Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Seguin a hâte d’amorcer un nouveau chapitre avec les Stars

mercredi 2013-09-11 / 12:34 / LNH.com - Nouvelles

Par Tal Pinchevsky - Journaliste LNH.com

Quelques jours avant le début de son premier camp d’entraînement avec les Stars de Dallas, Tyler Seguin a pris un vol en direction de Dallas, et a posé un geste qu’il n’avait pas fait depuis plus d’un an.

Il a enfilé sa bague de la Coupe Stanley qu’il a remportée avec les Bruins de Boston en 2011.

C’est peut-être l’ennui qui l’a poussé à passer l’anneau à son doigt, ou peut-être bien la nostalgie. Peu importe la raison, il a ainsi ravivé des souvenirs à quelques jours de l’ouverture d’un nouveau chapitre de sa carrière.

« Je voulais l’amener à Dallas, et il n’était pas question que je la laisse dans ma valise, alors je l’ai gardée sur moi », a expliqué Seguin au LNH.com. « Je l’ai sortie pour la première fois. Ce fut suffisant pour me procurer ce sentiment… comme si le simple fait de la mettre me permettait de revenir dans le temps, et de ressentir à quel point la sensation était exceptionnelle. »

En trois saisons à Boston, le deuxième choix au total du repêchage 2010 de la LNH a emmagasiné suffisant de souvenirs, des bons et des mauvais, pour remplir une carrière longue de 20 ans. Il a remporté la Coupe Stanley à son année recrue, participé au Match des étoiles à sa deuxième campagne, avant de participer à nouveau à la finale de la Coupe Stanley en 2012-13. Bien qu’une participation à la finale représente un bel exploit pour une équipe, Seguin a connu une saison marquée par l’inconstance, lui qui a évolué sur tous les trios, du premier au quatrième.

Puis, il a été échangé.

« Dallas? »

C’est le mot qui apparaissait sur tous les messages textes qu’il a reçus… 106 au total.

Seguin se trouvait sur la plage avec des amis lorsque la transaction a été annoncée. Comme la réception de son téléphone n’était pas optimale à cet endroit, ce n’est qu’à son retour en ville qu’il a vu le barrage de messages textes.

« L’un de mes meilleurs amis n’a pas voulu me répondre pendant au moins cinq heures, a indiqué Seguin. Il n’a pas voulu m’adresser un seul mot. Tout le monde est soudainement devenu triste. »

Le temps de le dire, Seguin prenait le chemin de Dallas, où il habitera dans un appartement qui été préalablement la propriété d’un ancien membre des Stars, Derek Roy. Il a récemment découvert que le joueur étoile, ainsi que son probable compagnon de trio, Jamie Benn venait tout juste d’emménager dans l’immeuble.

Alors que les Bruins ont représenté un modèle de constance pendant son séjour à Boston, Seguin se joint maintenant à une équipe dont les propriétaires, la haute direction, le personnel d’entraîneurs, l’alignement, les uniformes et le logo ont subi des changements au cours des 18 derniers mois. Au cœur de tous ces changements, Seguin est devenu un élément clé de l’équipe. Il est maintenant impatient de saisir cette occasion.

« J’ai vécu plusieurs bons moments, mais j’espère être en mesure d’en vivre encore davantage, a-t-il mentionné. Je crois que ce sera un nouveau départ pour moi à Dallas. Parfois, c’est tout ce dont un joueur a besoin pour connaître du succès, et j’espère sincèrement que ce sera mon cas. C’est un moment très excitant pour moi. [Dallas] est une ville très différente des autres villes que j’ai visitées. Je m’y plais bien. Je m’attendais à voir beaucoup plus de chapeaux de cowboys, je n’en pas encore aperçu beaucoup. J’ai mes bottes dans ma valise, prêtes à être portées. »

Il s’agira sans aucun doute d’un changement d’environnement pour Seguin, qui était rapidement devenu une idole parmi les mordus de sports de Boston. Il menait un train de vie bien particulier pour quelqu’un d’aussi jeune. Seguin admet qu’il s’ennuiera de la place qu’il occupait au sein de cette communauté sportive de Boston, où il a tissé des liens étroits.

« À Boston, j’étais le seul célibataire de l’équipe, alors je sortais avec quelques joueurs des Patriots [de la Nouvelle-Angleterre], a ajouté Seguin. Je vais m’ennuyer de choses comme celles-là. Je me suis toutefois fait des amis que je garderai pour le reste de ma vie. Tout le monde était très proche. Nous allions à des œuvres de charité, et nous étions ensemble. Partout où nous allions, nous tombions sur quelqu’un que l’on connaissait. C’est ainsi que les choses se déroulaient. »

Ce type de visibilité n’a cependant pas attiré à Seguin la sympathie de tous à Boston. Au cours des saisons qu’il a passées là-bas, plus particulièrement à l’approche de la transaction, beaucoup d’attention était portée sur la manière dont il se comportait à l’extérieur de la patinoire.

« Je crois que [d’être célibataire] a fait en sorte que l’attention était davantage portée sur moi, a-t-il analysé. C’est un peu injuste. J’ai entendu des rumeurs et des histoires et… je ne crois pas que je méritais ce traitement. Tout le monde a droit à son opinion. J’arrive dans une nouvelle ville à Dallas. Les gens ne pourront dire que je sors avec les mauvaises personnes puisqu’il y a plusieurs joueurs célibataires au sein de l’équipe. Cela me rend la vie plus facile. »

Seguin devrait être aidé au cours de son parcours avec les Stars par le conseiller aux opérations hockey Mark Recchi, qui a évolué avec Seguin avec les Bruins lors de leur conquête de la Coupe Stanley en 2011. À l’époque, Seguin était âgé de 19 ans, et il était d’avis que Recchi, âgé de 43 ans, « n’avait pas l’air d’un joueur de hockey ».

Il pourra aussi compter sur la présence de Mike Modano, conseiller de la direction et gouverneur suppléant chez Stars. Celui qui a été pendant longtemps le joueur de concession de Dallas était l’idole de Seguin pendant son enfance.

« J’ai énormément parlé avec [Recchi], surtout depuis la transaction, a avoué Seguin. Ils [Recchi et Modano] veulent que l’on se rencontre lorsque nous serons tous à Dallas afin de discuter un peu. Ils souhaitent seulement m’aider. Ce sont de bonnes personnes et ils veulent voir Dallas gagner. »

Seguin aura vraisemblablement un rôle vital dans la quête des Stars d’une première apparition en séries éliminatoires depuis 2008. Étiqueté comme un joueur de concession depuis son arrivée dans le circuit, il s’agit probablement de sa meilleure chance de prouver sa valeur. Il mettra aussi en pratique les leçons qu’il a apprises pendant les trois années qu’il a passées à Boston.

« Je veux m’exprimer un peu plus à Dallas que je ne l’ai fait à Boston, a déclaré Seguin. Ce sera un défi pour moi, et cela risque d’être difficile au début. J’espère que l’équipe m’aidera à relever ce défi. Mais d’abord et avant tout, je veux mériter le respect de mes coéquipiers et apprendre à les connaître. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Boston mène la série 3-1
vs.
Montréal gagne la série 4-0
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
New York mène la série 2-1
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
San Jose mène la série 3-1
 

La LNH sur Facebook