Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : Le Russe Anton Belov espère faire l’affaire à la ligne bleue des Oilers

    vendredi 2013-09-20 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Quand il a signifié son intérêt de quitter la Ligue continental de hockey (KHL) il y a plus d’un an, le défenseur Anton Belov a suscité l’intérêt de plusieurs équipes de la LNH.

    Mais il a d’abord dû compléter son contrat à Omsk, ce qu’il a fait en amassant 26 points (9-17) en 46 rencontres. N’ayant jamais été repêché dans la LNH, il pouvait ensuite offrir ses services à l’équipe de son choix.

    Comme son nouveau coéquipier Justin Schultz un an plus tôt, Belov a été attiré par toutes ces jeunes vedettes en puissance à Edmonton et les Oilers lui ont consenti un contrat d’un an.

    Le défenseur de 27 ans n’est arrivé au camp d’entraînement qu’au début de la semaine, retardé par des problèmes de visa. Le solide bonhomme de 6 pieds 4 pouces et 219 livres aura donc peu de temps pour bien s’ajuster s’il veut être de la formation pour le match d’ouverture.

    « C’a été un peu difficile pour le jeune », a constaté l’entraîneur Dallas Eakins. « Il y a eu des problèmes d’immigration et il a été retenu à Moscou sans pouvoir patiner, un gros décalage horaire et la nervosité. Il va lui falloir quelques jours pour s’en remettre, je crois. »

    En dépit de ce parcours difficile, les Oilers comptent lui faire jouer quelques matchs préparatoires afin de pouvoir l’évaluer. On mise sur lui comme une arme offensive pour seconder Schultz à la ligne bleue.

    « C’est ce qu’il va falloir faire, a indiqué Eakins. Nous devrons prendre une décision. Il va devoir jouer. »

    Belov arrive en Amérique du Nord plutôt inconnu, ayant passé toute sa carrière dans la KHL. Mais les rapports des dépisteurs à son endroit étaient trop élogieux pour être ignorés par les Oilers.

    « Il a le physique, un fort lancer et il est bon défensivement, a noté Eakins. Il n’y a rien de négatif dans son cas. La seule chose qui pourrait l’être pour moi c’est que dans la KHL, comme dans beaucoup de circuits européens, on ne fait pas beaucoup d’échec-avant.

    « On n’envoie qu’un joueur et les quatre autres restent à l’arrière. On a donc beaucoup de temps pour récupérer la rondelle et relancer l’attaque. Ca demandera un ajustement de sa part dès le début. »

    Belov semble plein de bonne volonté maintenant que le jour qu’il peut faire ses preuves dans la LNH est arrivé.

    « J’avais un rêve, c’était de jouer dans la LNH », a dit Belov, qui a cumulé 64 points en 227 matchs dans la KHL. « Je n’ai jamais été repêché et maintenant, Craig MacTavish me donne une chance. Je promets de tout faire pour Edmonton et pour l’équipe. »

    Suivez Brian Compton sur Twitter: @BComptonNHL

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    La série débute le 18 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
     

    La LNH sur Facebook