Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : Les Hurricanes à la recherche de constance et de santé

    mardi 2013-09-17 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : Les Hurricanes à la recherche de constance et de santé

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    La journée du 3 mars 2013 a été un point tournant pour les Hurricanes de la Caroline.

    Avant ce jour, l’équipe figurait au sommet de la section sud-est, et se voyait déjà participer aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2009.

    Mais lors de la deuxième période d’un match contre les Panthers de la Floride, le défenseur Justin Faulk est tombé et est entré en collision avec Cam Ward, ce qui a résulté en une entorse au troisième degré du ligament croisé médian du genou droit du gardien.

    La saison de Ward était terminée, et somme toute celle des Hurricanes l’était tout autant. Ils ont remporté sept de leurs 27 derniers matchs et ont terminé au 13e rang dans l’Est.

    « Si tu jettes un coup d’œil à notre saison, elle était presque bipolaire », a indiqué l’entraîneur des Hurricanes Kirk Muller. « Beaucoup de choses ont changé autour du moment où Cam s’est blessé. Avant ça, on était les meneurs dans notre section. […] On volait, littéralement. Mais malheureusement la blessure est survenue et on était à ,500 pendant quelques matchs, mais par la suite on ne pouvait tout simplement plus garder la moyenne de buts [alloués] basse et ç’a affecté notre production en deuxième moitié de saison. »

    Ward n’était pas le seul joueur des Hurricanes à être sur la touche en raison d’une blessure, mais il était clairement le plus important et le plus difficile à remplacer. La Caroline est allée chercher le gardien auxiliaire Anton Khudobin sur le marché des joueurs autonomes pour donner un coup de main à Ward, et a remanié une bonne partie de la défensive dans l’espoir de participer aux séries.

    ATTAQUANTS

    Les Hurricanes comptaient sur l’un des meilleurs premiers trios de la ligue avec Eric Staal au centre, Jiri Tlusty à l’aile gauche et Alexander Semin à droite. Le trio a inscrit 42,5 pour cent (45 sur 127) des buts de la Caroline marqués autrement qu’en fusillade l’an dernier.

    CAR

    FORMATION PROJETÉE

    ATTAQUANTS
    J. Tlusty E. Staal A. Semin
    J. Skinner J. Staal T. Ruutu
    N. Gerbe E. Lindholm R. Dvorak
    D. Bowman R. Nash P. Dwyer
    K. Westgarth
    DÉFENSEURS
    T. Gleason J. Faulk
    A. Sekera R. Hainsey
    J. Harrison M. Komisarek
    R. Murphy
    GARDIENS
    C. Ward
    A. Khudobin

    « J’avais déjà joué avec Jiri, alors je le connaissais déjà pas mal, a déclaré Staal. Pour Alex, juste le fait de jouer contre lui, je savais le niveau d’habiletés qu’il avait et le talent qu’il avait à Washington. Nous avons joué ensemble pendant un match intra-équipe, et je crois qu’après une présence, je savais que ça allait fonctionner. Simplement certaines passes, certains jeux, certaines choses qui se produisent sur la glace… je savais que ça allait marcher. »

    Les succès de Staal n’étaient pas une surprise – il était le meneur de l’équipe et figurait au sixième rang de la ligue avec 53 points en 48 matchs –, mais c’était la première fois depuis sa saison record de 100 points en 2005-06 qu’il amassait en moyenne plus d’un point par match.

    Semin a terminé au deuxième rang des Hurricanes avec 44 points, ce qui n’était pas non plus une surprise de la part d’un joueur qui a inscrit en moyenne 31 buts et récolté 64 points à ses six précédentes campagnes. Mais ce qui s’est démarqué selon Muller, ce sont les 31 aides de Semin, qui l’ont hissé au deuxième échelon de l’équipe derrière les 35 de Staal.

    « La plus grande surprise pour moi c’était de constater à quel point il était un bon fabricant de jeu, a expliqué Muller. Je le voyais plutôt comme un marqueur. Il est peut-être celui qui possède les meilleurs réflexes hockey dans notre équipe en ce moment. C’est un joueur très intelligent, il adore créer des jeux. »

    La vraie surprise, par contre, c’était Tlusty, qui a établi des records personnels avec 23 buts et 38 points, en plus d’avoir mené les Hurricanes aux chapitres des buts et du différentiel (plus-15).

    Le trio a rappelé à Muller un des excellents trios qu’il avait vus évoluer à l’époque où il était joueur.

