Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien salue le retour de plusieurs éclopés et retranche trois joueurs

dimanche 2013-09-22 / 15:26 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Le Canadien salue le retour de plusieurs éclopés et retranche trois joueurs

BROSSARD, Qc - Le Canadien de Montréal a salué le retour de plusieurs éclopés lors de leur entraînement dominical, alors que Travis Moen, George Parros, Nathan Beaulieu et Francis Bouillon ont retrouvé leurs coéquipiers sur la glace.

Les nouvelles ont été moins bonnes pour trois espoirs de l'équipe puisque les attaquants Michael McCarron et Sebastian Collberg et le gardien Dustin Tokarski ont été retranchés. Le Canadien a annoncé la nouvelle plus d'une heure après l'entraînement.

Si Moen et Bouillon se disent près d'un retour au jeu, la route pourrait cependant être un peu plus longue dans le cas de Parros et Beaulieu.

Moen n'a pas hésité pour dire qu'il serait en uniforme le 1er octobre lors du début de la saison régulière, lui qui a raté seulement quelques jours d'entraînement en raison d'un malaise au bas du corps.

De son côté, Bouillon, également blessé au bas du corps, croit même qu'il pourrait affronter les Devils du New Jersey, lundi, s'il reçoit le feu vert des médecins de l'équipe.

« Je n'ai pas encore parlé au personnel d'entraîneurs, mais je me sens vraiment bien, je suis à 100 pour cent présentement, a insisté le vétéran âgé de 37 ans. Je serais donc prêt pour jouer demain (lundi). »

Une étape de franchie

Pour Parros et Beaulieu, on parlait plutôt d'une étape de franchie vers un retour en santé. Parros se remet toujours d'une opération à une épaule en raison d'une blessure subie après un combat en mars dernier. Beaulieu s'est blessé au haut du corps au tout début de camp d'entraînement.

« Non, je ne suis pas à 100 pour cent, a mentionné l'homme fort, qui a participé à un premier entraînement avec contacts dans l'uniforme du Tricolore. J'ai franchi une autre étape dans ma récupération. Avant de pouvoir disputer un match, vous devez participer à des exercices et encaisser quelques contacts. C'est ce que j'ai fait aujourd'hui.

« Il n'y a pas vraiment d'échéancier, vous devez faire tomber les barrières une à la fois. Le fait d'être de retour sur la glace et de pouvoir jouer avec contacts signifie que je reprends un peu mes forces. Je suis dans la bonne direction. »

Même son de cloche du côté de Beaulieu, qui a espoir d'avoir la chance de se faire valoir lors d'un match préparatoire d'ici la fin du camp.

« C'était probablement le pire moment pour que je me blesse, a dit le premier choix du Canadien en 2011. Je ne peux rien y faire. Tout ce que je peux faire c'est me concentrer sur mon rétablissement, tenter d'être un peu plus en santé à chaque jour.

« L'objectif est de jouer en matchs préparatoires, a-t-il ajouté. Je ne sais pas encore, il n'y a pas d'échéancier. On va suivre ça à chaque jour. »

Par ailleurs, Beaulieu s'est dit heureux pour son coéquipier Jarred Tinordi, qui a fait très bonne impression depuis le début du camp. On s'attendait à ce que les deux jeunes hommes luttent pour le même poste au camp.

« Je suis content pour lui, a déclaré Beaulieu. J'ai joué avec lui l'an dernier. Il travaille très fort. Il est quelqu'un de discipliné autant sur la glace qu'à l'extérieur. Je ne souhaite que le meilleur à Jarred. On ne se déteste pas parce que nous nous battons pour le même poste. Ça nous motive. »

Notons aussi que les défenseurs Douglas Murray et Alexei Emelin ont patiné avant de céder leur place sur la glace aux joueurs en santé. La grande majorité des jeunes joueurs qui ont disputé plusieurs matchs préparatoires jusqu'ici ont quant à eux participer à un entraînement hors-glace.

La fin pour McCarron, Collberg et Tokarski

Le stage de trois espoirs de l'équipe a pris fin en début d'après-midi, dimanche, quand le couperet est tombé pour McCarron, Collberg et Tokarski.

McCarron, premier choix de l'équipe en juin, prendra la direction de London afin de poursuivre son apprentissage avec les Knights. L'attaquant format géant s'était particulièrement distingué lors du premier match préparatoire, quand il avait récolté deux aides.

Pour sa part, Collberg a été plus effacé et il retournera en Suède avec la formation de Frolunda. Dans son cas, la Ligue américaine n'était pas une option en raison d'une entente avec l'équipe suédoise.

Finalement, Tokarski devrait lutter avec Robert Mayer afin d'obtenir le poste de gardien no 1 chez les Bulldogs de Hamilton. Tokarski a stoppé les 13 lancers effectués dans sa direction face aux Hurricanes de la Caroline dans son demi-match, vendredi à Québec.

 

La LNH sur Facebook