Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : L’arrivée de Ribeiro et de beaux espoirs rend les Coyotes optimistes

    dimanche 2013-09-22 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : L’arrivée de Ribeiro et de beaux espoirs rend les Coyotes optimistes

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Après avoir accédé aux séries à chacune des trois premières saisons avec Dave Tippett derrière le banc et s’être rendus en finale de l’Association de l’Ouest en 2012, les Coyotes de Phoenix ont connu l’expérience de l’échec lors de la dernière saison raccourcie.

    Le gardien Mike Smith a dû combattre les blessures et une certaine irrégularité, les buts ne sont pas venus au moment opportun et les Coyotes ont raté les séries pour la première fois depuis l’arrivée de Tippett.

    Mais plutôt que de paniquer et tout bouleverser, le directeur général Don Maloney a préféré garder son entraîneur et son noyau de joueurs importants, à commencer par Tippett et Smith qui ont tous deux obtenu des prolongations de contrat. Puis il a engagé un joueur autonome de premier plan et décidé de miser sur les jeunes espoirs de l’organisation.

    Le bien-fondé de ces décisions aura beaucoup à voir avec le retour ou non des Coyotes en séries.

    1. Que fera le premier trio?

    L’engagement de Mike Ribeiro, qui a brillé sous les ordres de Tippett à Dallas, apporte aux Coyotes un élément offensif qui leur faisait défaut. L’arrivée d’un véritable fabricant de jeux a immédiatement enthousiasmé Maloney.

    « Il est sous-estimé quand il n’est pas en possession de la rondelle », a déclaré Maloney à LNH.com. « Depuis que je suis ici qu’on cherche un centre fabricant de jeux et créatif, qui devrait aider des joueurs Mikkel Boedker ou Lauri Korpikoski ou Shane Doan, ceux qui seront capables de jouer avec Mike. »

    Ribeiro a entrepris le camp d’entraînement au centre de Boedker et Doan, deux des meilleurs joueurs offensifs de l’équipe. Sur papier, cela procure aux Coyotes un premier trio digne de ce nom, ce qu’ils n’ont jamais eu depuis la venue de Tippett. Mais comme pour tous les trios à Phoenix, celui-là devra aussi être efficace dans les deux zones. Chose certaine, si ces trois-là parviennent à bien s’entendre, ils fourniront un punch offensif à une équipe qui s’est classée au 21e rang pour les buts marqués la saison dernière.

    « J’apprécie. Ribeiro est tellement bon avec la rondelle et on sait ce que peut faire Boedker, a déclaré Doan. Je veux rester avec eux le plus longtemps possible. »

    2. Mike Smith peut-il se ressaisir?

    La percée des Coyotes en 2011-12, quand ils ont fini en tête de la division Pacifique et atteint la finale de l’Association de l’Ouest, a été largement due à l’émergence de Smith, qui avait lui aussi connu Tippett à Dallas.

    À sa première saison dans le désert, Smith a établi des marques personnelles avec 38 victoires, une moyenne de 2,21 et un taux d’arrêts de ,930, mais il en a arraché la saison dernière. Fort d’une prolongation de contrat de six ans, il sera néanmoins celui sur qui comptent les Coyotes pour les ramener en séries. S’il retrouve sa forme de 2011-12, les Coyotes pourraient même retourner en finale d’Association.

    Profiter d’un plein camp d’entraînement devrait l’aider. Un camp raccourci et les rigueurs d’un calendrier compact de 48 rencontres ont rendu la tâche difficile à plusieurs gardiens la saison dernière. Smith regarde maintenant vers l’avant.

    « Avec cette courte saison, je n’ai pas offert les performances souhaitées, a-t-il confessé. « Mais cette fois, avoir un camp d’entraînement complet, avec des matchs préparatoires, ce que nous n’avons pas eu la saison dernière, sera assurément bénéfique. »

    3. Quels jeunes vont s’imposer?

    Les Coyotes ont fait du bon travail pour accumuler de jeunes espoirs de qualité. Et pour la première fois depuis qu’ils œuvrent ensemble, Tippett et Maloney sont prêts à les exposer au reste de la ligue. Bien avant le début du camp d’entraînement déjà, ils avaient fait savoir qu’il y avait des places disponibles pour quelques-uns d’entre eux.

    « Nous avons fait un effort concerté pour laisser trois postes de marqueur ouverts. Espérons que des joueurs saisiront l’occasion », a déclaré Maloney.

    Les candidats favoris pour faire le saut cette année sont Max Domi, choix de première ronde au dernier repêchage, Lucas Lessio et Chris Brown, qui a marqué 29 buts en 68 matchs à sa première saison professionnelle à Portland dans la Ligue américaine de hockey.

    À l’arrière, les Coyotes misent sur plusieurs vétérans de talent, mais des jeunes comme David Rundblad, Connor Murphy et Brandon Gormley peuvent viser un poste et pourraient aussi être insérés dans la formation en cas de blessure. Si quelques-uns de ces jeunes s’imposent et amènent une énergie supplémentaire, les Coyotes pourraient rebondir avec succès d’une saison 2012-13 difficile.

     

    La LNH sur Facebook