Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15: Frattin veut jouer un rôle important avec les Kings

    jeudi 2013-09-26 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15: Frattin veut jouer un rôle important avec les Kings
    30 en 15: Frattin veut jouer un rôle important avec les Kings

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Tout ce que demandait Matt Frattin aux Kings de Los Angeles c’était d’avoir une opportunité d’impressionner, une chance de s’établir comme un joueur à temps plein dans la LNH.

    Ils ont répondu à sa demande et bien plus.

    Frattin devrait commencer la saison régulière au sein du trio composé de Mike Richards et de Jeff Carter. C’est un job de rêve pour n’importe quel attaquant qui considère qu’il est prêt à passer à une autre étape dans sa carrière. Cela permettra peut-être aussi à Frattin de s’imposer comme l’une des menaces les plus dangereuses des Kings à l’attaque, et cela pour un avenir prévisible.

    « Nous en sommes encore aux matchs préparatoires et ils jonglent encore avec les trios, mais j’ai toujours été jumelé à Richards et à Carter. Nous avons bien joué et nous avons juste à continuer de la sorte, a dit Frattin à LNH.com. Je veux certainement m’établir dans la ligue et c’est une bonne opportunité d’être avec une grande équipe comme les Kings. »

    L’occasion de jumeler Frattin avec Carter et Richards n’est pas venue par erreur ou par hasard.

    Le directeur général des Kings, Dean Lombardi, observe Frattin depuis qu’il marquait des buts à profusion avec l’Université du Dakota du Nord. Dès qu’il a été acquis des Maple Leafs de Toronto le 23 juin, on a dit à Frattin qu’il aurait l’opportunité de jouer avec Carter et Richards.

    Les Kings ne voulaient pas offrir une nouvelle entente à l’ailier gauche Dustin Penner car Lombardi savait qu’il avait besoin de plus de vitesse à l’avant. En Frattin, il savait qu’il obtiendrait un joueur avec une solide accélération et un don pour se démarquer afin de marquer des buts.

    « Il possède des qualités qui sont difficiles à enseigner », a déclaré Lombardi à LNH.com.

    Lombardi a dû céder le gardien Jonathan Bernier pour obtenir Frattin (et le gardien substitut Ben Scrivens), mais c’était un changement qu’il devait faire.

    Bernier était un joueur autonome avec compensation et le garder aurait été un luxe que les Kings ne pouvaient pas se permettre, surtout avec Jonathan Quick comme gardien no1. Échanger Bernier pour Frattin pourrait s’avérer un bon coup pour les Kings.

    Frattin est âgé de 25 ans. Il a marqué sept buts en 25 matchs avec les Maple Leafs la saison dernière. Il n’a pas encore joué un calendrier complet de 82 matchs dans la LNH, mais il a démontré son habileté à marquer des buts et être énergique en même temps. Il pourra remplacer Penner avec Carter et Richards en utilisant sa force à protéger à la rondelle et faire de l’espace aux deux joueurs étoiles, mais sa vitesse procurera à ce trio un élément qu’il n’avait pas auparavant.

    « Premièrement, il est en grande forme physique, ce qui lui permet d’utiliser toutes ses habiletés », a indiqué l’entraîneur Darryl Sutter. « Il a vraiment de bonnes mains et un bon coup de patin. Ces sont trois beaux attributs pour se présenter au camp d’entraînement et pour commencer la saison. »

    Afin que ça fonctionne rapidement à Los Angeles, Frattin devait trouver une façon de s’intégrer à une équipe championne, soudée serrée. Il a fait tout ce qu’il était possible de faire pour en arriver à ce point.

    « Je suis arrivé environ trois semaines avant le début du camp et j’ai commencé à rencontrer mes coéquipiers un à un au lieu d’attendre et de faire la connaissance de 25 gars en même temps, a déclaré Frattin. Je pensais que c’était une bonne chose à faire. Ils m’ont tous bien accueilli. C’est une bonne équipe avec de grands leaders. »

    Frattin travaille constamment sur son jeu en compagnie de Sutter et des adjoints John Stevens et Davis Payne. Il passe beaucoup de temps à regarder des vidéos de lui et du capitaine des Kings, Dustin Brown, qui tout comme Frattin tire de la droite, mais joue à l’aile gauche.

    « J’ai beaucoup à apprendre de lui », a dit Frattin en parlant de Brown. « Il s’est établi lui-même à l’aile gauche. »

    Les Kings offrent à Frattin l’opportunité d’accomplir la même chose. Si Frattin s’adapte bien à Richards et à Carter, les Kings auront peut-être une version encore plus rapide de Brown sur leur deuxième trio.

    « Je ne peux demander mieux, a déclaré Frattin. Tout le monde dans l’organisation m’a dit qu’ils tentaient de m’obtenir depuis mes années collégiales. Je suis à un endroit où ils me voulaient et ils veulent que je connaisse du succès. Tous les joueurs demandent cela. Je dois juste garder la tête froide, jouer mon jeu et écouter tous les conseils du personnel d’entraîneurs. »

    Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

     

    La LNH sur Facebook