Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 15: Les Blackhawks sont confiants de conserver leur titre

    lundi 2013-09-30 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15: Les Blackhawks sont confiants de conserver leur titre
    Les Blackhawks de Chicago sont confiants qu’ils peuvent devenir la première équipe à défendre avec succès leur conquête de la Coupe Stanley depuis l’instauration du plafond salarial.

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Ils étaient acculés aux câbles, à une défaite d’être éliminés des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, de voir balayer de la main toutes les bonnes choses qu’ils avaient accomplies au cours de leur saison régulière record.

    Les Red Wings de Detroit menaient la série 3-1 contre les Blackhawks de Chicago dans la demi-finale de l’Association de l’Ouest en mai. Le capitaine des Blackhawks, Jonathan Toews, était frustré, il bouillait comme une marmite d’eau qui avait été laissée trop longtemps sur le poêle.

    Les choses allaient mal pour les Blackhawks; mais deux soirs plus tard ils ont réussi à rester en vie, et deux autres soirées plus tard, ils se sont retrouvés à une victoire d’accomplir ce qui semblait être un retour improbable.

    Les Blackhawks ont complété le travail en remportant le septième match en prolongation au United Center le 29 mai. Ils allaient disputer 11 autres matchs, en gagner huit et soulever la Coupe Stanley à Boston. Mardi, la bannière de championnat sera élevée au plafond du United Center, tout juste à côté de celle qu’ils ont élevée en 2010.

    FORMATION PROJETÉE

    ATTAQUANTS
    B. Bickell J. Toews P. Kane
    P. Sharp M. Handzus M. Hossa
    B. Saad A. Shaw J. Hayes
    B. Bollig M. Kruger B. Smith
    J. Nordstrom
    DÉFENSEURS
    D. Keith B. Seabrook
    N. Hjalmarsson J. Oduya
    N. Leddy M. Rozsival
    S. Brookbank M. Kostka
    GARDIENS
    C. Crawford
    N. Khabibulin
    À SURVEILLER
    Jeremy Morin, F
    Brandon Pirri, C
    Ryan Stanton, D

    « Si on ne croyait pas en nous avant, ce fut vraiment le moment important », a déclaré Toews à LNH.com au début du mois. « Après avoir comblé un déficit de 3-1 contre les Red Wings, on savait que l’on pouvait revenir de l’arrière en toutes circonstances. »

    Le sentiment d’invincibilité des Blackhawks pourrait les mener à une autre conquête de la Coupe cette saison, on pourrait alors parler de la première dynastie de la LNH depuis l’instauration du plafond salarial.

    Ils sont déjà la première formation à avoir remporté la Coupe Stanley à deux reprises depuis que le plafond salarial a été mis en place il y a huit ans. Après avoir gagné la Coupe en 2010, outre leur noyau, ils ont perdu plusieurs joueurs, mais cette saison, seulement quatre joueurs qui ont disputé au moins un match dans l’uniforme des Blackhawks lors des dernières séries éliminatoires ne seront pas de retour.

    Ils sont favoris pour devenir la première équipe depuis les Red Wings en 1997 et 1998 à défendre leur conquête de la Coupe Stanley. Ils ne voient pas de raisons pour lesquelles ils ne pourront pas le faire.

    « Nous sommes difficiles à vaincre, a déclaré Toews. Pour perdre une série, il y a plusieurs éléments qui doivent mal aller pour nous. Si on peut garder le même esprit, avoir la même conviction et la même volonté de gagner, il n’y a pas de raisons pour que l’on ne participe pas à la finale et lutter encore une fois pour la Coupe Stanley. »

    Voici un aperçu de la façon qu’ils s’y prendront pour répéter leur exploit:

    ATTAQUANTS

    Toews et Patrick Kane devraient jouer ensemble au début de la saison, ils composeront les deux tiers du premier trio des Blackhawks. Le troisième joueur devrait être le même qui s’est découvert un rôle de premier plan aux côtés de Toews et de Kane au printemps.

    Bryan Bickell, un ailier gauche de 6 pieds 4 pouces, 233 livres, a connu d’excellentes séries éliminatoires et les Blackhawks l’ont récompensé avec un contrat de quatre ans d’une valeur de 16 millions $ avant qu’il ne devienne joueur autonome. Bickell, qui a terminé au deuxième rang de l’équipe avec neuf buts et 17 points dans les séries, devra maintenant prouver qu’il peut être l’un des six meilleurs attaquants sur une longue période.

