Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

    Le Lightning compte sur ses vétérans et des nouveaux visages pour accéder aux séries

    lundi 2013-09-16 / 7:00 / 30 en 15 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Le Lightning compte sur ses vétérans et des nouveaux visages pour accéder aux séries

    LNH.com poursuit son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une étude en profondeur des 30 équipes pendant tout le mois de septembre.

    L’entraîneur du Lightning de Tampa Bay, Jon Cooper, est le premier à dire que le fait de s’être retrouvé derrière le banc pour quelques matchs la saison dernière l’aidera à gérer une saison complète.

    « Pendant ces 15 matchs (l’équipe a conservé une fiche de 4-8-3), j’ai appris à connaître certains aspects de la LNH, les joueurs et comment m’adapter à la vie dans la ligue, a dit Cooper à LNH.com. Le fait d’avoir été ici pendant un mois et demi m’aidera à mieux préparer l’équipe. »

    Pourtant, la première saison complète de Cooper à titre d’entraîneur en chef dans la LNH arrive à un moment où la ligue a réaménagé ses sections et que le Lightning se retrouve maintenant dans la section Atlantique composée de huit équipes.

    « Ce sera différent avec les nouvelles sections qui feront que jusqu’à cinq équipes de l’autre section pourront se qualifier, a dit Cooper. On doit tirer profit du camp d’entraînement et connaître un bon départ car il est difficile de combler un retard dans cette ligue. Si on connaît un bon départ et demeurons dans la course, ça forcera les autres équipes à nous rattraper. »

    Qu’a-t-il appris de son équipe et que doit-il changer pour que le Lightning se qualifie pour les séries éliminatoires?

    TBL

    FORMATION PROJETÉE

    ATTAQUANTS
    R. Malone S. Stamkos M. St-Louis
    J. Drouin V. Filppula T. Purcell
    A. Killorn N. Thompson R. Panik
    T. Pyatt T. Johnson B.J. Crombeen
    D. Tyrell P.-C. Labrie
    DÉFENSEURS
    V. Hedman S. Salo
    M. Carle R. Gudas
    E. Brewer A. Sustr
    K. Aulie
    GARDIENS
    B. Bishop
    A. Lindback

    « Je pense que le message dans la ligue était que ce n’était pas difficile de venir jouer en Floride, a déclaré Cooper. Durant mon court séjour, je me suis aperçu que ce n’était pas trop difficile de nous affronter et il faudra que ça change si on veut connaître du succès. Si le mot se passe dans la ligue que Tampa se présente et que les équipes comprennent qu’ils devront attacher leur tuque avant de nous affronter, ce sera un bon signe. »

    Cooper espère que ses vétérans procureront le leadership et que quelques-uns des nouveaux visages qui se sont ajoutés à l’équipe permettront de mettre fin à une disette qui a vu le Lightning rater les séries éliminatoires au cours des deux dernières saisons.

    Avant d’être embauché par le Lightning, le 25 mars, Cooper a dirigé les filiales de l’équipe de Tampa Bay dans la Ligue américaine de hockey, les Admirals de Norfolk et le Crunch de Syracuse, au cours des trois dernières saisons.

    Il dirigera deux des meilleurs joueurs offensifs de la ligue en Steven Stamkos et Martin St-Louis, ainsi que Jonathan Drouin, qui a été sélectionné au troisième rang au dernier repêchage et qui jouera fort probablement avec les deux premiers, sans oublier Valtteri Filppula, qui s’est joint à l’équipe à titre de joueur autonome et qui sera le potentiel deuxième centre de l’équipe.

    Anders Lindback et Ben Bishop sont engagés dans une compétition au camp d’entraînement et lutteront pour obtenir le poste de gardien no 1.

    ATTAQUANTS

    Outre Stamkos et St-Louis, qui contribuera à l’attaque?

    C’est une question que Cooper devra réponde au camp d’entraînement. Teddy Purcell et Alex Killorn sont deux candidats potentiels. Purcell a marqué 11 buts et amassé 36 points en 48 matchs, la saison dernière, sa quatrième avec l’équipe, tandis que Killorn a inscrit sept buts et récolté 19 points en 38 rencontres à son année recrue. On s’attend à ce que les deux joueurs contribuent davantage à l’attaque maintenant que Vincent Lecavalier a quitté.

