Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

30 en 15 : Hayes vise à reproduire les succès de Bickell avec les Blackhawks

lundi 2013-09-30 / 7:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


30 en 15 : Hayes vise à reproduire les succès de Bickell avec les Blackhawks
Jimmy Hayes espère que son travail acharné au cours de l’été l’aidera à suivre les traces de Bryan Bickell et devenir un joueur régulier dans la formation remplie de talent des Blackhawks de Chicago.

LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

Jimmy Hayes a vu Bryan Bickell devenir une sensation soir après soir durant le parcours des Blackhawks de Chicago vers la conquête de la Coupe Stanley, le printemps dernier. Ça lui a donné un aperçu de ce que pourrait être son avenir dans la LNH en tant que menace devant le filet adverse, une habileté qui s’ajoute à sa force physique et à sa vitesse.

« Bickell est devenu un attaquant de puissance, a déclaré Hayes à LNH.com. Il est un joueur imposant qui possède beaucoup d’habiletés. J’ai vu la manière dont il avait joué dans les séries éliminatoires en complétant ses mises en échec. Le fait d’être difficile à l’affronter, le rendait efficace. Il m’a incité à développer mon jeu sur le sien. »

Hayes aura la chance de démontrer son talent au début de la saison. Il s’est donné tous les outils nécessaires de réussir en s’entraînant très fort cet été afin d’augmenter la force de ses jambes et d’améliorer son coup de patin.

Au lieu d’être un ailier droit de 6 pieds 6 pouces, 225 livres un peu brouillon, Hayes est maintenant un ailier droit attrayant de 6 pieds 6 pouces, 220 livres. Il est toujours un plombier et il va continuer d’utiliser son poids, mais il sera maintenant capable de suivre le rythme élevé des Blackhawks, de la même façon que Bickell l’a fait la saison dernière.

Hayes, qui a connu deux courts séjours avec les Blackhawks au cours des deux dernières saisons, disputant un total de 41 matchs et amassant 13 points, aura la chance compléter le troisième trio avec Andrew Shaw et Brandon Saad.

« Je pense qu’il a tous atouts et nous tenterons de les mettre ensemble », a dit l’entraîneur en chef Joel Quenneville.

Les Blackhawks disaient exactement les mêmes choses au sujet de Bickell en 2010, quand il était un substitut lors de leur parcours vers la Coupe. Il devait perdre un peu de poids, être plus rapide et plus puissant au niveau de son coup de patin pour pouvoir suivre le style de jeu combatif de l’équipe.

Bickell a travaillé pour atteindre leurs objectifs. Il a eu la chance de devenir un joueur régulier de la LNH en 2010-11 et le tout a éclos en fin de saison dernière quand il a gagné un poste aux côtés de Patrick Kane et de Jonathan Toews. Il fait maintenant partie du noyau de l’équipe.

Hayes espère suivre ses traces et devenir un Bickell 2.0.

« Il a tous les outils, a déclaré Kane, l’un des meilleurs amis de Hayes. Il a beaucoup d’habiletés et la plus grande différence maintenant c’est qu’il est persuadé qu’il peut devenir un bon joueur et qu’il mérite de jouer dans la LNH. Je suis certain qu’il vit des moments excitants. »

Hayes a déclaré que la plus grande différence qu’il constate est son équilibre. C’est le résultat de tout son entraînement sur la partie inférieure de son corps et de ses séances de patinage au cours de l’été. Il demeure maintenant debout quand il bataille pour la rondelle le long des rampes et qu’il tente de prendre position devant le filet adverse.

« Le fait d’avoir travaillé avec notre entraîneur de patinage et d’avoir renforcer mes jambes m’a apporté un meilleur équilibre. Mon coup de patin est nettement meilleur et je suis plus efficace », a dit Hayes.

Il savait ce qu’il devait faire, s’il voulait gagner un poste avec les Blackhawks.

« J’avais démontré que je pouvais tenir mon bout, mais je devais le faire d’une manière constante, a indiqué Hayes. Une meilleure condition physique et le fait d’avoir perdu du poids m’ont aidé à devenir un patineur plus puissant. Maintenant, je tente d’utiliser ma vitesse. »

S’il utilise effectivement sa rapidité, il pourra donc profiter de sa chance.

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook