Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15: Les blessures pourraient aider Kristo à trouver sa place avec les Rangers

    mercredi 2013-09-25 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15: Les blessures pourraient aider Kristo à trouver sa place avec les Rangers

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Après l'acquisition de Danny Kristo dans une transaction survenue lors de la saison morte avec le Canadien de Montréal, le personnel de direction des Rangers de New York a précisé que l’équipe lorgnait Kristo, un choix de deuxième ronde (56e) au repêchage de la LNH en 2008, depuis un certain temps.

    Le joueur natif du Minnesota a attiré beaucoup d'attention la saison dernière, en connaissant une saison du tonnerre à l'Université du Dakota du Nord, quand il a marqué 26 buts et amassé 52 points en 40 matchs et a été nommé au sein de la première équipe d’étoiles du pays.

    Cette remarquable saison a confirmé que Kristo avait l'habileté pour se trouver une place avec une équipe de la LNH, mais une série de circonstances particulières pourrait aider Kristo à obtenir un poste avec les Rangers plus vite que prévu.

    Les joueurs de premier trio Ryan Callahan et Carl Hagelin ont subi une intervention chirurgicale à l'épaule durant la saison morte et il est peu probable de les voir revêtir l’uniforme des Rangers lors de la soirée d'ouverture. Ces grandes brèches à l'aile ont catalogué presque immédiatement Kristo comme un candidat potentiel à intégrer l'alignement. Au cours du camp d’entraînement, l'athlète de 23 ans a joué au sein de plusieurs trios; il a même évolué sur un trio complété par Brad Richards et Rick Nash lors de la rencontre préparatoire de lundi contre les Flames de Calgary.

    « Le fait d’avoir joué au collège pendant quatre ans et le fait que je suis un peu plus vieux aident, a affirmé Kristo à LNH.com. Je suis au camp et je vais travailler aussi fort que je le peux. Évidemment, le but ultime est de faire partie de l'équipe au terme du camp d’entraînement. »

    Kristo a plaidé pour sa cause dès le début, en récoltant une mention d’aide sur le seul but inscrit par New York dans leur défaite de 2-1 contre les Devils du New Jersey, le 16 septembre. Dans la défaite de 4-1 encaissée lundi à Calgary, Kristo a enregistré un différentiel de moins-2, mais ses quatre tirs au but sont un sommet au sein de son équipe et il a montré des pointes de vitesse qui lui ont permis de provoquer des jeux.

    Les blessures et le statut incertain du contrat du premier centre Derek Stepan ont donné l'occasion à un certain nombre d'autres espoirs chez les Rangers. Marek Hrivik et Jesper Fast ont récolté des mentions d’aide sur le but en avantage numérique inscrit par Marc Staal contre Calgary et ils ont démontré qu’ils voulaient un poste pour la soirée d'ouverture.

    Mais si Kristo possède un élément qui plaide en sa faveur dans sa quête d'une place dans un alignement de la LNH, c'est l'expérience. Il n'est pas beaucoup plus vieux que Fast et Hrivik, mais il a agi à titre d’assistant au capitaine à l'université. Il a également vu de l’action avec les Bulldogs de Hamilton, l'équipe affiliée au Canadien dans la Ligue américaine de hockey, et quand la saison a pris fin, il a rejoint l'équipe des États-Unis pour le Championnat mondial 2013 de la FIHG et a aidé l'équipe à remporter la médaille de bronze.

    « Lors des premiers matchs, en jouant face à [Ilya] Kovalchuk et [Alexander] Radulov et tous ces joueurs, juste le fait d’être là-bas sur la glace avec ces gars-là et réaliser que c'est simplement le même jeu que vous avez toujours pratiqué, j’ai réalisé que peut-être que je suis prêt à jouer à ce niveau, a déclaré Kristo. J'ai eu un bon tournoi, donc cela a augmenté ma confiance. Je pense que c'était bon pour moi alors que j’allais prendre part à mon premier camp d’entraînement et sachant que je peux jouer à ce niveau avec ces gars-là. »

    L'expérience de Kristo au Dakota du Nord devrait également lui servir avec les Rangers. Un des 10 finalistes pour l’obtention du trophée Hobey Baker, remis annuellement au meilleur joueur de hockey qui évolue au sein de la première division, Kristo a été exceptionnel dans un programme qui, ces dernières saisons, a vu les joueurs Zach Parisé, Jonathan Toews et TJ Oshie devenir des vedettes dans la LNH. Jouer là-bas durant quatre ans a également contribué à aider au développement de l’attaquant de 5 pieds 11 pouces, d'une manière qu'il estime en mesure de lui donner un coup de pouce dans la compétition pour mériter une place dans l’alignement des Rangers.

    « Vous êtes un peu plus âgés que d'autres gars qui entament leur premier camp, a-t-il dit. Juste les expériences que j'ai vécues au collège; quatre ans à jouer sur la grande scène. Je suis assez à l'aise en me présentant au camp d’entraînement. Je suis excité d'y aller. »

     

    La LNH sur Facebook