et Derrick Pouliot ont impressionné, mais pourraient tous les deux être renvoyés dans les juniors.

    Robert Bortuzzo n’a pas le curriculum vitae de certains autres jeunes défenseurs, mais il a connu un bon camp d’entraînement et pourrait jouer de façon régulière. Simon Després est en danger d’être cédé à la Ligue américaine de hockey. Deryk Engelland sera quant à lui le sixième ou septième homme, tout dépendant du sort qui sera réservé aux autres mentionnés plus haut.

    GARDIENS

    Shero et Bylsma ont tous les deux exprimé leur confiance en Marc-André Fleury après que Tomas Vokoun l’eut remplacé pendant les séries 2013. Maintenant que Vokoun est sur la touche pour une durée indéterminée en raison de l’opération qu’il a récemment subie pour dissoudre un caillot de sang dans son bassin, les Penguins devront à nouveau compter sur Fleury.

    Les statistiques de Fleury en saison régulière lors des dernières années sont bonnes, mais c’est plutôt en séries éliminatoires qu’il a connu son lot de problèmes. Les Penguins vont marquer des tonnes de buts, et l’ajout de Scuderi devrait améliorer l’unité défensive. Alors toute la pression sera sur Fleury, même s’il ne réussira probablement pas à faire taire ses critiques avant le tournoi printanier.

    « Quand les gens évaluent Marc-André Fleury, ils ne regardent pas tant la saison régulière que les séries, a indiqué Shero. Il va devoir se mettre en bonne position pour être notre gardien en séries et confondre les sceptiques. Mais ce sera à lui de le faire. »

     

    La LNH sur Facebook