Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 15 : Les Panthers misent sur la jeunesse et quelques additions

    lundi 2013-09-16 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Mike Battaglino - Journaliste LNH.com

    C’est une sensation dont les Panthers de la Floride se seraient bien passé, mais ils vont la garder encore, du moins pour un certain temps.

    « Si vous vous ne souvenez pas de ce que vous avez ressenti, ce n’est probablement pas une bonne chose, parce que ce n’était pas une bonne sensation et ce n’était pas acceptable », a confié le vétéran défenseur Brian Campbell à propos de la dernière saison.

    « Alors il faut s’en rappeler, et les gars qui ont joué pour des équipes gagnantes aussi. »

    En quatre petits mois l’hiver dernier, des champions de division se sont transformés en la pire équipe de la LNH et un avenir qui s’annonçait brillant est devenu un présent lugubre.

    Les Panthers espèrent donc un autre revirement majeur, positif cette fois, pour 2013-14.

    « Je l’ai dit il y a deux ans: plusieurs se moquent de notre équipe et ne pensent peut-être pas que nous pouvons réaliser quoi que ce soit », a rappelé l’attaquant Kris Versteeg. « Mais je crois qu’avec les joueurs que nous avons, nous pourrons confondre beaucoup de monde cette année.' »

    Voici quels sont ces joueurs :

    Attaquants

    Oui les Panthers ont fini au dernier rang, mais où se seraient-ils retrouvés sans Jonathan Huberdeau? Et où peut-il les mener cette saison?

    FLA

    FORMATION PROJETÉE

    ATTAQUANTS
    J. Huberdeau S. Matthias K. Versteeg
    T. Fleischmann A. Barkov T. Kopecky
    D. Shore M. Goc B. Boyes
    Q. Howden S. Gomez S. Upshall
    J. Crabb N. Bjugstad*
    DÉFENSEURS
    B. Campbell E. Gudbranson
    D. Kulikov M. Weaver
    M. Gilroy C. Robak
    B. Clark M. Mottau
    E. Jovanovski*
    GARDIENS
    J. Markstrom
    M. Houser
    S. Clemmensen*
    NOTE: *blessé

    « Nous allons beaucoup compter sur lui alors qu’on ne savait pas à quoi s’attendre la saison dernière, a reconnu Campbell. Cette fois nous avons absolument besoin qu’il soit un joueur dominant. »

    Le gagnant du trophée Calder a terminé au deuxième rang des compteurs de son équipe avec 31 points, quatre de moins que Tomas Fleischmann, et il a réalisé ce petit exploit en ayant à lutter contre une blessure à la hanche subie au Championnat du monde de hockey junior en janvier.

    Opéré durant la saison morte, il doit éviter les contacts au début du camp d’entraînement, mais le jeune Québécois, qui aura 20 ans en juin, devrait se retrouver à l’aile dans le premier trio pour le match d’ouverture contre les Stars de Dallas.

    Belle surprise, l’autre ailier pourrait être Versteeg, dont le retour au jeu après une saison limitée à 10 matchs et une opération à un genou en mars semblait devoir attendre, jusqu’à ce qu’il connaisse une amélioration sensible au cours du dernier mois.

    Shawn Matthias, qui a marqué 11 buts en mars dernier, mais seulement trios au total en janvier et février et aucun en avril, a déclaré publiquement qu’il prévoyait être au centre du premier trio, n’étant pas prêt à céder la place à une recrue comme Nick Bjugstad, Alexsander Barkov ou Vincent Trocheck.

    Cette place appartenait depuis longtemps à Stephen Weiss, qui a profité de son statut de joueur autonome pour se joindre aux Red Wings de Detroit.

    « Je ne veux pas être un passage, je veux être un leader, a dit Matthias. Je veux être le meilleur joueur de cette équipe. »

    Fleischmann devrait fournir l’offensive dans le deuxième trio. Il totalise 96 points, dont 39 buts, en ayant pris part à tous les 130 matchs des Panthers à ses deux premières saisons en Floride. Tomas Kopecky, qui a été le meneur des siens avec une marque personnelle de 15 buts en cette courte saison, pourrait se retrouver de l’autre côté, avec un centre qui sera soit un jeune espoir, soit le vétéran Scott Gomez, de qui l’entraîneur Kevin Dineen a dit qu’il aurait un rôle plus offensif qu’à San Jose.

    PANTHERS DE LA FLORIDE

    Ajouts: C Aleksander Barkov (repêchage), AD Bobby Butler (échange, Predators), AD Brad Boyes (agent libre, Islanders), AD Joey Crabb (agent libre, Capitals), C Scott Gomez (agent libre, Sharks), D Matt Gilroy (agent libre, Rangers), C Jon Matsumoto (agent libre, LAH), D Mike Mottau (agent libre, LAH), AD Steven Pinizzotto (agent libre, Canucks), C Jesse Winchester (agent libre, Jokerit, Finlande)

    Départs: D T.J. Brennan (échange, Predators), D Keaton Ellerby (échange, Kings), D Filip Kuba (agent libre), C Peter Mueller (agent libre, Kloten, Suisse), AD George Parros (échange, Canadiens), C Mike Santorelli (agent libre, Canucks), AD Jack Skille (agent libre, Blue Jackets), D Jerred Smithson (agent libre), D Tyson Strachan (agent libre, Capitals), G José Theodore (agent libre), C Stephen Weiss (agent libre, Red Wings), D Nolan Yonkman (agent libre, Ducks)

    Principaux espoirs: C Nick Bjugstad, G Michael Houser, D Alex Petrovic, C Vincent Trocheck

    Bjugstad (un point en 11 matchs la saison dernière) se remet d’une commotion cérébrale subie durant un tournoi impliquant les espoirs, et Barkov, le deuxième choix du dernier repêchage, a été opéré à une épaule. Ces deux-là font partie de la jeune garde en compagnie de Drew Shore (13 points en 43 matchs), Quinton Howden (aucun point en 18), et Trocheck, le joueur de l’année dans la Ligue junior de l’Ontatio.

    Brad Boyes, un ancien marqueur de 43 buts, est à l’essai au camp après une renaissance avec les Islanders de New York, pour lesquels il a amassé 35 points la saison dernière. Il pourrait renforcer encore un jeu de puissance qui, dans une saison si négative, s’est tout de même classé au sixième rang dans la LNH (20,4 pour cent). Les Panthers ont cependant été bons derniers en désavantage numérique (74,2 pour cent) et Joey Crabb a été acquis pour les aider à ce niveau.

    Bobby Butler a en poche un nouveau contrat de deux ans mais à 26 ans, c’est peut-être sa dernière chance dans la LNH. Les vétérans Marcel Goc et Scottie Upshall sont toujours là pour prendre les mises en jeu importantes, et Sean Bergenheim est de retour après avoir raté toute la dernière saison en raison d’une blessure au dos.

    « La venue de ces nouveaux joueurs va nous aider beaucoup », a confié Versteeg.

    Défenseurs

    Aucun des 13 joueurs qui ont joué à la défense pour les Panthers la saison dernière n’a affiché un différentiel positif.

    « Nous avons plusieurs points à améliorer en peu de temps au camp », a souligné Campbell, qui a complété les 48 matchs à moins-22 après avoir montré un différentiel de moins-9 en 82 rencontres la saison précédente.

    Dmitry Kulikov et Erik Gudbranson, qui font partie des deux premiers duos, ont chacun une bonne raison de vouloir rebondir: Kulikov, après une deuxième saison de suite raccourcie par les blessures (genou, épaule), Gudbranson, avec son différentiel combiné de moins-41 au cours des deux dernières campagnes, le pire de la LNH à égalité avec Mark Streit.

    Campbell a été le seul défenseur à prendre part aux 48 matchs de la saison 2012-13. Filip Kuba et Tyson Strachan en ont joué respectivement 44 et 38. Une blessure à la hanche a limité la saison d’Ed Jovanovski à six matchs et il est peu probable qu’il soit prêt à entreprendre la saison après avoir été opéré en avril. Colby Robak (16 matchs) et Alex Petrovic (six) ont été rappelés de San Antonio dans la Ligue Américaine.

    « Les jeunes qui ont eu leur chance la saison dernière ont vraiment très bien fait, a estimé Jovanovski. Ils vont être beaucoup plus à l’aise cette saison, Quels que soient les six ou sept joueurs retenus au début, je pense que tous sont capables de faire le travail. »

    Les emplois disponibles sont rares. Mike Weaver (27 matchs, genou) en a un assuré, et les vétérans Brett Clark, Matt Gilroy et Mike Mottau vont probablement lutter pour le dernier poste régulier.

    « Nous visons une stabilité à la ligne bleue, a indiqué Dineen. Des joueurs comme Mike Mottau ou Brett Clark ont duré dans cette ligue parce qu’ils sont des professionnels et se comportent d’une certaine façon, mais plus important, ils peuvent sauter sur la glace et nous donner des minutes précieuses. »

    Gardiens

    La place est libre pour Jacob Markstrom, 23 ans, le premier choix de deuxième ronde au repêchage de 2008.

    « C’est mon objectif principal depuis que je suis ici d’être le gardien numéro un, a-t-il déclaré. Il n’y a rien de mal à le dire. Je suis ici pour jouer et je veux vraiment bien faire et aider l’équipe. »

    Markstrom est devenu le numéro un en mars dernier, promu d’un groupe de trois complété par les trentenaires José Théodore et Scott Clemmensen. Il a alors aidé les Panthers à connaître leur meilleure séquence de la saison (7-5-2).

    Il a complété sa campagne avec une fiche de 8-14-1, une moyenne de 3,22 et un taux d’arrêts de ,901, mais la fin s’est mal passée, avec une moyenne de 4,01 en 10 matchs en avril, et quand on lui a demandé comment il s’est préparé pour cette saison, Markstrom a répondu: « En travaillant plus fort. Beaucoup plus fort. »

    « J’aime son attitude, j’aime ce qu’il a fait cet été, il semble s’être très bien préparé », a noté le directeur général Dale Tallon. « Il a beaucoup appris la saison dernière, ce qui est une bonne chose. Marky est un bon gardien et je m’attends à beaucoup de lui. »

    Tallon s’attendait à ce que Clemmensen s’avère ce genre de vétéran bon réserviste fiable, mais une blessure à un genou l’a mis au rancart pour trois semaines, ce qui, dit-on, aurait amené le directeur général à proposer des essais à Ilya Bryzgalov, Tim Thomas et Théodore, qui n’a pas obtenu de nouveau contrat.

    Aucun n’a accepté et pour le moment, le gardien auxiliaire est Michael Houser, qui vient juste d’avoir 21 ans. Après avoir surmonté un problème de pied bot dans sa jeunesse, Houser a brillé dans l’uniforme des Knights de London, dans la Ligue junior de l’Ontario, avant de connaître une bonne saison à Cincinnati dans la ECHL (17-10-2, 2,55).

    Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
    vs.
    Detroit mène la série 1-0
    vs.
    Montréal mène la série 2-0
    vs.
    Pittsburgh mène la série 1-0
    vs.
    New York mène la série 1-0
    vs.
    Le Colorado mène la série 1-0
    vs.
    St. Louis mène la série 1-0
    vs.
    Anaheim mène la série 1-0
    vs.
    San Jose mène la série 1-0
     

    La LNH sur Facebook