Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 15 : Larsson des Devils est prêt à passer à la prochaine étape

    jeudi 2013-09-19 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : Larsson des Devils est prêt à passer à la prochaine étape

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Est-ce cette année que le défenseur Adam Larsson s’imposera à la ligne bleue des Devils du New Jersey?

    Son entraîneur-chef Peter DeBoer en est convaincu.

    « Je crois qu’Adam est prêt à passer à la prochaine étape », a révélé DeBoer à LNH.com. « Il a eu le temps de se familiariser avec le hockey professionnel depuis son arrivée dans la ligue il y a deux ans et il a beaucoup appris dans la Ligue américaine l’année passée pendant le conflit de travail. Je pense qu’il sait maintenant à quoi s’attendre et il est prêt à passer à un niveau supérieur. »

    DeBoer a été très patient avec ce jeune Suédois de 20 ans à ses deux premières campagnes dans la LNH. Il l’a parfois jumelé à un vétéran comme Andy Greene et en d’autres occasions, il l’a laissé regarder quelques parties de la galerie de presse. Le fait que le directeur général des Devils Lou Lamoriello a échangé le vétéran Henrik Tallinder pourrait signifier que le quatrième choix du repêchage de 2011 aura plus de temps de glace cette année.

    « Il a un potentiel énorme », a confié le capitaine des Devils Bryce Salvador à LNH.com. « Il s’est amené dans un contexte difficile et c’est très rare de voir un défenseur qui n’est pas renvoyé dans les mineures. Je pense que la dernière année a été difficile pour lui, mais en fin de compte, il a tous les atouts requis pour réussir. Tout ira bien pour lui. »

    Larsson a eu un temps de jeu moyen de 18:06 par partie et il a été plus souvent utilisé en infériorité numérique que sur le jeu de puissance en 2012-13. Il a conclu la saison avec aucun but et six mentions d’aide en 37 matchs. Il a aussi récolté 4 buts et 19 points en 33 parties avec le club-école d’Albany dans la Ligue américaine de hockey.

    « Tout le monde sait que c’est un peu plus long pour un défenseur de s’imposer dans cette ligue et je crois qu’Adam est sur le point de le faire », a ajouté DeBoer.

    À plusieurs reprises l’an dernier, Larsson a bien utilisé son physique, il a pris de bonnes décisions à la pointe et il a créé de bonnes chances de marquer. Il n’a pas marqué, mais il a pris le sixième rang des siens pour les mises en échec (94) et le cinquième pour les lancers bloqués (67). Cependant, il n’a décoché en moyenne que 0,81 tir au but par rencontre.

    À sa première saison en 2011-12, il avait obtenu une moyenne de 1,04 tir par match et il avait inscrit 2 buts et 18 points en 65 parties. Il avait aussi été utilisé plus souvent en avantage numérique en jouant en moyenne 1:38 par partie en pareille occasion. Il avait égalé un record de concession pour un défenseur recrue (détenu par Scott Niedermayer et Bruce Driver) en connaissant une séquence de cinq parties avec au moins un point du 19 au 26 novembre 2011 (un but et quatre aides).

    « Je me vois comme un défenseur complet, mais je ne m’en fais pas avec mon utilisation parce que je veux seulement aider mon équipe et jouer, a déclaré Larsson. Que ce soit en infériorité ou en supériorité numérique, je ferai tout ce qu’il faut pour m’assurer de rester avec l’équipe. »

    En 2013-14, Larsson devrait être utilisé plus souvent et il devrait obtenir plus de temps de glace en avantage numérique. Il devrait donc devenir un élément important de la brigade défensive des Devils cette saison et il pourrait établir de nouvelles marques personnelles dans toutes les catégories statistiques.

    « Il faut réaliser qu’il est encore jeune et il ne faut pas trop analyser son jeu. Il faut le laisser jouer, a conclu Salvador. Il réussit des jeux que seuls les meilleurs défenseurs peuvent faire et il va progresser à son rythme. Il est dans une bonne organisation qui sera patiente avec lui et qui sait ce qu’il pourra lui offrir à long terme. »

    Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mikemorrealeNHL

     

    La LNH sur Facebook