Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Rangers et Stepan s’entendent pour deux ans

jeudi 2013-09-26 / 20:43 / LNH.com - Joueurs autonomes 2013

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Rangers et Stepan s’entendent pour deux ans
Les Rangers de New York et le joueur de centre Derek Stepan se sont entendus sur les termes d’un nouveau contrat, le club a annoncé jeudi.

VANCOUVER -- Derek Stepan et les Rangers de New York ont fini par s’entendre jeudi sur les termes d’un contrat de deux ans d’une valeur estimée à 6,15 millions $. Le centre de 23 ans a déclaré en conférence téléphonique que l’offre datait de lundi et qu’il l’a acceptée mercredi. Il aura donc raté presque tout le premier camp d’entraînement dirigé par Alain Vigneault.

« Il n’y a aucun doute dans mon esprit que je ne souhaitais pas que ça traîne aussi longtemps, a déclaré Stepan. Je ne pense pas qu’aucune des deux parties s’y attendait. Mais les deux ont fait du mieux qu’elles ont pu. »

Stepan a été le meilleur compteur des Rangers la saison dernière, avec une fiche de 18-26-44, et un excellent différentiel de plus-25 en 48 rencontres. Il devait s’envoler du Minnesota pour New York jeudi soir, passer les examens médicaux vendredi, puis patiner en solitaire samedi et s’entraîner avec ses coéquipiers samedi. Il ne retrouvera cependant pas la même équipe qu’il a quittée le printemps dernier et le temps qu’il lui faudra pour rattraper ses coéquipiers en s’adaptant au système de Vigneault pourrait déterminer le temps qu’il lui faudra pour redevenir le joueur dominant qu’il était en 2012-13.

« J’ai essayé de me tenir au courant de ce qui se passait, d’évaluer où en sont tous les joueurs, de façon à bien me conserver mentalement, a-t-il expliqué. J’ai entendu plein de bonnes choses (de la part de ses coéquipiers) et je suis super content d’arriver. »

Stepan n’a pas raté un seul match en trois saisons avec les Rangers, une belle séquence qui devenait à risque à mesure que durait sa dispute contractuelle. Il totalise 140 points (56-84) en 212 rencontres toutes disputées sous les ordres de John Tortorella, maintenant derrière le banc des Canucks de Vancouver.

Son coéquipier Brad Richards a prévenu qu’il lui faudra une période d’ajustement sous la direction de Vigneault.

« Il y a plusieurs différences et des détails que nous sommes encore à essayer de nous enfoncer dans la tête, c’est assurément nouveau et différent », a-t-il insisté.

Vigneault était tout simplement content d’avoir son meilleur compteur de la dernière saison à sa disposition.

« Très heureux, a-t-il dit. Ils travaillaient à une entente depuis quelque temps et c’est un de nos meilleurs joueurs. Je n’ai rien à voir avec les négociations de contrat et je vais l’accueillir les bras ouverts. »

Quant à Stepan, il ne nourrit aucun ressentiment à propos du côté business de sa profession.

« Il n’y a pas d’amertume, a-t-il affirmé. À mon jeune âge, je dois voir le côté affaires, et cela ne va pas toujours aussi simplement que vous pouvez le croire. Je suis juste heureux d’en être venu à une entente à temps. »

 

La LNH sur Facebook