Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 15: DeKeyser pourrait être le joueur clé des Red Wings

    lundi 2013-09-23 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par David Kalan - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15: DeKeyser pourrait être le joueur clé des Red Wings

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Les prédictions que la remarquable séquence de présences consécutives des Red Wings dans les séries éliminatoires va finalement prendre fin commencent à devenir un rituel printanier. Après tout, les chroniqueurs ne manquent pas d’arguments: Nicklas Lidstrom est parti; les Red Wings sont en déclin car ça fait quatre ans qu’ils n’ont pas participé à la finale de leur association; et bien sûr, le toujours populaire « les joueurs vieillissent ».

    Malgré tous ces arguments, Detroit ne semble pas encore prêt à être en congé en mai. Mais si l’équipe a un tendon d’Achilles, c’est à la ligne bleue. Le groupe de défenseurs, à part la première paire composée de Niklas Kronwall et de Jonathan Ericsson, n’a pas la profondeur dont les amateurs de l’équipe étaient habitués.

    C’est là que le défenseur Danny DeKeyser entre en jeu.

    Au début de la dernière saison, la défense des Red Wings était remise en question en raison des départs de Lidstrom et de Brad Stuart. Bien que Jakub Kindl, Kyle Quincey et Brendan Smith ont réussi à conserver le navire à flot, il a fallu attendre l’arrivée de DeKeyser en fin de saison pour que la brigade défensive se stabilise vraiment.

    Après avoir terminé sa dernière année d’étude à l’Université Western Michigan, DeKeyser a décidé de signer un contrat avec l’équipe de sa ville natale. Il a disputé un total de 13 matchs (11 en saison régulière et deux dans les séries) et il était en train de devenir un élément clé quand une fracture à son pouce droit a mis fin à sa saison.

    Ce court séjour a été suffisant, non seulement pour les dirigeants des Red Wings, mais aussi pour ceux de USA Hockey, qui l’a invité à son camp d’orientation de l’équipe olympique cet été.

    DeKeyser a démontré son efficacité dans une courte période de temps avant de se blesser, consolidant ainsi la brigade défensive avec son imposant physique (6 pieds 3 pouces, 190 livres) et son habileté à réussir la transition à partir de la zone défensive avec des passes précises.

    « Il a goûté à la LNH la saison dernière », a déclaré Kronwall au quotidien Detroit Free Press. « Il est arrivé et il a été incroyable. Il sait maintenant à quoi s’attendre et il sait ce qu’on attend de lui. Je pense qu’il va très bien faire. »

    L’impact de la perte de DeKeyser après deux matchs dans les séries éliminatoires s’est indéniablement fait sentir. Et considérant que les Red Wings ont été à un match d’éliminer les éventuels champions de la Coupe Stanley, les Blackhawks de Chicago, dans la demi-finale de l’Association de l’Ouest, on peut se demander quelle différence il aurait pu faire à la ligne bleue face à des joueurs comme Jonathan Toews et Patrick Kane. Cette saison, le fait d’avoir DeKeyser de retour à la ligne bleue, à moins qu’il ne connaisse la sempiternelle guigne de la deuxième année, pourrait rapporter gros à une équipe qui est déjà bien nantie tant à l’attaque que devant le filet. S’il joue comme il l’a fait pendant son court séjour, DeKeyser a le potentiel pour apporter la stabilité aux Red Wings dans l’aspect du jeu qui est perçu comme leur faiblesse.

    Ça peut paraître mettre beaucoup de pression sur les épaules d’un joueur qui n’a à peine que trois semaines d’expérience dans la LNH, et c’est vrai. Malgré l’apparente facilité avec laquelle il s’est adapté à la LNH, DeKeyser devra faire face à plusieurs obstacles, comme s’adapter à un calendrier de 82 matchs. Le défenseur n’a jamais joué plus de 42 rencontres dans ses trois saisons à Western Michigan.

    « Je vais juste essayer de relever mon jeu d’un cran », a récemment déclaré DeKeyser au Detroit Free Press. « Je vais simplement tenter de connaître une bonne saison. C’est une longue saison, disputer 82 matchs sera certes épuisant. Il suffit de batailler pour passer à travers et de connaître une bonne saison. »

    Si cette longue campagne n’épuise pas DeKeyser, il pourrait être l’un des meilleurs défenseurs des Red Wings.

    La blessure de DeKeyser a guéri assez rapidement pour lui permettre de disputer six matchs avec les Griffins de Grand Rapids qui ont remporté la coupe Calder dans la Ligue américaine de hockey.

    En raison de ses vacances en Floride, DeKeyser n’a pu passer une journée avec le trophée. Si cette saison il a l’impact que les Red Wings s’attendent de lui, il pourrait avoir à passer une journée avec une différence pièce d’argenterie l’été prochain.