    La seule raison pour laquelle Quenneville avait séparé Bickell de Toews et Kane tôt dans la finale de la Coupe Stanley, c’est que son gros attaquant souffrait d’une blessure au genou, un malaise qui met normalement un joueur sur la touche de trois à quatre semaines. Mais Bickell n’a raté aucun match et dès le quatrième match contre les Bruins de Boston, il jouait assez bien pour être de retour avec Toews et Kane. Il a marqué le but égalisateur en fin du sixième match contre les Bruins.

    « J’aurai plus de pression, a admis Bickell. Ils vont compter sur moi un peu plus. Au cours des dernières séries, j’ai fait un grand pas concernant la manière que je dois jouer et sur la constance que je dois afficher, mais je crois que je peux le faire à chaque match. Je sais ce que ça prend, ce qu’ils attendent de moi et j’espère que je pourrai répondre à leurs demandes. »

    Le plus gros point d’interrogation se situe sur le deuxième trio.

    Il semble que ce sera la même ligne que nous avons vue dans les dernières séries éliminatoires soit Michal Handzus au centre entre l’ailier droit Marian Hossa et l’ailier gauche Patrick Sharp. Hossa demeure cependant un cas douteux pour le premier match, car il a raté plusieurs rencontres préparatoires en raison d’une blessure à une épaule. Handzus n’était pas le premier choix de l’entraîneur pour être son centre sur le deuxième trio.

    Joel Quenneville espérait que Brandon Saad ou Brandon Pirri gagne le poste au camp d’entraînement, mais ce ne fut pas le cas.

    Saad, qui en sera à sa deuxième saison après avoir été finaliste au trophée Calder (27 points en 46 matchs), était le premier choix, mais il n’a pas semblé à l’aise et il est retourné à l’aile gauche, sa position naturelle. Pirri, qui a dominé la Ligue américaine de hockey avec 75 points en 76 matchs, la saison dernière, a raté la première partie du camp d’entraînement en raison d’une blessure, un retard qu’il n’a pas été capable de combler.

    Quenneville s’est donc retourné vers Handzus, qu’il avait qualifié de soupape de sûreté dans une entrevue à LNH.com au cours de l’été. Handzus est âgé de 36 ans. Il a amassé 11 points en 23 matchs dans les séries éliminatoires même s’il a joué avec plusieurs blessures, dont une au poignet et une autre à un genou, deux malaises qui l’ont empêché de disputer les premiers matchs préparatoires.

    Même si l’expérience de faire jouer Saad au centre semble terminée pour l’instant, Quenneville ne rejette pas l’idée de réessayer à n’importe quel moment pendant la saison. Il y a aussi une forte probabilité que Pirri se voit offrir l’opportunité de décrocher le poste au centre du deuxième trio pendant la saison. Pour l’instant, Handzus conservera son poste.

    « Si je joue bien, je vais conserver mon poste », a dit Handzus aux journalistes la semaine dernière.

    Il semble qu’Andrew Shaw jouera au centre de Saad et de Jimmy Hayes sur le troisième trio.

    Shaw a amassé 15 points en 48 matchs la saison dernière. Utilisé surtout sur le troisième trio, il a récolté neuf points, incluant cinq buts, en 23 rencontres éliminatoires.

    Hayes, qui mesure 6 pieds 6 pouces et pèse 221 livres, a connu un camp d’entraînement exceptionnel. Il a passé l’été dans le gymnase, il est plus fort ce qui lui a permis d’être plus rapide et plus dangereux en zone offensive. Hayes remplacera Viktor Stalberg, qui a signé un contrat de quatre ans avec les Predators de Nashville durant l’été.

    « Je suis enthousiaste de l’opportunité que l’on me donne, d’avoir juste la chance de faire partie de cette équipe et d’avoir la chance d’entreprendre ma carrière dans la LNH sur le bon pied, a indiqué Hayes à LNH.com. On m’a donné l’opportunité et c’est maintenant à moi de la saisir. »

    Il est plausible de croire que Marcus Kruger, Ben Smith et Brandon Bollig formeront le quatrième trio. Kruger et Smith seront fort probablement le premier duo qui écoulera les pénalités au début de la saison. Les Blackhawks devront remplacer les minutes importantes que Michael Frolik jouait en désavantage numérique et Smith aura la chance de le remplacer au début de la campagne.

    DÉFENSEURS

    BLACKHAWKS DE CHICAGO

    AJOUTS: Nikolai Khabibulin, G (agent libre, Oilers); Michael Kostka, D (agent libre, Maple Leafs)

    DÉPARTS: Dave Bolland, C (échange, Maple Leafs); Michael Frolik, F (échange, Jets); Daniel Carcillo, F (échange, Kings); Ray Emery, G (agent libre, Flyers); Viktor Stalberg, F (agent libre, Predators); Jamal Mayers, F (agent libre), Carter Hutton, G (agent libre, Predators)

    Les Blackhawks garderont huit défenseurs au début de la saison, mais les six premiers sont déjà connus et les duos devraient être les mêmes que ceux que l’on a vus à la fin de la dernière saison.