    Plusieurs prétendent que Purcell jouera à la droite de Filppula. Ce dernier a marqué neuf buts et obtenu 17 points en 41 matchs avec les Red Wings de Detroit, la saison dernière. Son temps d’utilisation moyen de 17:46 par match le classait au quatrième rang chez les attaquants des Red Wings. Il a remporté 179 de ses 323 mises en jeu (55,4 pour cent), un sommet chez les Red Wings.

    Le Finlandais de 6 pieds, 195 livres a beaucoup d’expérience dans les séries éliminatoires. Il a marqué deux buts et totalisé six points en 14 matchs au printemps dernier. Il a disputé 483 matchs dans la LNH, tous avec les Red Wings et il totalise 100 buts, 251 points, 15 buts en avantage numérique et 12 buts victorieux.

    LIGHTNING DE TAMPA BAY

    Ajouts: AG Jonathan Drouin (repêchage), C Valtteri Filppula (agent libre, Red Wings)

    Départs: G Mathieu Garon (agent libre), C Vincent Lecavalier (racheté), D Brendan Mikkelson (agent libre, Penguins), AG/AD Benoît Pouliot (agent libre, Rangers), AD J.T. Wyatt (agent libre, Avalanche)

    Principaux espoirs: AD Brett Connolly, D Andrej Sustr

    Le joueur de centre du troisième trio, Nate Thompson, a signé une prolongation de contrat de quatre ans d’une valeur de 6,4 millions $ en mars. Même si on ne peut le considérer comme une menace offensive, Thompson peut accomplir plusieurs autres choses. Il se défend bien en désavantage numérique et dans les mises en jeu, lui qui a gagné 51,2 pour cent de ses 605 mises en jeu en 2012-13. Il a aussi dominé tous les attaquants de l’équipe avec 85 mises en échec et il a terminé au troisième rang au chapitre des tirs bloqués avec 31.

    Cooper est impatient de voir Brett Connolly produire. L’attaquant de 21 ans a connu sa meilleure saison professionnelle en 2012-13, en marquant 31 buts et récoltant 63 points en 71 matchs dans la LAH, la saison dernière. On peut s’attendre à voir Connolly jouer au côté de Thompson.

    Derrière Stamkos, Filppula et Thompson qui seront les trois premiers joueurs de centre de l’équipe, qui pivotera le quatrième trio. Le poste sera comblé au camp d’entraînement, mais Vladislav Namestnikov et Tyler Johnson représentent les deux principaux candidats.

    « Steve Yzerman et le directeur du repêchage amateur, Al Murray, ont réuni un bon groupe d’espoirs, mais cela étant dit, il n’y a que quelques postes disponibles, a admis Cooper. La bonne nouvelle, c’est que plusieurs de ces joueurs ont joué sous mes ordres et je les connais bien. Connolly a connu une saison exceptionnelle, Tyler Johnson a connu deux très bonnes saisons. Même J.T. Brown et Vladislav Namestnikov, qui ont été blessés la saison dernière, ont connu de bonnes séries éliminatoires.

    « Ces jeunes vont forcer des vétérans à regarder au-dessus de leur épaule pour être certains de conserver leur poste. »

    DÉFENSEURS

    Yzerman a décidé ne pas sélectionner Seth Jones, le meilleur défenseur au dernier repêchage. Il a plutôt opté pour un fabricant de jeu en Drouin.

    C’est une décision qui pourrait le hanter si la défense, qui a accordé une moyenne de 3,06 buts par saison la saison dernière, ne s’améliore pas.

