Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Bournival réussit deux buts dans la défaite du Canadien

lundi 2013-09-16 / 0:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Bournival réussit deux buts dans la défaite du Canadien

MONTRÉAL - C’était un soir de première au Centre Bell dimanche lors du premier match préparatoire du Canadien en vue de la saison 2013-14 alors que les deux premiers choix de l’équipe au dernier repêchage, Michael McCarron (25e au total) et Zachary Fucale (36e au total), ont pris part à leur premier match dans la LNH.

McCarron a fait bonne impression. Le colosse de six pieds cinq pouces s’est imposé en obtenant deux passes et en distribuant plusieurs mises en échec mais Fucale a eu un départ plus difficile. Il a accordé un but sur le premier lancer dirigé vers lui à la deuxième période après avoir pris la relève de Peter Budaj et il a cédé un retour de lancer à Colton Gillies quand les Sabres ont égalé le score 4-4 à la troisième période.

Michaël Bournival, qui formait un trio avec McCarron et Martin St-Pierre, a réussi deux buts alors que le Canadien s’est incliné 5-4 contre les Sabres de Buffalo en tirs de barrage.

Ce fut un match disputé avec beaucoup d’intensité et les Sabres se sont assuré la victoire lors des tirs de barrage quand Mikhail Grigorenko a eu raison de Fucale.

Bournival a été choisi la première étoile du match après avoir présenté un différentiel de plus-3 en plus de ses deux buts. Il a été utilisé pendant 15:47 minutes et il avait une bonne complicité avec McCarron et St-Pierre sur la patinoire.  

« Ç’a bien été, a dit Bournival. On était intense et quand on est intense, de bonnes choses arrivent. On a compétitionné. Je suis satisfait. »

De toute évidence, Bournival a fait un pas dans la bonne direction dès le premier match préparatoire.

« C’est une journée à la fois, a-t-il dit. Un camp d’entraînement, c’est court. Il faut que tu sois bon à tous les jours. Je vais devoir continuer à m’impliquer physiquement et être intense chaque fois que je suis sur la patinoire. Je suis un gars d’énergie et il faut que j’en apporte à chaque jour.

« C’est toujours spécial pour un Québécois de jouer au Centre Bell et j’étais nerveux, a-t-il reconnu. Mais en même temps, j’avais hâte que ça commence. »

Comme il fallait s’y attendre, le trio de Bournival, St-Pierre et McCarron s’est attiré les éloges de l’entraîneur-chef  Michel Therrien.

« Le but de l’exercice ce soir était de permettre le plus à nos jeunes joueurs d’acquérir de l’expérience, ce qui est important pour eux, et le trio de St-Pierre, Bournival et McCarron a bien fait. Il a été bon à l’offensive, McCarron s’est aussi impliqué physiquement et il a fait de beaux jeux sur deux buts. C’est important pour nous. C’est aussi important pour eux. »

En ce qui concerne particulièrement Bournival, Therrien a ajouté : « J’ai aimé beaucoup d’aspects de son jeu. Sa rapidité, son acharnement au travail, les buts qu’il a marqués… Il y a plusieurs facteurs qui font que j’ai aimé son match. C’est un travailleur et il a beaucoup de rapidité. Il n’arrête jamais de travailler. Il bouge constamment ses pieds. »   

McCarron a affiché un différentiel de plus-2 en s’impliquant à chaque présence. Il a totalisé cinq mises en échec et il a joué pendant 13:56.  

« J’ai connu un bon premier match mais ç’aurait été mieux si on l’avait emporté », a dit McCarron, satisfait de son rendement.

« Je voulais foncer au filet avec force, a-t-il précisé. C’est ce que j’ai fait en ouvrant l’aile lors du deuxième but et je suis content. Je pense que notre ligne d’attaque a vraiment bien joué. »

Quant à St-Pierre, qui a signé une entente d’un an avec le Canadien en tant que joueur autonome cet été, il a réussi un but et une passe avec un différentiel de plus-2 à son premier match avec le Canadien au Centre Bell. Il avait déjà joué au Centre Bell mais c’était il y a quelques années dans la Ligue américaine avec Binghamton.

«  J’ai réalisé un rêve d’enfance, a-t-il dit. Mon père et des amis d’Ottawa étaient venus d’Ottawa. C’est une très belle expérience. Je me sentais bien. »   

À égalité

St-Pierre a donné l’avance 4-3 au Canadien dans la deuxième moitié de la troisième période. Il n’a eu qu’à viser dans un filet désert après avoir reçu une passe de McCarron à la suite d’un jeu qui avait été amorcé par une bonne mise en échec de Bournival.

Mais Gillies, posté devant Fucale, a saisi un retour de lancer pour réussir le quatrième but des Sabres après un tir de Rasmus Ristolainen provenant de la pointe avec 4:24 à jouer à la troisième période.

« Il y avait beaucoup de nervosité mais ce fut un beau 35 minutes, a dit Fucale. J’ai eu la chance de jouer et je voulais juste m’améliorer à mesure que le temps avançait. Les premières minutes sont allées assez vite avec le premier but.

« C’est bon pour moi de vivre ces expériences-là, a-t-il noté en ce qui concerne sa participation aux tirs de barrage. Je veux m’améliorer et c’est bon pour moi. Ça me donne un point de départ et je veux continuer à m’améliorer pour avoir de meilleures performances. »

Le Canadien n’avait qu’un seul trio composé de vétérans de la saison dernière, et il était composé des jeunes d’Alex Galchenyuk, Lars Eller et Brendan Gallagher. Un seul autre vétéran était de la partie à l’attaque, Brandon Prust.

Le match a permis de constater que Gallagher est le même que l’an passé. Toujours aussi agressif et frondeur, il a foncé au filet à deux reprises à la première période et il s’est ensuite frotté aux défenseurs en tentant de prendre le retour de ses tirs. Il a effectué quatre tirs au but, un sommet chez le Canadien.

Le défenseur Jarred Tinordi a pour sa part démontré de la robustesse en appliquant de solides mises en échec à Gillies et Johan Larsson à la première période avant d’être invité au combat par Cody McCormick. Tinordi a effectué trois mises en échec au cours de la première période en ayant 7:49 de temps de glace.

« Je veux tout faire pour faire en sorte qu’ils aient une décision difficile à prendre », a dit Tinordi en rappelant qu’il veut entreprendre la saison avec le Canadien même s’il y a une congestion à la ligne bleue.

« Je ne regarde pas les chiffres, je ne regarde pas les contrats. Je veux leur montrer que je suis prêt à entreprendre la saison. »   

Un beau jeu

Le premier but du match a été inscrit par Bournival grâce à un tir sur réception après un beau jeu de McCarron à la première période. McCarron lui a remis la rondelle depuis le coin de la patinoire après avoir bataillé pour s’en emparer.

Girgensons, un choix de première ronde des Sabres en 2012, a créé l’égalité dans la première minute de la deuxième période en marquant un  but sans aide lors d’un désavantage numérique. Il s’est emparé de la rondelle à sa ligne bleue à la suite d’un mauvais jeu de Raphaël Diaz et il s’est échappé vers Budaj qu’il a battu avec un tir précis.

Bourvival a rapidement redonné l’avance 2-1 au Canadien avec l’aide de St-Pierre et les Sabres ont égalé le score grâce à un but de Ville Leino mais le défenseur Erik Nyström a ensuite inscrit le troisième but du Canadien avec un tir dans le haut du filet.

Après avoir pris la place de Budaj devant le filet, Fucale a accordé un but à Girgensons, à 11 :51, et c’était 3-3 après les 40 premières minutes de jeu.

Par la suite, il y a eu une violente bagarre entre Davis Drewiske et McCormick à la troisième période.

En plus de Girgensons, il y avait trois autres choix de première ronde lors des deux dernières années dans la formation des Sabres: Grigorenko, l’ancienne étoile des Remparts de Québec de la LHJMQ, ainsi que les défenseurs Ristolainen et Nikita Zadorov.

Il s’agissait du premier d’une séquence de sept matchs préparatoires en 12 jours pour le Canadien. Il disputera son deuxième match lundi soir au Centre Bell contre les Bruins de Boston avant de prendre la direction de Québec quelques jours plus tard pour rendre visite aux Hurricanes de la Caroline au Colisée Pepsi, vendredi.

 

La LNH sur Facebook