Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les joueurs de l'Avalanche adoptent l'attitude déterminée de Patrick Roy

mardi 2013-09-24 / 19:06 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Les joueurs de l'Avalanche adoptent l'attitude déterminée de Patrick Roy

DENVER - La personnalité fougueuse de Patrick Roy a déjà commencé à déteindre sur les joueurs de l'Avalanche du Colorado.

L'autre jour, le capitaine Gabriel Landeskog s'en est pris le long de la rampe à Steve Downie. Cette fougue est ce que le nouvel entraîneur-chef veut voir des joueurs de son équipe, qui a raté les séries éliminatoires lors des trois dernières saisons.

« Tu dois te présenter avec une nouvelle attitude », a déclaré Roy, qui a aidé l'Avalanche à remporter la coupe Stanley à deux reprises au cours de son illustre carrière. « Parfois, avec cette nouvelle vision des choses, tu dois simplement essayer. Et c'est ce qu'ils font. »

Ces jours-ci, Roy prêche un message simple: prenez soin des petites choses sur la glace, comme balayer la rondelle de la zone dangereuse devant votre filet.

« Vous ne pouvez jamais mettre trop d'emphase sur les détails, a noté Landeskog. Il connaît les détails. Il est la bonne personne pour vous les enseigner. »

Roy est bien appuyé aussi, avec son ancien coéquipier Joe Sakic en tant que vice-président des opérations hockey. Roy et Sakic espèrent obtenir autant de succès en veston-cravate qu'ils en ont eu ensemble dans l'uniforme de l'Avalanche.

« Ces gars-là, qui étaient les étoiles, dédient leur temps pour ramener l'équipe là où elle était quand ils jouaient », a raconté l'attaquant Alex Tanguay, un coéquipier de Roy et Sakic quand l'Avalanche a remporté la coupe Stanley en 2001. « Tu regardes leur palmarès et quand ils disent quelque chose, on sait qu'ils savent de quoi ils parlent. Leur message va être en lien avec quelque chose qu'ils ont vécu.

« C'est un nouveau début pour l'équipe. »

Matt Duchene ne pourrait être plus en accord avec les propos de Tanguay, disant que la saison est déjà « différente ».

« La passion et les connaissances de Roy sont si impressionnantes, a dit Duchene. Ça va être vraiment spécial de travailler avec un gars comme lui. »

MacKinnon fait sa place

Il y a une raison pour laquelle l'Avalanche a sélectionné Nathan MacKinnon au premier rang du dernier repêchage de la LNH: il peut provoquer des choses sur la glace. Le jeune homme de 18 ans a inscrit 32 buts et 43 aides en 44 matchs avec les Mooseheads de Halifax la saison dernière.

« Il va vraiment être très bon », a déclaré l'attaquant Ryan O'Reilly.

Roy souhaite que MacKinnon continue à jouer comme il aime le faire sans avoir l'impression qu'il doit tout accomplir seul.

« On ne veut pas que Nathan se présente ici en sauveur, a expliqué Roy. On veut que Nathan soit le meilleur joueur qu'il peut être. »

Par ailleurs, un autre nouveau venu chez l'Avalanche est l'entraîneur des gardiens François Allaire, l'ancien mentor de Patrick Roy.

Allaire a travaillé avec le gardien Semyon Varlamov au cours de l'été afin de modifier le style du jeune Russe.

« Je ne vais pas vous dire comment je vais jouer cette saison, a déclaré Varlamov en souriant. Mais je crois que ça va m'aider dans l'avenir. »

 

La LNH sur Facebook