Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : Beck veut continuer de progresser et attirer l’attention à Nashville

    mercredi 2013-09-18 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Difficile de croire tout ce que Taylor Beck a réalisé depuis qu’il a subi une commotion cérébrale en novembre 2012 après avoir chuté violemment dans la bande alors qu’il jouait pour la filiale des Predators de Nashville à Milwaukee.

    Ce choix de troisième ronde en 2009 (70e) est revenu au jeu moins de trois semaines après l’incident et a repris où il avait laissé, complétant sa saison avec 11 buts et 41 points en 50 matchs. Il a aussi disputé 16 rencontres dans l’uniforme des Predators, marquant trois buts et amassant sept points.

    « J’ai travaillé toute ma vie pour marquer des buts dans la LNH », a-t-il confié après son premier match. « Alors ce premier but est toute une sensation. »

    On n’a pas beaucoup entendu parler de cet attaquant de puissance de 22 ans jusqu’ici mais sauf imprévu au camp d’entraînement, cela devrait changer.

    « Il a fait son temps à Milwaukee et il s’est avéré très productif tout en étant un joueur complet », a confié l’entraîneur des Predators Barry Trotz à LNH.com. « Il a été rappelé la saison dernière en raison de toutes ces blessures et il nous a donné beaucoup de bon hockey. Il provoque des choses et il a de la maturité. »

    En 128 matchs dans la Ligue américaine de hockey, Beck a cumulé 27 buts, 82 points et 60 minutes de punitions. Précédemment, en quatre saisons avec le Storm de Guelph de la Ligue junior de l’Ontario, l’attaquant de 6 pieds 2 pouces et 207 livres avait totalisé 267 points en 246 matchs, soit une moyenne de 1,09 par rencontre.

    « Taylor est un gros bonhomme qui n’en est plus à l’aube de sa carrière, a noté Trotz. C’est un bon espoir pour nous, qui joue du hockey solide. Il m’apparaît comme quelqu’un qui n’a pas attiré l’attention mais qui est tout un joueur de hockey. »

    Trotz s’attend à voir Beck reprendre là où il a laissé lors des matchs préparatoires. Le principal intéressé a les mêmes aspirations, de façon à gagner un poste permanent à Nashville.

    « J’ai un gros physique et j’essaie de l’utiliser à mon avantage », a-t-il raconté la saison dernière. « Je sais que les défenseurs dans la Ligue nationale sont gros et solides, mais je fais de mon mieux pour être fort sur la rondelle et la transporter jusqu’au filet. Que ce soit au centre de la patinoire, le long des bandes ou derrière le filet, je vais faire tout mon possible. »

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    La série débute le 18 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
    vs.
    La série débute le 16 avril
    vs.
    La série débute le 17 avril
     

    La LNH sur Facebook