Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Bournival se met de nouveau en évidence, et le Canadien malmène les Hurricanes

vendredi 2013-09-20 / 23:06 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Bournival se met de nouveau en évidence, et le Canadien malmène les Hurricanes

QUÉBEC - Michael Bournival peut-il convaincre le Canadien de le garder en début de saison? Le jeune attaquant s'est mis en évidence dans un deuxième match hors-concours de suite, vendredi. Après avoir réussi un doublé, dimanche, Bournival a enchaîné avec un match d'un but et d'une passe dans la victoire facile de 6-0 du Tricolore contre les Hurricanes de la Caroline, devant 10 139 spectateurs au Colisée Pepsi.

David Desharnais, natif de Laurier-Station, dans la région de Québec, a comblé son public, avec un but et une passe, comme son ailier gauche Max Pacioretty.

«Je suis toujours bon dans cet amphithéâtre-là. C'est toujours agréable de jouer ici. Ça me rappelle de bons souvenirs», a souligné Desharnais, qui a donné des maux de tête aux Remparts de Québec à l'époque où il portait les couleurs des Saguenéens de Chicoutimi, dans la LHJMQ.

«On essaie d'être meilleur à chaque fois, et je remarque une légère amélioration. J'ai le sentiment d'être plus rapide», a continué Desharnais, en faisant l'évaluation de son rendement.

Le défenseur P.K. Subban, lui, a prouvé être fin prêt à amorcer la saison. Le gagnant du trophée Norris a contribué un but et deux passes.

«Les jeunes ont saisi la chance de montrer ce qu'ils pouvaient faire, a affirmé Therrien, en louangeant les efforts de Bournival. Mais ce que je retiens davantage, c'est que les vétérans ont donné le ton au match, et c'est positif. On avait passé le message qu'on souhaitait voir les vétérans montrer la voie aux autres. Le trio de Desharnais et de Pacioretty a été très bon, dans les deux sens de la patinoire. J'ai aussi beaucoup aimé P.K. Subban, ainsi que Josh Gorges. Ils ont bien fait ensemble.»

Greg Pateryn et Alex Galchenyuk, qui a évolué à la position de centre, ont réussi les deux premiers buts d'une longue soirée pour les troupiers de l'entraîneur Kirk Muller. Magnus Nygren a récolté deux aides.

Pateryn et le Suédois ont répondu présent en l'absence des vétérans Francis Bouillon et Douglas Murray. Les deux autres jeunes, Jarred Tinordi et Darren Dietz, ont été plus effacés.

À l'attaque, Bournival a continué d'éclipser Christian Thomas et Sebastian Collberg. Gabriel Dumont a nettement mieux fait que lundi dernier, contre les Bruins de Boston.

«À mon premier match, j'étais nerveux au début, a avoué Bournival. Plus que ça va, plus je me sens à l'aise sur la patinoire. Je pense avoir encore montré de belles choses. C'est à moi de continuer dans cette voie.»

Dumont a dit espérer avoir mérité la chance de disputer un autre match présaison.

«C'était assez clair que j'étais insatisfait de mon match, lundi dernier. Je savais que si je ne jouais pas mieux, ce serait la fin pour moi», a-t-il fait remarquer.

Devant le filet, Peter Budaj (11 arrêts) et Dustin Tokarski (13) ont uni leurs efforts pour signer le jeu blanc.

À l'autre bout, le vétéran Cam Ward n'était visiblement pas dans son assiette, cédant six fois sur 29 lancers.

C'était un premier succès du Tricolore en trois matchs préparatoires. Les deux mêmes équipes en viennent aux prises samedi, à Montréal.

Canes étourdis

L'action n'a pas manqué en première période, avec une bagarre et quatre buts.

On a tôt fait de constater que les Canes, et particulièrement leur gardien vedette, ne se sentaient pas comme chez eux à Québec, à titre d'équipe-hôte.

Le défenseur Pateryn a d'abord mystifié Ward à l'aide d'une frappe à 3:30. Le temps de remettre la rondelle au jeu, Brandon Prust a ensuite été envoyé en échappée par Nygren, et Galchenyuk a concrétisé le retour.

Peu de temps après la bagarre entre Prust et Matt Corrente, Desharnais a joué un vilain tour à Ward, en marquant de derrière le but. Le joueur de centre lui a habilement envoyé la rondelle dans le dos.

Bournival a complété le tourbillon à 15:41, en dégainant sur réception de la passe de Patrick Holland.

Un seul but en deuxième: celui de Subban à 7:39, au moment où une double supériorité numérique du CH prenait fin.

Et un dernier en troisième: Pacioretty qui a ajouté l'insulte à l'injure en marquant sur un tir de pénalité, à 4:29.

 

La LNH sur Facebook