    « C’est beaucoup comme [Mike] Modano et [Brett] Hull et Jere Lehtinen quand j’étais à Dallas, a dit Muller. Si tu regardes bien ce trio, Tlusty était le Jere Lehtinen, le gars fiable, le gars qui faisait tout le travail dans les coins de patinoire, l’ailier bon dans les deux sens de la patinoire. Quand on lui a offert cette opportunité, il a démontré qu’il pouvait marquer des buts et produire sur ce trio tout en étant un joueur très fiable. Staal est un travaillant, et avec son gabarit et sa force il ouvre le jeu pour son trio avec sa présence. Et puis il y a Semin. […] La chimie était vraiment bonne au sein de ce trio. On avait un travaillant, un fabricant de jeu et un marqueur. Ils étaient très fiers de former un aussi bon premier trio. »

    Trouver de la profondeur pour complémenter son premier trio sera le principal objectif de Muller pendant le camp d’entraînement. Il prévoit jumeler Jordan Staal et Tuomo Ruutu sur le deuxième trio, une paire qui selon lui aura plus de succès cette saison puisque Ruutu se présentera au camp en santé (une opération à la hanche pendant la saison morte l’avait contraint à disputer seulement 17 matchs l’an dernier) et que Staal en sera à sa deuxième campagne en Caroline.

    Le deuxième trio pourrait être complété par un jeune joueur, alors que Muller a indiqué que Zac Dalpe et Drayson Bowman pourraient se voir accorder ce genre de chance.

    Ça placerait donc Jeff Skinner sur le troisième trio, potentiellement avec Elias Lindholm, le choix de cinquième ronde à l’encan de 2013. L’identité de l’ailier droit qui complétera cette unité sera connue au camp, ce qui est exactement ce que Muller vise.

    « C’est là que certains de ces jeunes devront regarder ça et se dire, ‘Je veux ce poste et je vais avoir la chance de le prouver pendant les matchs préparatoires et le camp’, a déclaré Muller. C’est ça qu’on n’avait pas auparavant. C’est là qu’on a cette compétition entre les joueurs. Il n’y aura pas de ‘Je n’ai pas eu ma chance, j’étais là et et je n’ai pas réussi’. Ces gars-là vont obtenir leur chance et c’est à eux de la saisir et de la mériter. Il y a Dalpe, on pense à peut-être muter Bowman à droite pour qu’il soit un ailier plus défensif. [Patrick] Dwyer, qui pourrait être le genre de gars versatile et jouer là ou sur le troisième trio, peut-être qu’il est un vétéran qui pourrait jouer avec Skinner et Lindholm, s’il est prêt. Il y a beaucoup d’éléments à bouger pendant le camp pour voir si la chimie est là. »

    DÉFENSEURS

    Après avoir terminé 29e au chapitre des buts alloués par match l’an dernier, les Hurricanes ont reconfiguré une grande partie de leur unité défensive. Cinq joueurs ont quitté, incluant Joe Corvo, qui avait mené les défenseurs de l’équipe avec six buts et 17 points.

    HURRICANES DE LA CAROLINE

    Ajouts: D Ron Hainsey (agent libre, Jets), D Andrej Sekera (échange, Sabres), D Mike Komisarek (agent libre, Maple Leafs), G Anton Khudobin (agent libre, Bruins), AG Nathan Gerbe (agent libre, Sabres), C Elias Lindholm (repêchage), AD Radek Dvorak (agent libre, Ducks), D Mark Flood (agent libre, Yaroslavl, KHL), Matt Corrente (agent libre, LAH), AD/AG Aaron Palushaj (agent libre, Avalanche)

    Départs: D Joni Pitkanen (blessure), D Marc-André Bergeron (agent libre, Zurich, Suisse), AG Chad LaRose (agent libre), D Joe Corvo (agent libre, Sénateurs), AG Tim Brent (agent libre, Nizhny Novgorod, KHL), G Dan Ellis (agent libre, Stars), AD Tim Wallace (agent libre, Orebro HockeyKlubb, Suède), D Jamie McBain (échange, Sabres), D Bobby Sanguinetti (agent libre, Atlant Mytishchi, KHL), AD/AG Andres Nodl (agent libre, HC Lausanne, Suisse)

    Principaux espoirs: C/AG Jeremy Welsh, C/AG Zach Boychuk, AD Zac Dalpe, C Victor Rask, AD/AG Nicholas Blanchard, D Brett Bellemore, D Michal Jordan, AG Chris Terry

    Parmi les nouveaux venus on retrouve Andrej Sekera, qui s’est amené dans une transaction avec les Sabres de Buffalo, et Mike Komisarek, qui a signé un contrat d’un an après avoir vu son contrat être racheté par les Maple Leafs de Toronto.

    « Deux gars qui ont de l’expérience, des vétérans, a mentionné Eric Staal. Mike a un petit quelque chose à prouver, et c’est toujours bien d’avoir ce genre de gars. Ils sont motivés à prouver quelque chose. Andrej est un gars contre qui j’ai joué à Buffalo pendant plusieurs années. C’est un défenseur solide et utile. Il fait tout très bien, il peut patiner, il peut être difficile à affronter. Ce sont de bonnes addition qui je crois nous aideront. »

    Sekera, âgé de 27 ans, était solide avec les Sabres, avec 12 points en 37 rencontres. Même s’il a terminé la dernière campagne avec un différentiel de moins-2, il a obtenu un différentiel positif lors de quatre de ses sept saisons dans la LNH.

    Komisarek, âgé de 31 ans, est prêt pour un nouveau départ après quatre années difficiles avec les Maple Leafs. Il a signé un contrat de cinq ans avec Toronto en juillet 2009, mais la saison dernière les choses se sont tellement mal déroulées qu’il a disputé quatre matchs avec les Leafs, a été soumis au ballottage et envoyé dans la Ligue américaine. En juin, Toronto a utilisé un des rachats de contrat auquels

    l’équipe avait droit pour racheter la dernière année de celui de Komisarek.

    Muller connaît bien Komisarek, qu’il avait côtoyé avec le Canadien de Montréal. Et Muller croit que Komisarek est prêt pour un retour en force.

    « Je crois qu’il est vraiment excité à l’idée d’avoir cette opportunité de seulement venir et jouer, et montrer qu’il en est capable, a mentionné Muller. Qui sait s’il n’est pas un quatrième défenseur ou un défenseur du top-4 ou du top-6. […] Il n’a qu’à se concentrer à jouer au hockey, aider le désavantage numérique. Il peut jouer de façon robuste face à des équipes contre qui il faudra jouer comme ça, amener son expérience et son attitude. Ça se voit déjà; quand je lui ai parlé, il était vraiment excité. Je crois qu’il va très bien s’adapter. Il va amener tellement d’énergie positive à notre équipe que je crois que ça va être extraordinaire. »

    Le vétéran Ron Hainsey s’amène aussi après avoir signé un contrat d’un an tout de suite après que la nouvelle de l’absence de Joni Pitkanen soit tombée, lui qui ratera toute la saison en raison d’une blessure au talon gauche.

    Il y aura plus de pression sur les nouveaux joueurs, ainsi que sur Justin Faulk, Tim Gleason et Jay Harrison, eux qui devront élever leur jeu d’un cran en l’absence de Pitkanen.

    L’athlète de 20 ans Ryan Murphy, le choix de premier tour de l’équipe en 2011 (no 12), pourrait aussi potentiellement faire le saut. Une étoile offensive au cours des quatre dernières saisons avec les Rangers de Kitchener dans la Ligue de l’Ontario (220 points en 228 matchs), son plus grand impact pourrait survenir sur le jeu de puissance. Murphy a fait ses débuts dans la LNH l’an dernier et a disputé en moyenne plus de 21 minutes par match lors d’un rappel d’urgence de quatre rencontres.

    « J’ai vraiment aimé ce que j’ai vu de lui, a indiqué Muller. Il ne semble pas intimidé du tout. Il n’a pas eu peur de mettre son nez dans le trafic et a joué son match. »

    GARDIENS

    Le genou blessé de Ward a été un point tournant pour les Hurricanes la saison dernière. L’équipe a démontré une fiche de 7-17-3 après qu’il eut été sur la touche, et est passée d’une avance de six points sur les Capitals de Washington au sommet de la section sud-est à terminer la saison 15 points derrière eux et à 13 points d’une place en séries.

    Ward sera en santé lors du camp d’entraînement de cette année et espère rebondir.

    « La saison dernière, j’aimerais évidemment l’oublier, avait mentionné Ward au quotidien Raleigh News & Observer. Je me sens confiant d’avoir fait tout ce que je pouvais cet été pour être en meilleure forme possible pour avoir une bonne saison en santé. Je veux avoir un gros impact sur cette équipe de hockey et laisser mon jeu parler à ma place. »

    Muller a aussi dit qu’il pensait que Ward allait être un peu aigri de ne pas avoir été invité au camp d’orientation de l’équipe olympique canadienne.

    « Je crois qu’avec les Olympiques cette année, tous les gardiens au Canada veulent leur chance, a mentionné Muller. Je pense qu’il veut montrer aux gens qu’il ne peut pas seulement se tailler un poste au sein de cette équipe, mais qu’il a aussi les habiletés nécessaires pour être le gardien no 1. Il croit qu’il a beaucoup de choses à prouver. Il veut qu’on le reconsidère comme un des meilleurs gardiens. »

    Ward a disputé au moins 64 matchs lors de quatre de ses cinq saisons précédant sa blessure de l’an dernier, et pour l’aider à demeurer frais et dispo en vue d’une potentielle et souhaitée participation aux séries, l’équipe est allée chercher Khudobin, qui a présenté un dossier de 9-4-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,32 et un pourcentage d’efficacité de ,920 en 14 rencontres en tant qu’auxiliaire à

    Tuukka Rask en 2012-13 avec les Bruins de Boston.

    « Il a joué pour une très bonne équipe avec les Bruins et a obtenu de très bonnes statistiques », a indiqué le directeur général Jim Rutherford sur le site web de l’équipe. « Nous avons un dépisteur à Boston qui l’a beaucoup vu jouer. Il a commencé à parler de lui dès la mi-saison. Il a très bien fait, et on pense qu’il puisse faire ça pour nous aussi. »

    Justin Peters amène quant à lui de la profondeur, lui qui a remporté quatre de ses 18 matchs dans la LNH l’an dernier après que des blessures eurent gardé Ward et son auxiliaire Dan Ellis sur la touche.

    Suivez Adam Kimelman sur Twitter: @NHLAdamK

     

    La LNH sur Facebook