Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Cinq joueurs sans contrats absent de leur camp d’entraînement

mercredi 2013-09-11 / 19:40 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Cinq joueurs sans contrats absent de leur camp d’entraînement

Gréviste est devenu un mot à la mode à travers la LNH.

Des pièces importantes du casse-tête manquaient à l’appel mercredi à l’ouverture des camps d’entraînement des Maple Leafs de Toronto, des Sénateurs d’Ottawa, des Sabres de Buffalo, des Blues de St.Louis et des Rangers de New York parce que toujours sans contrat.

Voici scinq joueurs bien connus qui n’ont pu en venir à une entente pour renouveler leur contrat et ont toujours le statut de joueur autonome avec restrictions. Ils sont listés par ordre alphabétique.

Jared Cowen, défenseur, Sénateurs d’Ottawa

Le nom de Cowen apparaît sur la liste des 57 joueurs au camp des Sénateurs même s’il est toujours sans contrat. Un porte-parole de l’équipe a indiqué que tous les joueurs sur cette liste ont reçu une invitation, mais Cowen n’était pas sur place pour passer les tests médicaux mercredi.

Le Ottawa Sun a révélé que les Sénateurs auraient mis sur la table un contrat de huit ans comptant chaque année pour 3,5 millions $ de la masse salariale, que le défenseur a refusé, surtout parce qu’il veut se garder une marge de manœuvre pour un éventuel contrait encore plus payant.

Cowen n’a que 22 ans et n’a disputé qu’une saison complète dans la LNH. Il a raté les 41 premières rencontres la saison dernière à la suite d’une opération à la hanche, résultat d’une blessure subie dans la Ligue Américaine pendant le lock-out.

Cody Franson, défenseur, Maple Leafs de Toronto

Franson se trouve dans la position délicate d’être l’autre joueur que les Leafs doivent encore mettre sous contrat. Après la signature de Nazem Kadri pour deux ans et 2,9 millions $ par saison, le directeur général Dave Nonis dispose pour le moment de 2,1 millions $ sous le plafond salarial, une somme qui pourrait augmenter si les Leafs concluent un échange, rétrogradent un joueur et/ou placent un ou des joueurs sur la liste des blessés.

Franson a terminé au quatrième rang chez les défenseurs de la LNH la saison dernière avec 25 mentions d’aide. Il réclamait apparemment un contrat de quatre ans au début des négociations, mais il est peu probable qu’il l’obtienne. En signant un contrat de deux ans, il pourrait devenir autonome sans restrictions à l’été 2015, quand il aura 27 ans.

Cody Hodgson, centre, Sabres de Buffalo

[NDLR: Hodgson a signé un contrat de six ans d’une valeur de 25,5 millions $ mercredi soir]

Comparées à d’autres, les négociations entre Hodgson et les Sabres ont été relativement discrètes et tenues à l’écart des médias.

Hodgson n’a pas voulu commenter la situation la semaine dernière, mais il a mentionné qu’il aimait beaucoup Buffalo et qu’il souhaitait en venir à une entente. Il est intéressé à un contrat à long terme, mais pas les Sabres.

Hodgson a cumulé 34 points en 48 matchs la saison dernière. Il est vu comme le centre du premier trio, il est donc une priorité, mais au bon prix et selon les bons termes.

Alex Pietrangelo, défenseur, Blues de St. Louis

Le directeur général des Blues Doug Armstrong a déclaré la semaine dernière que Pietrangelo fera partie de son équipe, mais il reste à savoir quand. Les négociations entre les deux camps sont rompues pour le moment, Armstrong a déclaré mercredi.

Pietrangelo est un joueur clé pour des années à venir à St. Louis et les deux parties sont d’accord pour un contrat à long terme. Le défenseur vient de connaître trois bonnes saisons de suite et il est un candidat sérieux pour représenter le Canada aux Jeux de Sotchi cet hiver.

Les contrats d’autres jeunes défenseurs sont utilisés pour évaluer la valeur de Pietrangelo: Oliver Ekman-Larsson a signé pour cinq ans et 33 millions $ à Phoenix et Drew Doughty pour huit ans et 56 millions $ à Los Angeles. D’autre part, il est peu probable que Pietrangelo et les Blues visent un contrat à court terme comme celui de deux ans et 5,75 millions $ que P.K. Subban a accepté à Montréal.

Derek Stepan, centre, Rangers de New York

L’ agent de Stepan, Matt Oates, a fait savoir au New York Post que la conclusion d’une entente n’était pas imminente et que son client ne se rapporterait pas au camp d’entraînement sans contrat. Comme Kadri et Hodgson, l’attaquant des Rangers est à la recherche d’un contrat à long terme, proche de 25 millions $ pour cinq ans, toujours selon le Post, tandis que les Rangers proposeraient deux ans et quelque 6 millions $.

Le problème des Rangers est qu’ils ont très peu d’argent disponible sous le plafond salarial, environ 2,2 millions d’après Capgeek.com. Ils peuvent se donner une marge de manœuvre de la même façon que les Maple Leafs. Carl Hagelin et Ryan Callahan se remettent d’opérations à une épaule et leurs noms pourraient être placés sur la liste de réserve, mais le directeur général Glen Sather devrait effectuer une autre transaction majeure pour pouvoir donner à Stepan tout l’argent qu’il réclame.

Stepan est le premier centre des Rangers et il a égalé la marque de Kadri avec 44 points en 48 matchs, pour un total de 140 points en 212 matchs depuis son arrivée dans la ligue en 2010-11.

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook