Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien conclut son calendrier préparatoire avec une victoire face aux Sénateurs

vendredi 2013-09-27 / 0:46 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien conclut son calendrier préparatoire avec une victoire face aux Sénateurs
Le Canadien conclut son calendrier préparatoire avec une victoire face aux Sénateurs

MONTRÉAL – Le Canadien de Montréal semblait bien se diriger vers une deuxième défaite en deux soirs après une première période inquiétante, cette fois face aux jeunots des Sénateurs d’Ottawa, mais une bonne deuxième leur a permis de l’emporter 3-1 dans le cadre de leur tout dernier match du calendrier préparatoire.

« Ce n’est pas un match qui va passer à l’histoire, mais les trois premiers trios ont marqué alors on a vu plusieurs bonnes choses », a déclaré Daniel Brière, qui a participé à deux des trois filets des siens. « Il y a des petites choses qu’on veut continuer à améliorer défensivement, comme sortir de notre zone et d’autres choses comme ça, mais en général c’était quand même un bon match de notre part. »

Cory Conacher, une des étoiles de la rencontre de mercredi entre les deux équipes à Ottawa – remportée par l’équipe locale 5-2 –, avait ouvert la marque pour les Sénateurs à 5:09 du premier tiers, une période toute en cafouillages pour le CH.

Pendant une très longue séquence en territoire du Canadien, amorcé par la tentative échouée de Brendan Gallagher de dégager sa zone après avoir été frappé le long de la rampe près de sa ligne bleue, tous les joueurs du CH présents sur la glace ont touché à la rondelle sans jamais pouvoir la dégager. S’en est suivi une longue série de cafouillages, le point culminant survenant quand Conacher a réussi à toucher la cible à son deuxième essai. Chris Wideman a effectué un tir faible vers le filet, mais le disque a frappé Conacher avant que ce dernier ne tente un tir du revers. Carey Price a fait l’arrêt et Markov a tout fait pour mettre la main sur le disque, mais Conacher a été plus rapide et a donné les devants aux siens.

Alex Galchenyuk et Brière ont sauvé l’honneur du Canadien au premier tiers en lui permettant de retraiter au vestiaire à égalité 1-1. Avec un peu plus de deux minutes à faire à la période, Lars Eller a envoyé la rondelle derrière le filet en direction de Brière, le nouveau venu chez le Canadien a servi une superbe passe à Galchenyuk dans l’enclave et le no 27 a tiré sur réception de l’embouchure du filet, ne laissant même pas le temps au gardien Craig Anderson de cligner des yeux.

Anderson a terminé la rencontre avec 22 arrêts, tandis que Price a stoppé 29 des 30 lancers qui ont été dirigés vers lui dans le gain.

Brière a remis ça au troisième vingt – cette fois avec son trio habituel – alors qu’il a effectué la même exacte passe de l’arrière de la cage d’Anderson, cette fois pour rejoindre Max Pacioretty, qui a marqué ce qui s’est avéré être le but s’assurance pour le CH.

Depuis le début du camp, l’entraîneur Michel Therrien a placé Brière avec Pacioretty et David Desharnais dans l’espoir que la chimie s’installe rapidement. Il a qualifié cette décision de « vision » que l’équipe avait eue, et s’est dit très heureux que le jumelage ait fonctionné.

Brière a quant à lui soulevé que la chimie au sein de son trio s’améliorait de jour en jour.

« Ça s’en vient de mieux en mieux, a indiqué l’ancien des Flyers de Philadelphie. Chaque jour, chaque pratique, chaque match on se sent mieux. Même aujourd’hui [jeudi], je te dirais que pendant la première moitié du match on se cherchait encore un peu, mais en deuxième moitié ça s’est beaucoup mieux passé et on a été en mesure de créer quelques jeux. »

Nathan Beaulieu a été utilisé pendant 17:02 minutes à sa toute dernière chance de se faire valoir aux yeux du Canadien, lui qui a survécu à la vague de coupures du Tricolore jeudi matin. Après avoir démontré quelques signes de nervosité en début de rencontre, Beaulieu s’est ressaisi par la suite et a même brillamment appuyé l’attaque à quelques reprises.

L’autre joueur toujours « à l’essai » chez le Tricolore, Michaël Bournival, a encore offert son lot d’intensité pendant la rencontre et orchestré de belles montées au filet, lui qui évoluait encore sur un trio d’énergie avec Travis Moen et Ryan White. Bournival a retraité au vestiaire pendant un court moment en deuxième période en raison de ce qui semblait être une blessure à une jambe, mais est rapidement revenu au jeu.

Tomas Plekanec avait fait mal paraître Anderson en inscrivant le seul but de la période médiane. Le Tchèque se trouvait près du cercle à la droite d’Anderson et a attendu la rondelle patiemment avant qu’elle ne bondisse à ses pieds. Plekanec a eu amplement le temps de l’arrêter et de prendre un tir frappé, et Zack Smith s’est placé devant lui, mais a plutôt bloqué la vue de son gardien au lieu de bloquer le lancer. Anderson s’est rapidement jeté sur ses genoux, ce qui a laissé tout juste assez d’espace à Plekanec pour qu’il loge le disque au-dessus de son épaule.

Le capitaine Brian Gionta en était à une première rencontre préparatoire, lui qui se remettait jusqu’à maintenant d’une opération subie cet été pour réparer une déchirure au biceps du bras gauche survenue lors des séries éliminatoires de l’an dernier, contre ces mêmes Sénateurs. Il a piloté un trio au centre de Plekanec et Bourque, et a obtenu une aide sur le filet de Plekanec.

Le Canadien conclut ainsi son calendrier préparatoire à cinq jours de son match d’ouverture de saison régulière, le 1er octobre, face aux Maple Leafs de Toronto.

 

La LNH sur Facebook