    Duncan Keith et Brent Seabrook seront encore la première paire. La deuxième sera composée des Suédois Johnny Oduya et Niklas Hjalmarsson, qui a signé une prolongation de contrat de cinq ans plus tôt ce mois-ci. Le troisième duo sera formé de Michal Rozsival et Nick Leddy. Sheldon Brookbank et Michael Kostka seront les septième et huitième défenseurs puisque Quenneville préfère avoir huit défenseurs sous la main en début de saison.

    Le seul point d’interrogation est le troisième duo.

    Après avoir connu une bonne saison régulière avec 18 points et un différentiel de plus-15 en 48 matchs, Leddy a été essentiellement laissé sur le banc dans les trois derniers matchs de la finale de la Coupe Stanley. Leddy n’a été utilisé qu’un total de 12:55 dans ces trois matchs au cours desquels Quenneville n’a utilisé que cinq défenseurs, ne permettant à Leddy, qui connaissait beaucoup de difficultés, de jouer sporadiquement.

    Leddy, qui est encore vu comme un jeune défenseur prometteur même s’il a déjà disputé un total combiné de 212 matchs en saison régulière et en série, devra démontrer qu’il est capable de rebondir après sa mauvaise fin de saison. Les Blackhawks lui ont fait signer un contrat de deux ans durant l’été.

    « Tous les joueurs ont une certaine fierté, ils veulent tous jouer, ils veulent bien faire et ils veulent contribuer de façon significative, a indiqué Quenneville. Que ça représente une motivation ou non n’a pas d’importance, c’est là où nous en sommes. Il devra nous démontrer qu’il peut en faire plus et c’est ce que je m’attends de lui. »

    Quenneville a mis Rozsival au défi à la fin de la saison en raison des difficultés de Leddy et il a bien répondu à l’appel, et ce fut l’une des raisons pour laquelle les Blackhawks lui ont fait signer un contrat de deux ans d’une valeur de 4,4 millions $.

    Il est âgé de 35 ans et il en veut encore plus.

    « À la fin de la saison, on veut encore être appelé champions de la Coupe Stanley. C’est la meilleure motivation que l’on peut avoir », a déclaré Rozsival au quotidien Chicago Tribune. « Il faut viser rien d’autre que d’être champions de la Coupe Stanley. C’est toute une sensation que tu veux répéter encore et encore. »

    GARDIENS

    Les Blackhawks entreprendront la saison avec un vrai gardien no 1 pour la première fois depuis que Nikolai Khabibulin occupait ce poste en 2007-08.

    Corey Crawford est le meilleur gardien de Chicago depuis 2010-11, mais il a toujours été obligé de regarder au-dessus de son épaule, la première année en raison de la présence de Marty Turco et l’an dernier avec Ray Emery comme substitut. N’oublions pas non plus que Crawford devait être celui qui allait remplacer Antti Niemi, qui avait aidé les Blackhawks à remporter la Coupe en 2010, leur première en 49 ans.

    Crawford s’est assuré de son poste en remportant la Coupe la saison dernière. Il a signé une prolongation de contrat de six ans cet été et les Blackhawks peuvent enfin dire avec certitude qu’ils ont un gardien no 1.

    Crawford a connu une bonne saison régulière en remportant 19 victoires tout en maintenant une moyenne de 1,94 et un taux d’efficacité de ,926. Il a été encore meilleur dans les séries éliminatoires en remportant 16 matchs, conservant une moyenne de 1,84 et un taux d’efficacité de ,932.

    Il entreprendra la saison avec une possibilité de décrocher un poste au sein de l’équipe olympique canadienne, car il a été l’un des cinq gardiens invités au camp d’évaluation en août.

    « Il n’y a aucune raison pour laquelle il ne fera pas partie de l’équipe olympique, a dit Keith à LNH.com. Tout le monde a vu ce qu’il a été capable de faire pour nous. »

    Ironiquement, Khabibulin est le substitut de Crawford en début de saison. Le Russe est retourné à Chicago après avoir joué les quatre dernières saisons à Edmonton. Khabibulin a été le gardien des Blackhawks de 2005 à 2009 avec lesquels il a gagné 90 matchs conservé un taux d’efficacité de ,903 et une moyenne de 2,81.

    « En Khabibulin, on est assuré d’avoir un gardien expérimenté, a dit Quenneville. Il sera un bon partenaire de Crawford, car il est un bon étudiant. Il avait hâte de revenir à Chicago. Ils se connaissent bien et ils formeront un bon duo. »

    Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl