Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    30 en 15 : Bobby Butler ajoute de la profondeur chez les Panthers

    lundi 2013-09-16 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Mike Battaglino - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 15 : Bobby Butler ajoute de la profondeur chez les Panthers

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    Les Panthers de la Floride ont plus de candidats qu’il n’en faut à leur camp d’entraînement et c’est dû au fait de leur dernière position obtenue la saison dernière, et aussi parce qu’ils veulent s’assurer cette fois d’être bien prévenus contre une épidémie de blessures comme celle qu’ils ont dû affronter la saison dernière.

    « Tout le monde ici va se battre pour une chance de jouer pour les Panthers », a déclaré le directeur général Dale Tallon à l’ouverture du camp d’entraînement.

    C’est peut-être juste l’occasion qu’attendait Bobby Butler. À sa quatrième organisation depuis son arrivée dans la LNH en avril 2010, l’ancienne star de l’Université du New Hampshire vise enfin un poste permanent et à 26 ans, il s’agit peut-être de sa dernière chance.

    Offert au ballottage à deux reprises la saison dernière, Butler a été acquis des Predators de Nashville et reçu un contrat de deux ans des Panthers en juin.

    Les Panthers, qui ont marqué le moins de buts dans la LNH la saison dernière, à égalité avec les Predators, espèrent que Butler retrouvera la touche qu’il avait quand il a joué la première fois pour la peine dans la LNH et amassé 21 points lors des 27 derniers matchs de la saison 2010-11 à Ottawa. Il avait alors totalisé huit points à ses quatre dernières rencontres.

    « Nous avons eu plusieurs blessés la saison dernière et nous n’avions pas beaucoup de joueurs prêts à remplacer, nous voulons donc corriger cette situation avec l’addition de (Jesse) Winchester, (Mike) Mottau, Joey Crabb et Butler, a indiqué Tallon. Nous avons obtenu des joueurs capables de nous donner des minutes précieuses en cas de blessures, une profondeur que nous n’avions pas la saison dernière. »

    Butler a marqué trois buts pour les États-Unis lorsqu’ils ont gagné la médaille de bronze à Stockholm au dernier Championnat du monde.

    « C’a été une expérience remarquable, quelque chose que je vais toujours me rappeler, a-t-il commenté. Juste le fait d’être en Europe, où je n’étais jamais allé, était déjà plaisant. Tout comme ce petit changement sur de plus grandes patinoires. C’était super de vivre des expériences différentes. »

    Butler totalise 27 points à ses 90 derniers matchs avec les Sénateurs, les Devils du New Jersey et les Predators, 11 en 34 la dernière saison avec les Devils et les Predators. Il a beaucoup de compétition au camp des Panthers, qui ont aussi engagé les vétérans attaquants Brad Boyes, Scott Gomez et Jon Matsumoto. Et c’est sans compter les jeunes espoirs Alexsander Barkov, Nick Bjugstad, Quinton Howden et Vincent Trocheck.

    « Il y a plusieurs vétérans ici et on ne sait jamais ce qui va se passer. Chacun de nous devra mériter son poste », a constaté la recrue de l’année Jonathan Huberdeau. « La lutte sera difficile, tout le monde veut jouer dans cette équipe, ce qui devrait être une bonne chose. C’est bon d’avoir tous ces vétérans au camp, cela amène une bonne énergie. »