    « Il ne faut pas être un génie pour savoir que nous devons améliorer notre défense, a mentionné Cooper. Je pense que nous sommes la seule équipe à avoir accordé plus de 400 buts au cours des deux dernières années, nous devons donc diminuer ce nombre et nous devons le faire en équipe. On ne peut espérer que nos gardiens vont bloquer tous les tirs. Les cinq joueurs sur la glace doivent accepter le système défensif. Ce n’est pas plaisant de jouer défensivement, c’est beaucoup plus amusant de marquer des buts, mais bien qu’il fasse inscrire des buts pour remporter des matchs, il est primordial pour gagner dans cette ligue de garder la rondelle hors de notre filet. »

    Tampa Bay a une bonne combinaison de manieurs de rondelles et de gros joueurs physiques à la ligne bleue, mais la brigade défensive n’a pas été constante en 2012-13.

    Les défenseurs Keith Aulie, Eric Brewer et Radko Gudas ont dominé l’équipe au chapitre des mises en échec, tandis que Matthew Carle, Victor Hedman et Sami Salo ont tous terminé avec des différentiels d’au moins plus-17.

    Mais seulement trois défenseurs ont inscrit des buts en avantage numérique dont Carle qui en a marqué deux. Ce dernier, qui fêtera son 29e anniversaire le 25 septembre, a dominé le Lightning avec cinq buts, 17 assistances et 22 points.

    « J’aime notre amalgame à la ligne bleue avec la stabilité des vétérans et nos jeunes joueurs », a dit Cooper.

    Andrej Sustr et Mark Barberio, qui sont deux des meilleurs espoirs de l’organisation à la ligne bleue, pourraient obtenir une promotion dans la LNH au cours de la saison.

    Sustr, qui mesure 6 pieds 8 pouces et pèse 225 livres, a signé un contrat de deux ans avec le Lightning en mars. Il a terminé au premier rang des défenseurs à l’Université Nebraska-Omaha la saison dernière au chapitre des buts et des points. De ses neuf buts, quatre ont été marqués en avantage numérique et il a terminé à égalité au deuxième rang de l’équipe avec 10 points en supériorité numérique.

    Barberio, qui a disputé deux matchs avec le Lightning la saison dernière, a signé un contrat d’un an à deux volets en juillet. Il a terminé au troisième rang chez les défenseurs de la LAH avec 34 assistances et il a fini en sixième position avec 42 points. Il a marqué cinq buts en supériorité numérique durant la saison régulière à Syracuse et a mené tous les défenseurs de la ligue au chapitre des points (15) en 18 matchs dans les séries éliminatoires de la coupe Calder en 2013.

    GARDIENS

    La lutte entre Lindback et Bishop pour le poste de gardien no 1 sera l’un des points à surveiller au camp d’entraînement.

    Les deux gardiens ont hâte de prouver qu’ils méritent de jouer la majorité du temps, mais ça ne pourrait rien changer car Cooper a déjà laissé savoir qu’il entendait les utiliser à parts égales, au début de la saison du moins.

    « Le poste est ouvert, a admis Cooper. J’ai fait savoir aux deux gardiens que nous devions gagner des matchs et que je ne suis pas préoccupé par les statistiques personnelles. Celui qui nous fera remporter des victoires poussera l’autre dans un rôle de substitut. »

    Cooper a rapidement fait remarquer que les deux jeunes gardiens totalisent ensemble 107 matchs dans la LNH et qu’ils avaient encore beaucoup à apprendre.

    « Ils doivent apprendre sur la grande scène, a ajouté Cooper. Ils sont tous les deux prêts à accéder à cette étape, mais ce sera à eux de déterminer qui sera le gardien no 1. »

    Yzerman a acquis les deux gardiens dans des échanges et de ce point de vue, aucun ne jouira d’un traitement préférentiel.

    Celui qui sera le gardien partant aura gagné le poste.

    Yzerman a cédé deux choix de deuxième ronde au repêchage de 2012, un choix de troisième ronde en 2013 et le gardien Sébastian Caron aux Predators de Nashville pour obtenir Lindback, l’attaquant Kyle Wilson et un choix de septième ronde en 2012.

    En avril, il a cédé l’attaquant Cory Conacher et un choix de quatrième ronde du dernier repêchage aux Sénateurs d’Ottawa pour mettre la main sur Bishop.

    Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mikemorrealeNHL