Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : Eddie Lack prêt à être le gardien substitut

    samedi 2013-09-28 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Mike Battaglino - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : Eddie Lack prêt à être le gardien substitut
    30 en 15 : Eddie Lack prêt à être le gardien substitut

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Eddie Lack est prêt à occuper l’un des postes dont on a discuté le plus dans la LNH: soit celui de gardien substitut des Canucks de Vancouver.

    « Je me suis toujours mis beaucoup de pression sur les épaules », a déclaré Lack au quotidien Vancouver Sun. « J’ai joué pendant deux saisons et demie dans les ligues mineures et je considère que je suis prêt à être le gardien substitut et supporter Roberto. »

    C’est Roberto Luongo, qui pourrait avoir besoin d’un certain soutien. L’ex-partant était devenu substitut avant de redevenir le partant quand les Canucks ont échangé Cory Schneider aux Devils du New Jersey à la séance de repêchage de la LNH.

    L’échange mettait fin à longue controverse de gardiens. Maintenant âgé de 34 ans, il est fort peu probable que Luongo dispute 70 matchs ou plus, ce qu’il avait déjà fait avant l’arrivée de Schneider. Donc, Lack pourrait être appelé à jouer entre 15 et 25 matchs cette saison et le résultat de ces rencontres pourraient déterminer si les Canucks terminent parmi les quatre premiers de l’Association de l’Ouest.

    Le directeur général Mike Gillis avait déjà laissé entendre que Lack devait gagner son poste, ce qu’il semble avoir accompli. Mais le gardien de 25 ans possède un contrat d’un an à un volet qui lui garantit un salaire de 750 000 $ cette saison. Pour sa part, son compétiteur immédiat, Joacim Eriksson, âgé de 23 ans, a signé un contrat à deux volets le 17 juin après avoir joué professionnellement en Suède.

    « Je crois que Eddie Lack est vraiment un bon gardien, a déclaré Luongo. J’ai travaillé avec lui depuis qu’il s’est joint à l’organisation (avril 2010). Il a très bien fait dans les ligues mineures. Il a un brillant avenir et s’il est appelé à sauter dans la mêlée, il pourra bien se débrouiller devant notre filet. »

    Le nouvel entraîneur, John Tortorella, qui a eu recours aux services de Henrik Lundqvist dans 73, 68 et 62 matchs au cours des trois dernières saisons complètes avec les Rangers de New York, ne s’en fait pas outre mesure que ses deux gardiens substituts n’aient aucune expérience dans la LNH.

    « Je ne suis pas nerveux concernant les éléments que je ne peux pas contrôler, a dit Tortorella au Sun. Nous allons les laisser se faire la lutte au camp. Il y a plusieurs éléments dans ce sport que l’on ne peut contrôler. Je ne vais pas m’inquiéter à ce sujet. On va simplement vaquer à nos occupations. »

    Lack n’a disputé que 13 matchs la saison dernière, lui qui a subi une opération pour soigner une hanche en janvier. Le Suédois de 6 pieds 5 pouces, surnommé ‘Stork’ (Cigogne) n’a recommencé à patiner qu’en juillet.

    Le 16 septembre, il a bloqué 25 des 27 tirs qu’il a affrontés en deux périodes dans un match préparatoire contre les Sharks de San Jose, avant de permettre quatre buts sur 31 tirs contre les Oilers d’Edmonton, le 21 septembre.

    « J’ai travaillé tellement fort pour revenir en santé et je me sens prêt », a raconté Lack sur le site internet des Canucks après le match contre les Sharks. « Je pense que j’ai disputé une bonne rencontre, j’ai accordé quelques mauvais retours, mais dans l’ensemble je me sentais bien. »

    En 112 matchs dans la Ligue américaine de hockey avec les formations de Chicago et du Manitoba, Lack a conservé une fiche de 56-45-8 avec une moyenne de 2,36 et un taux d’efficacité de ,923.

    Il est reconnu pour avoir un bon sens d’humour sur Twitter (@eddielack) et il a la personnalité pour former un bon duo avec Luongo, lui-même un humoriste sur Twitter (@Strombone1).

    Une image de son père est dessinée sur le masque de Lack car « même s’il est 3h en Suède, mon père regarde chacun de mes matchs, donc je voulais qu’il soit avec moi. »

    Le nombre de matchs que regardera son père, déterminera combien de fois Lack en parlera.

     

    La LNH sur Facebook