Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La guérison de Beauchemin en avance sur l’horaire

vendredi 2013-09-13 / 2:58 / LNH.com - Nouvelles

Par Curtis Zupke - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


La guérison de Beauchemin en avance sur l’horaire

ANAHEIM, Californie – François Beauchemin avait à peine l’air d’un joueur qui revenait graduellement au jeu lors du premier jour du camp d’entraînement des Ducks d’Anaheim, jeudi.

La majorité des joueurs prennent part à une seule des trois sessions sur glace, mais le défenseur était présent lors de chacune des heures de patinage et a effectué tous les exercices, sans contact. C’était la décision de Beauchemin et il a rendu les entraîneurs un peu nerveux lorsqu’il a bataillé avec Emerson Etem.

« Ils ont dit "OK ça suffit, ça suffit”, a dit Beauchemin. Mais je n’allais pas le laisser me battre. »

Il y a seulement quatre mois qu’on a procédé à une opération visant à réparer le ligament croisé antérieur du genou de Beauchemin, une blessure qui peut prendre jusqu'à six mois à guérir. Le défenseur a déclaré que son objectif est de prendre part au premier match de la saison.

« Je suis rendu au point où je veux être et cela correspond au temps qu’il m’a fallu pour revenir suite à ma blessure à l’autre genou en 2009 », a expliqué le Québécois de 33 ans. « J’étais revenu au jeu après quatre mois et demi, et je crois que je suis dans les temps. »

Beauchemin a disputé le dernier mois de la saison avec une déchirure après une tentative de harponnage dans un match contre les Stars de Dallas, alors que la hanche du joueur adverse a causé une hyperextension à son genou. Il a affirmé avoir eu un choc lorsque l’IRM a confirmé une déchirure du ligament.

Beauchemin a formé une formidable paire à la défensive avec Sheldon Souray la saison dernière, mais Souray sera à l’écart du jeu au moins jusqu’en novembre suite à une blessure à un poignet. Le fait de voir Beauchemin être aussi actif à ce stade-ci est une chose que l’entraîneur Bruce Boudreau accueille avec joie.

« Mon Dieu, dit Boudreau. C’est une blessure qui nécessite six mois et l’opération a été faite il y a à peine un peu plus de trois mois, je dois donc dire qu’il est très en avance. Nous voulons nous assurer qu’on ne le pousse pas trop rapidement. Si Beauchemin décidait, il jouerait lundi, mais c’est nous qui tenons les rênes et nous devons aller plus tranquillement. »

C'est la deuxième année consécutive où Beauchemin termine la campagne aux prises avec une blessure majeure, lui qui s’était gravement blessé à l’épaule au terme de la saison 2011-12.

« Deux années consécutives sans avoir de vacances à la fin de l'année et à devoir subir des chirurgies à la place, a dit Beauchemin. Je suis impatient de me détendre un peu et de profiter davantage de l'été, l'année prochaine. »

 

La LNH sur Facebook