Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Aperçu 2013-14 : Dix recrues prêtes à s’imposer dès cette année

lundi 2013-09-09 / 12:32 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Aperçu 2013-14 : Dix recrues prêtes à s’imposer dès cette année

C’est aujourd’hui que LNH.com commence son aperçu de la saison 2013-14, qui comprendra une analyse de chacune des 30 formations du circuit tout au long du mois de septembre.

Plusieurs recrues ont fait leur marque dans la LNH la saison dernière, à commencer par l’attaquant des Panthers de la Floride Jonathan Huberdeau. Le troisième choix du repêchage de 2012 a récolté 14 buts et 17 aides en 48 parties et il a mis la main sur le trophée Calder remis à la meilleure recrue de la Ligue devant l’attaquant du Canadien de Montréal Brendan Gallagher et l’attaquant des Blackhawks de Chicago Brandon Saad.

À l’aube d’une nouvelle saison, voici dix recrues à surveiller en 2013-14.

Seth Jones, Predators de Nashville : Repêché au quatrième rang en 2013, Jones est un patineur élégant qui pourrait bien jouer plus de 20 minutes par match dès le début de la campagne. Fils de l’ancien joueur de la NBA Popeye Jones, l’arrière de 18 ans ajoutera du poids (6 pieds 4 pouces, 205 livres), du talent et du sens du hockey à la brigade défensive des Predators dès leur premier match, le 3 octobre contre les Blues de St. Louis.

« Seth est un espoir spécial et nous avons eu la chance de pouvoir le repêcher », a déclaré le directeur général des Predators David Poile. « Comme joueur, il apporte beaucoup à notre organisation. Il a un bon gabarit, des habiletés recherchées par toutes les équipes ainsi qu’une personnalité et une maturité qui lui permettront de s’épanouir et de se développer aux côtés de notre noyau de vétérans et des autres jeunes joueurs de notre formation. »

Nathan MacKinnon, Avalanche du Colorado : L’Avalanche a décidé de choisir ce centre talentueux avec la première sélection du dernier repêchage et MacKinnon devrait faire partie de l’alignement de l’équipe lorsqu’elle accueillera les Ducks d’Anaheim le 2 octobre. L’année dernière, à sa deuxième saison avec les Mooseheads de Halifax dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, ce jeune de 18 ans a inscrit 32 buts et 43 assistances en 44 parties. Il s’est entraîné pendant tout l’été avec son nouveau coéquipier Matt Duchene et Sidney Crosby, qui est originaire de la Nouvelle-Écosse tout comme MacKinnon.

« Mon principal objectif est de faire l’équipe et ensuite, je veux juste contribuer le plus possible », a expliqué MacKinnon au site Web de l’Avalanche. « Il y a beaucoup d’excellents joueurs dans cette équipe, mais je veux l’aider du mieux que je peux et aussi tôt que possible, »

Aleksander Barkov, Panthers de la Floride : Réclamé immédiatement après MacKinnon au repêchage de 2013, Barkov a subi une chirurgie à l’épaule en avril, mais il devrait être remis à temps pour l’ouverture du camp d’entraînement des Panthers. Le centre de 6 pieds 3 pouces et 209 livres est extrêmement doué, comme en témoignent ses 21 buts et 27 aides en 53 rencontres avec Tappara dans le meilleur circuit professionnel finlandais, et il devrait bien compléter Huberdeau.

« Il veut vraiment être une étoile. Il veut jouer ici et il veut jouer ici immédiatement », a révélé le DG des Panthers Dale Tallon lors du camp de développement de l’équipe cet été. « Il est heureux d’être ici, il adore ça et il veut demeurer ici. Donc, c’est très encourageant. »

Ryan Murray, Blue Jackets de Columbus : Murray aurait pu percer l’alignement des Blue Jackets dès l’année dernière, mais une blessure à l’épaule subie en novembre, alors qu’il évoluait pour les Silvertips d’Everett dans la Ligue de hockey de l’Ouest, a mis fin à la saison du talentueux jeune défenseur. Maintenant qu’il est en santé, le deuxième choix de 2012 est prêt à se joindre à la brigade défensive de Columbus, où il devrait jouer un rôle important pendant plusieurs années. Murray (6 pieds 1 pouce, 198 livres) avait amassé 2 buts et 15 mentions d’aide en 23 matchs avant sa blessure. Il aura 20 ans le 27 septembre.

« Je suis content de le voir », a admis Todd Richards, l’entraîneur des Blue Jackets, à LNH.com. « Il a passé tout l’été ici et il est prêt. L’écart entre le junior et la LNH est grand, surtout après avoir manqué autant de parties que lui l’année passée à cause de sa blessure. Donc, je ne sais pas où il se situe encore. Mais d’après ce que j’ai entendu, je ne m’inquiète pas trop. Il ne reste qu’à savoir quand il fera le saut. »

Jonathan Drouin, Lightning de Tampa Bay : Le coéquipier de MacKinnon à Halifax, Drouin a été le troisième joueur sélectionné au repêchage de 2013. Cet ailier gauche (5 pieds 11 pouces, 186 livres) devrait commencer l'année à Tampa. L’an dernier, il a récolté 105 points (41 buts et 64 aides) en 49 parties en saison régulière dans la LHJMQ, puis il a ajouté 35 points et 17 matchs en séries éliminatoires. Drouin pourrait évoluer sur le premier trio en compagnie de Steven Stamkos et Martin St-Louis lorsque le Lightning inaugurera sa saison le 3 octobre contre les Bruins de Boston.

« Jonathan joue avec une intensité élevée et il possède un talent rare », a déclaré Al Murray, le directeur du recrutement amateur de Tampa Bay, à LNH.com. « Les amateurs qui ont regardé les vidéos de Jonathan sur YouTube doivent garder à l’esprit que c’est son talent de fabricant de jeu qui le distingue et non ses buts marqués à un contre un. C’est un joueur très généreux, qui lit très bien le jeu. C’est un attaquant complet. »

Jacob Trouba, Jets de Winnipeg : Neuvième choix du repêchage de 2012, Trouba (6 pieds 2 pouces, 187 livres) a aidé les États-Unis à remporter la médaille d’or au Championnat mondial junior de 2013. Il avait alors inscrit quatre buts et cinq assistances et il avait reçu le titre de meilleur défenseur du tournoi. L’arrière de 19 ans a passé la dernière saison avec l’Université du Michigan, où il a obtenu 12 buts et 17 aides en 37 parties. Cette performance lui a valu une place sur la première équipe d’étoiles de la NCAA.

Trouba pourrait maintenant se retrouver parmi les quatre meilleurs défenseurs des Jets. Si c’est le cas, il croit être prêt à s’imposer dans la LNH.

« C’est un de mes objectifs. C’est un rêve et une belle occasion se présente à moi », a déclaré Trouba après avoir signé son contrat avec les Jets en avril. « Ce sera difficile d’affronter des joueurs plus gros, mais c’est quelque chose dont j’ai besoin et je suis prêt à relever ce défi. »

Torey Krug, Bruins de Boston : Ce joueur de 22 ans n’a jamais été repêché et il s’est fait remarquer avec les Bruins pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley de 2013. Après avoir disputé 63 matchs avec les Bruins de Providence dans la Ligue américaine de hockey (13 buts et 32 aides), Krug a aidé Boston à atteindre la finale de la Coupe Stanley en marquant quatre buts et en récoltant deux mentions d’aide en 15 parties en séries. Il devrait être un défenseur régulier avec les champions de l’Association de l’Est cette saison.

« J’ai maintenant une année complète de hockey professionnel dans mes bagages et je comprends mieux toutes les subtilités de la vie de hockeyeur professionnel », a raconté Krug sur le site Web des Bruins. « Donc, je sais ce qui est important et je sais ce qui l’est moins pour m’assurer d’être prêt pour la saison. »

Valeri Nichushkin, Stars de Dallas : Cet ailier droit de 18 ans (6 pieds 4 pouces, 202 livres) pourrait s’avérer être le vol du repêchage de 2013, lui qui a été réclamé au 10e rang par les Stars. Bien entendu, on ne lui offrira rien sur un plateau d’argent, mais Nichushkin a de fortes chances d’être de l’alignement des Stars quand ils amorceront leur saison contre la Floride le 3 octobre. Si Nichushkin ne se taille pas une place dans la LNH, il pourrait retourner à Tcheliabinsk dans la Ligue de hockey continentale (KHL).

« Nous sommes excités. Nous croyons qu’il est très près, mais je ne veux pas lui mettre trop de pression sur les épaules », a admis Jim Nill, le DG des Stars, à LNH.com. « Je veux rester prudent. Il aura toutes les chances de se tailler un poste avec l’équipe. Nous voulons le garder avec nous le plus longtemps possible. »

Mark Scheifele, Jets de Winnipeg : Le septième choix du repêchage de 2011 semble prêt à faire le saut dans la LNH après avoir connu une troisième bonne campagne (39 buts et 40 aides en 45 parties) avec les Colts de Barrie dans la Ligue de hockey de l’Ontario. Scheifele (6 pieds 2 pouces, 184 livres) a goûté à la LNH à chacune des deux dernières saisons : il a disputé sept rencontres en 2011-12 et quatre l’an dernier. En 2013-14, il pourrait pivoter le deuxième trio des Jets en compagnie d’Evander Kane et Devin Setoguchi.

« Ces dernières années, quand je me présentais au camp, j’avais un aperçu de ce que c’était que de jouer dans la LNH, mais ç’a été incroyable de pouvoir participer à quelques matchs l’an passé », a raconté Scheifele à LNH.com. « Des expériences comme ça sont très importantes pour la confiance.

« Je suis plus confortable maintenant parce que j’ai vécu ce processus il y a moins d’un an. Cette année, je sais à quoi m’attendre, je sais quoi faire et je sais que je dois être plus affamé. »

Morgan Rielly, Maple Leafs de Toronto : Rielly a fait tourner bien des têtes cet été et il est prêt à faire sa place à Toronto après avoir été repêché au cinquième rang en 2012. Le défenseur de 6 pieds 1 pouce et 205 livres a disputé 14 matchs avec les Marlies de Toronto dans la Ligue américaine de hockey la saison dernière (un but et deux passes) après avoir connu une campagne de 12 buts et 54 points en 60 parties avec les Warriors de Moose Jaw dans la Ligue de hockey de l’Ouest.

« Je sais que j’ai encore plusieurs années de hockey professionnel devant moi », a déclaré Rielly à la Presse canadienne en juillet. « Si je ne joue pas dans la LNH cette année, ça ne veut pas dire que je n’y arriverai jamais. C’est mon objectif, mais si je n’y parviens pas, je n’aurai qu’à continuer de travailler fort pour m’améliorer. J’aurai 20 ans l’année prochaine, c’est encore jeune. Donc, je ne m’en fais pas trop avec ça. Mais c’est l’objectif que je cherche à atteindre. »

Suivez Brian Compton sur Twitter : @BComptonNHL

 

La LNH sur Facebook