Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : Les Blues vont chercher des renforts pour passer au niveau supérieur

    vendredi 2013-09-27 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : Les Blues vont chercher des renforts pour passer au niveau supérieur
    30 en 15 : Les Blues vont chercher des renforts pour passer au niveau supérieur

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Après que les Blues de St. Louis eurent été éliminés par les Kings de Los Angeles lors des séries éliminatoires des deux dernières années, plusieurs se demandent si leur noyau est en mesure de prétendre aux grands honneurs.

    « Je pense que l’an dernier, l’avis général était que notre équipe était capable d’aller loin en séries », a déclaré le directeur général des Blues Doug Armstrong à LNH.com. « On a affronté les champions en titre de la Coupe Stanley, qui nous ont vite éliminés. Je pense que nos objectifs et notre état d’esprit demeurent les mêmes. On devrait former une équipe compétitive qui a le potentiel de bien faire en séries éliminatoires. »

    Les Blues ont fait l’acquisition de Derek Roy, un centre fabricant de jeu, pour se doter de plus de profondeur à cette position, mais le reste de la formation est demeuré pratiquement intact. Cette année, les Blues espèrent franchir le deuxième tour des séries et atteindre leur but ultime, c’est-à-dire donner à la ville de St. Louis le premier titre de la Coupe Stanley de son histoire.

    ATTAQUANTS

    STL

    FORMATION PROJETÉE

    ATTAQUANTS
    A. Steen D. Backes T.J. Oshie
    J. Schwartz D. Roy C. Stewart
    M. Paajarvi P. Berglund V. Tarasenko
    B. Morrow M. Lapierre V. Sobotka
    C. Porter A. Cracknell R. Reaves
    DÉFENSEURS
    J. Bouwmeester A. Pietrangelo
    B. Jackman K. Shattenkirk
    J. Leopold R. Polak
    I. Cole
    GARDIENS
    J. Halak
    B. Elliott

    L’arrivée du joueur autonome Derek Roy procure une profondeur impressionnante aux Blues au centre avec David Backes et Patrik Berglund qui pivotent les deux premiers trios.

    Roy apporte aussi un élément qui faisait défaut aux Blues l’année dernière selon Armstrong.

    « Nous avions de gros joueurs et des centres capables de marquer, mais nous n’avions pas de centres fabricants de jeu, a expliqué Armstrong. Je crois que l’arrivée de Derek vient diversifier notre groupe d’attaquants. Quand on regarde nos centres des dernières années, l’aspect physique était un de nos atouts. Maintenant, on a deux gros joueurs en Backes et Berglund et un joueur de style différent avec Derek. On espère qu’il pourra stimuler la production offensive de joueurs comme Chris Stewart à l’aile. »

    Il reste maintenant à déterminer qui flanquera ces trois joueurs de centre. La saison dernière, Jaden Schwartz et Alexander Steen ont évolué aux côtés de Backes sur le premier trio, alors que David Perron et T.J. Oshie accompagnaient Berglund. Le départ de Perron dans le cadre d’une transaction avec les Oilers d’Edmonton crée donc une ouverture au poste d’ailier gauche du deuxième trio.

    Magnus Paajarvi, acquis des Oilers dans l’échange impliquant Perron, est le principal candidat pour occuper ce poste, mais cela devrait donner lieu à une lutte des plus intéressantes au camp d’entraînement. Paajarvi a inscrit 15 buts en tant que recrue en 2010-11, mais il n’en a compté que 11 lors des deux dernières campagnes et les Oilers l’ont cantonné à un rôle plus défensif. Les Blues espèrent qu’il pourra retrouver sa chimie d’antan avec Berglund pour ainsi relancer sa production offensive.

    « Je crois que Paajarvi a déjà joué avec Berglund, a ajouté Armstrong. Je pense que Ken [Hitchcock, l’entraîneur] va probablement les réunir en début de saison, mais il devra se battre pour mériter son temps de jeu. »

    Toutefois, si Paajarvi ne s’avère pas être la solution, les Blues n’hésiteront pas à se tourner vers quelqu’un d’autre.

    « Quand on regarde nos ailiers gauches, on a Steen, Schwartz, [Vladimir] Sobotka et Paajarvi », a ajouté Armstrong à propos d’un groupe qui a accueilli un nouveau membre le 23 septembre avec la signature du vétéran Brenden Morrow. « Il y aura une belle lutte pour le temps de glace à cette position. Magnus en est conscient et il devra gagner son temps de jeu. Il va se retrouver dans un environnement complètement différent de ce qu’il a connu à Edmonton. Avec les Oilers, les jeunes obtiennent beaucoup de temps de glace et ils apprennent dans le feu de l’action. Ici, on veut gagner dès maintenant. »

    De jeunes joueurs issus de l’organisation des Blues tenteront aussi d'obtenir un poste régulier. Schwartz et Vladimir Tarasenko tenteront de reprendre là où ils ont laissé en 2012-13, eux qui ont connu de bonnes premières saisons dans la LNH. Les espoirs Dmitrij Jaskin et Ty Rattie auront aussi la chance de batailler pour un poste.

    Un de ces jeunes pourrait très bien se retrouver aux côtés de Roy et Chris Stewart sur le troisième trio.

    BLUES DE ST. LOUIS

    Ajouts: C Derek Roy (agent libre, Canucks), AG Brenden Morrow (agent libre, Penguins), AG Magnus Paajarvi (échange, Oilers), C Maxim Lapierre (agent libre, Canucks), C Keith Aucoin (agent libre, Islanders), AG Alexandre Bolduc (agent libre, Coyotes), AD Mark Mancari (agent libre, LAH)

    Départs: AD Jamie Langenbrunner (agent libre), AG Andy McDonald (retraite), C Scott Nichol (retraite), AD David Perron (échange, Oilers), D Kris Russell (échange, Flames)

    Joueurs à surveiller: G Jake Allen, AD Ty Rattie, AG Dmitrij Jaskin, AD Sergei Andronov, D Jani Hakanpaa, D Taylor Chorney, D Joel Edmundson

    Jaskin, un choix de deuxième ronde en 2011 (41e), a récolté 99 points en 51 matchs avec les Wildcats de Moncton dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec la saison dernière, sa première en Amérique du Nord. Il a été blanchi en deux parties avec les Blues en fin de saison.

    Rattie, qui a été réclamé neuf rangs avant Jaskin (32e), a terminé troisième au classement des compteurs de la Ligue de hockey de l’Ouest avec 110 points en 62 rencontres avec les Winterhawks de Portland l’an passé et il a mené la ligue avec 20 buts et 36 points en séries éliminatoires.

    L’agitateur Maxim Lapierre ainsi que les vétérans Keith Aucoin et Chris Porter se battront aussi pour un poste au sein des deux derniers trios. Cependant, Armstrong a indiqué que le talent et non l’âge dictera qui obtiendra ces postes.

    « Ces joueurs auront la chance de se faire valoir, mais ce ne sera pas facile de percer l’alignement, a ajouté Armstrong. Ce sera une lutte interne. S’il faut déplacer un vétéran pour faire une place à un jeune joueur qui a mieux fait, c’est le genre de sacrifice qu’il faut faire dans la LNH. »

    DÉFENSEURS

    La mise sous contrat d’Alex Pietrangelo pour sept ans plus tôt ce mois-ci vient solidifier l’une des brigades défensives les plus impressionnantes du circuit.

    « Sans vouloir me vanter, je pense qu’on a la meilleure défensive de la LNH », a révélé Armstrong aux journalistes présents à l’annonce de l’entente avec Pietrangelo. « Je suis heureux d’avoir l’occasion de travailler avec ces gars-là. J’aime les regarder jouer. Je pense que dès qu’on entre dans un amphithéâtre adverse, les autres équipes se disent qu’on a une équipe redoutable avec des défenseurs qui génèrent beaucoup d’attaque. »

    Il y a d’abord Pietrangelo. En trois saisons complètes, l’arrière de 23 ans s’est établi comme l’un des meilleurs jeunes défenseurs de la ligue. L’an dernier, il a amassé 5 buts et 24 points en 47 parties et en 2011-12, il avait obtenu 12 buts, 51 points et un différentiel de plus-16 en 81 matchs.

