Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : Un nouvel entraîneur avec beaucoup de nouveaux joueurs chez les Stars

    samedi 2013-09-21 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : Un nouvel entraîneur avec beaucoup de nouveaux joueurs chez les Stars

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Très peu d’équipes font face à plus de questions que les Stars de Dallas à l’aube d’une nouvelle saison. Compte tenu de tous ces changements au niveau de l’administration, chez les entraîneurs, les joueurs et jusque dans l’uniforme, il sera curieux de voir comment va se comporter cette concession qui s’est avérée une puissance pendant plus de 10 ans mais n’a pas participé aux séries depuis 2008.

    Voici trois questions principales auxquelles les Stars devront rapidement trouver des réponses pour la saison 2013-14.

    1. Combien de temps faudra-t-il pour intégrer tous ces nouveaux éléments?

    Le nouveau directeur général Jim Nill a effectué des changements majeurs aussi bien à la défense qu’à l’avant et il a établi clairement qu’il s’attendait à voir graduer quelques espoirs, tout ceci dans le cadre d’un véritable relooking qui inclut l’arrivée de trois nouveaux joueurs de centre, Tyler Seguin, Rich Peverley et Shawn Horcoff, et du défenseur Sergei Gonchar.

    La tâche de faire une véritable équipe de tous ces joueurs disparates a été confié à Lindy Ruff, congédié après avoir dirigé les Sabres de Buffalo pendant 15 ans, qui a amené avec lui son adjoint James Patrick.

    2. Le système de Lindy Ruff pourra-t-il s’ajuster au goût des Stars?

    Ruff est devenu une institution à Buffalo en faisant des Sabres une équipe réputée pour son travail acharné des deux côtés de la patinoire. Il veut faire la même chose à Dallas, où les Stars auraient bien eu besoin des qualités recherchées par Ruff la saison dernière.

    Les Stars ont souvent paru surclassés quand venait le temps de dicter le rythme d’un match. Seuls les Predators de Nashville ont lancé au filet moins souvent et les Stars se sont classés 22e quant aux buts accordés. Ils ont aussi montré une fiche de 2-13-2 quand ils tiraient de l’arrière après 20 minutes. C’est dire que c’était une équipe qui peinait à changer le rythme d’un match en sa faveur.

    C’est ici que Ruff espère provoquer des changements.

    « Il n’y a pas de solution facile pour aucune équipe qui veut s’améliorer. Il faut beaucoup de travail et de la discipline », a-t-il déclaré à LNH.com. « Il faut développer de la constance. Il faut développer un sentiment de confiance dans votre façon de jouer et un engagement de la part de joueurs qui veulent jouer en équipe. Quand vous avez tout ça, c’est un gros plus. »

    Ruff aura au moins un camp d’entraînement complet pour instaurer son système et dès le début il a établi clairement qu’il voulait une équipe agressive à l’avant et active à l’arrière. Le temps qu’il faudra aux joueurs pour s’adapter aux changements reste à voir.

    3. Tyler Seguin concrétisera-t-il son potentiel à Dallas?

    De tous les changements apportés chez les Stars, le principal a été l’acquisition de Seguin, le deuxième joueur repêché en 2010, qui a montré des flashs de brillance à ses trois premières saisons avec les Bruins de Boston. Il a été choisi dans l’équipe d’étoiles en 2012, mais son irrégularité a fini par le reléguer dans un troisième trio avant de convaincre les Bruins de l’échanger.

    Mais à seulement 21 ans, Seguin est prêt à repartir à neuf.

    « Je m’impose beaucoup de pression. Il ne s’agit pas que de marquer des buts, il y a beaucoup d’autres choses à considérer, j’ai appris avec le temps », a-t-il confié à LNH.com. « Ce sera un défi, il va y avoir des moments difficiles, je m’attends à ça mais j’ai hâte de surmonter ces difficultés en équipe. D’abord et avant tout je veux gagner le respect de mes coéquipiers et apprendre à les connaître. »

    Dallas représente certainement une belle opportunité pour Seguin. Après avoir surtout joué à l’aile à Boston, il sera vraisemblablement utilisé au centre du premier trio, à sa position naturelle. Il a entrepris le camp d’entraînement flanqué de Jamie Benn et Erik Cole. Seguin a aussi fait connaître son intention d’exercer davantage de leadership, ce qui lui était plus difficile à Boston avec tous ces vétérans établis.

    Ruff a visiblement apprécié ce qu’il a vu de Seguin aux premiers jours du camp.

    « Il a un coup de patin tellement fluide. C’est difficile à dire mais j’ai l’impression qu’il contrôle vraiment bien le jeu en défense, a remarqué l’entraîneur. Il fait paraître les choses faciles. Il fonce à un rythme très rapide mais c’est comme s’il n’allait pas à pleine vitesse. »

     

    La LNH sur Facebook