Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 15 : Le duo de gardien sera à surveiller au camp des Flyers

    vendredi 2013-09-20 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : Le duo de gardien sera à surveiller au camp des Flyers

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Lorsqu’une équipe rate les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, il s’ensuit habituellement une période de réflexion, suivie de changements qui provoquent une multitude de questions lorsque s’amorce la saison suivante.

    Mais lorsque cette équipe n’a raté les séries éliminatoires pour la deuxième fois seulement en vingt ans, d’autres émotions surgissent, notamment la surprise d’avoir vu sa saison avoir pris fin aussi rapidement, et la colère que ce se soit produit.

    De plus, on tente de s’assurer que les problèmes qui ont miné la saison qui vient de se terminer ne se représentent pas, et ce processus s’amorce au camp d’entraînement.

    Pour les Flyers de Philadelphie, qui ont été écartés de la grande dans du printemps en 2013 pour la deuxième fois seulement depuis 1994, une partie de ce processus consiste à apporter une réponse aux trois questions suivantes avant que ne s’amorce la saison 2013-14 :

    1. Est-ce qu’un gardien numéro un va s’imposer? -- Steve Mason, acquis à la dernière date limite des transactions, et Ray Emery, qui s’est amené à titre de joueur autonome, entameront le camp d’entraînement sur un pied d’égalité. Est-ce que l’un des deux s’imposera clairement à titre de gardien numéro un?

    Est-il vraiment nécessaire qu’un gardien se démarque? Emery a conservé une fiche de 17-1-0 la saison dernière alors qu’il a partagé le filet à parts égales avec Corey Crawford alors qu’il évoluait avec les Blackhawks de Chicago, ce qui a permis à ces derniers de mettre la main sur le trophée des Présidents, avant de remporter la Coupe Stanley. Mason a quant à lui disputé sept des 13 dernières parties des Flyers, et alterner avec Ilya Bryzgalov a permis à Mason d’enregistrer ses meilleures statistiques depuis qu’il a remporté le trophée Calder en 2009.

    Bien qu’il y ait certains avantages à avoir un gardien numéro un clairement identifié, un partage égal des départs comporte aussi des avantages. Chaque gardien peut ainsi demeurer frais et dispos pendant toute la durée du calendrier de 82 rencontres, et la compétition interne peut pousser les deux joueurs à offrir un meilleur rendement.

    « Avec du recul, on constate que des équipes sont en mesure de connaître du succès avec deux gardiens, a mentionné Peter Laviolette au LNH.com. Ce fut le cas à Boston [en 2011], alors que Tim Thomas a disputé la majeure partie des rencontres éliminatoires, mais lui et Tuuka Rask s’étaient partagé le filet [en saison régulière]. Ray a participé à 18 matchs [l’an dernier] au cours de la saison écourtée par le lockout. Il y a moyen pour les deux gardiens de se pousser l’un et l’autre. Ils vont s’accommoder de cette situation et trouver des solutions ensemble. S’ils développent une bonne relation et que je les utilise de la bonne façon, ils peuvent se motiver à connaître du succès. »

    2. Comment la situation des défenseurs se réglera-t-elle? – Après avoir peiné à trouver des défenseurs pour compléter leur alignement en fin de saison l’an dernier, la brigade défensive des Flyers compte maintenant trop de joueurs en santé.

    Les Flyers amorceront leur camp d’entraînement avec neuf défenseurs profitant de contrats à un volet, en plus de Hal Gill, qui a été invité au camp. Les espoirs Oliver Lauridsen et Brandon Manning, qui ont impressionné lors de leur rappel l’an dernier, sont aussi de la partie.

    Il s’agit d’un changement notoire par rapport à la dernière campagne, alors que les Flyers ont employé pas moins de 13 joueurs différents à la ligne bleue, un sommet dans la ligue, en plus voir le nom de six défenseurs réguliers de l’équipe sur la liste des blessés lorsque la saison a pris fin.

    L’acquisition la plus importante à la ligne bleue au cours de la saison morte a été celle du vétéran de 35 ans Mark Streit, qui apportera une touche offensive qui a fait défaut l’an dernier. Cependant, son arrivée combinée au retour des joueurs blessés signifie que le seul défenseur de moins de 27 ans à être assuré d’un poste est Luke Schenn, âgé de 23 ans. Le meilleur défenseur de l’équipe, Kimmo Timonen, aura 38 ans lorsque la saison se mettra en branle.

    Il sera intéressant de voir comment la situation va évoluer entre le début du camp d’entraînement et le début de la saison. Le directeur général Paul Holmgren est toutefois persuadé que peu importe la composition de son groupe, la défensive de l’équipe sera très solide.

    « Nous aimons beaucoup notre défensive, a soutenu Holmgren au cours de l’été. Nous avons pu ajouter Mark Streit à notre brigade défensive. Nous avons subi de nombreuses blessures l’an dernier, [et] nous croyons que [Braydon Coburn], Andrej Meszaros et Nick Grossmann vont rebondir et connaître une saison à la hauteur de nos attentes. Nous sommes en bonne posture. »

    3. Où évoluera Vincent Lecavalier? – Lorsque le centre de longue date du Lightning de Tampa Bay, auteur de cinq saisons de 30 buts et plus, s’est retrouvé sur le marché des joueurs autonomes, les Flyers se sont hâtés de lui accorder une entente de cinq ans. Il est maintenant temps de lui trouver une place dans l'alignement.

    Il pourrait remplacer Daniel Brière au centre du deuxième trio, entre Brayden Schenn et Wayne Simmonds. Holmgren a aussi mentionné que Lecavalier pourrait à l’occasion être muté à l’aile droite sur le premier trio pivoté par Claude Giroux.

    Peu importe le trio sur lequel se retrouvera Lecavalier, l’essentiel est de voir comment il s’adaptera à l’offensive dynamique des Flyers. Lecavalier est âgé de 33 ans, et les blessures l’ont empêché de disputer plus de 65 rencontres au cours d'une saison depuis 2009-10.

    Cependant, Lecavalier a déclaré qu’il avait hâte de démontrer ce qu’il pouvait accomplir sous les ordres de Laviolette.

    « Je me sens très bien, a-t-il confié aux journalistes après son premier entraînement sur glace au camp d’entraînement. C’était une bonne séance. Ce fut plaisant de participer à un entraînement structuré. J'ai bien aimé patiner avec les autres joueurs au cours des dernières semaines, mais j’étais très heureux de pouvoir me replonger dans les 3 contre 3, les 4 contre 4, les 5 contre 5, les sorties de territoire et les choses comme ça. »

    Son entraîneur a également été satisfait du résultat.

    « De le voir dans le premier groupe, d’observer ce joueur imposant patiner au centre de la glace, j’ai trouvé qu’il était très impressionnant, a confié Laviolette. Son coup de patin était exceptionnel. On peut voir qu’il s’est présenté ici avec la ferme intention de bien s’adapter et d’avoir du plaisir, et on constate à sa façon de s’entraîner et d’interagir avec les joueurs qu’il sera un membre important de notre équipe cette année. J’ai bien aimé le regarder aller au cours de ce premier entraînement. »

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter : @NHLAdamK

     

    La LNH sur Facebook