    Pietrangelo devrait être jumelé à Jay Bouwmeester sur la première unité défensive. Bouwmeester a accepté une prolongation de contrat de cinq ans au mois d’août. Il s’est joint aux Blues à la date limite des transactions l’année dernière et il a inscrit sept points et un différentiel de plus-5 en 14 parties à St. Louis. Il n’a pas raté un seul match en plus de huit saisons.

    Le deuxième duo de défenseurs des Blues devrait être formé d’un jeune arrière à caractère offensif, Kevin Shattenkirk, et d’un vétéran fiable, Jordan Leopold.

    Shattenkirk, 24 ans, s’est épanoui en 2011-12 et il a poursuivi sur sa lancée avec 23 points en 48 matchs la saison dernière. Leopold, acquis quelques jours avant Bouwmeester, a récolté deux assistances en 15 parties.

    La troisième unité sera probablement constituée des robustes vétérans Barret Jackman et Roman Polak. Polak a mené les défenseurs des Blues avec 110 mises en échec et il a pris le troisième rang avec 78 lancers bloqués en 48 rencontres l’an passé. Jackman était deuxième pour les lancers bloqués avec 89 et pour le temps de glace en infériorité numérique pour la formation qui a pris le septième rang du circuit à ce chapitre.

    De jeunes espoirs sont prêts à prendre la relève derrière eux, dont Joel Edmundson, un choix de deuxième ronde en 2011 (46e) qui préconise un style robuste et qui excelle en défensive.

    « Il est gros et c’est difficile de jouer contre lui », a expliqué Tim Taylor, le directeur du développement des joueurs des Blues, à LNH.com. « On le voit comme un futur troisième ou quatrième défenseur qui pourrait jouer beaucoup de minutes et s’imposer physiquement dans la LNH. »

    GARDIENS

    La profondeur de l’organisation des Blues à la position de gardien de but est parmi les meilleures de toute la ligue.

    Dans la LNH, Jaroslav Halak et Brian Elliott se partageront le travail devant le filet en début de saison. Les deux ont connu des hauts et des bas l’an dernier, mais ils ont partagé le trophée Jennings, remis à l’équipe qui accorde le moins de buts en saison régulière, il y a moins de deux ans.

    Les blessures ont limité Halak à 16 rencontres la saison dernière, mais il a présenté une moyenne de buts alloués de 2,14 et il a inscrit trois jeux blancs. Elliott a connu un mauvais départ, mais après avoir retrouvé la forme dans la Ligue américaine de hockey, il a accumulé une fiche de 11-2-0 avec une moyenne de buts accordés de 1,29, un pourcentage d’arrêts de ,947 et trois blanchissages dans le dernier mois de la campagne.

    « Je ne sais pas ce qui serait arrivé si Elliott n’avait pas fini aussi fort, a admis Armstrong. Jaro préférerait oublier sa dernière saison. Ç’a commencé par le conflit de travail, puis ça s’est terminé avec une blessure. Mais il a prouvé qu’il pouvait mener une équipe loin en séries. Depuis son arrivée à St. Louis, ses statistiques le classent parmi les meilleurs de la ligue au chapitre de la moyenne de buts alloués et des blanchissages. Je suis très satisfait de notre profondeur à cette position. »

    Une partie de cette profondeur est aussi attribuable à Jake Allen, qui a mené tous les gardiens recrues l’année dernière pour les victoires (9), la moyenne (2,46) et le taux d’efficacité (,905). Il a prouvé qu’il pouvait jouer dans la LNH. Cependant, avec Halak et Elliott devant lui pour au moins une autre saison (les deux sont sous contrat jusqu’à la fin de la campagne 2013-14), Allen va passer une année de plus dans la Ligue américaine de hockey. Et cela n’est pas pour déplaire à Armstrong.

    « Ça ne nuira pas à Jake d’être le gardien partant dans la Ligue américaine pendant un an, a conclu Armstrong. La position de gardien de but est notre principale force. »

    Jordan Binnington, 20 ans, est un autre jeune joueur très prometteur qui tentera d’obtenir le poste d’auxiliaire à Allen dans la Ligue américaine. Binnington, un choix de troisième ronde en 2011 (88e), a remporté le titre de gardien de but de l’année dans la Ligue de hockey de l’Ontario la saison dernière.

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter : @NHLAdamK

     

    La LNH sur Facebook