Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien pourrait avoir eu la main heureuse au 3e tour du repêchage 2013

lundi 2013-09-09 / 16:46 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

BROSSARD, Qc - Le Canadien disposait de six choix parmi les 86 premiers rangs de sélection au repêchage de la Ligue nationale de hockey en juin dernier, une manne plutôt rare, mais qui met aussi une certaine pression sur l'équipe de dépisteurs et le directeur général de l'équipe.

Le repêchage étant une science inexacte et dont les résultats ne se font pas connaître immédiatement, il est trop tôt pour juger du travail de Trevor Timmins, directeur du recrutement amateur, et de Bergevin. Mais on peut parier que l'état-major du Tricolore est satisfait de ce qu'elle a vu de ses deux choix de troisième tour, Connor Crisp et Sven Andrighetto, pendant le camp des recrues qui a pris fin lundi, à Brossard.

Après avoir sélectionné Michael McCarron (25e), Jacob de la Rose (34e), Zachary Fucale (36e) et Artturi Lekhonen (55e), la Canadien a choisi Crisp au 71e rang et Andrighetto avec son 86e choix.

Crisp un colosse de six pieds trois pouces et 223 livres, a progressé de jour en jour au camp des recrues.

« Je ne savais pas trop à quoi m'attendre à mon premier camp professionnel, a dit le centre de 19 ans qui amassé 36 points, dont 22 buts avec les Otters de Lake Erie, de la Ligue de l'Ontario, la saison passée. Je me suis présenté ici en ayant l'esprit ouvert, prêt à tout. Plus le temps passait, plus je m'améliorais. »

Question de s'assurer de laisser une bonne impression aux dirigeants de l'équipe, il a inscrit un tour du chapeau dans le dernier match simulé du camp des recrues, dans un gain de 8-1 des rouges.

« Ce n'est pas quelque chose que vous allez revoir de sitôt, a-t-il prévenu. Mais je crois que c'était le bon temps pour connaître ce genre de performance. En plus, tous mes buts ont été inscrits à deux pieds du filet. Je pense que 95 pour cent des buts que je marque le sont de cette distance. »

Andrighetto efficace

Andrighetto, qui rappelle davantage Brendan Gallagher avec son gabarit de cinq pieds neuf pouces et 182 livres, a aussi bien fait au cours des derniers jours. Jouant un rôle plus effacé, il s'est surtout fait remarquer par ses interventions défensives et son sens du jeu.

« Je pense que j'ai connu un bon camp, a déclaré le Suisse. J'ai appris beaucoup au cours de la dernière semaine. Ç'a été difficile avec tous ces entraînements et ces matchs simulés. »

Andrighetto a aussi démontré pourquoi il a pu amasser 98 points (31-67) en 53 matchs avec les Huskies de Rouyn-Noranda la saison dernière quand il en a eu l'occasion, notamment sur le premier but du match de lundi. Appliquant de la pression près de la ligne bleue adverse, Andrighetto a provoqué un revirement aux dépens de Nathan Beaulieu, qui a connu un camp des recrues plus qu'ordinaire. Sur l'attaque en surnombre qui a suivie, Andrighetto a servi une belle passe à Erik Nyström, qui n'a pas raté l'occasion.

À 20 ans, Andrighetto pourrait être appelé à disputer une première saison chez les professionnels avec les Bulldogs. Mais qu'il soit cédé à Hamilton ou qu'il retourne à Rouyn-Noranda, il s'est assuré d'arriver prêt.

« Je me sens déjà très bien. J'ai patiné en quelques occasions avant le camp et je suis en bonne condition. Je trouve que ça paraît. D'arriver à l'aube de ma carrière professionnelle représente un grand défi, mais c'est ce qui me motive davantage: je veux être meilleur que les autres joueurs. J'adore relver des défis. »

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Detroit mène la série 1-0
vs.
Montréal mène la série 2-0
vs.
Pittsburgh mène la série 1-0
vs.
New York mène la série 1-0
vs.
Le Colorado mène la série 1-0
vs.
St. Louis mène la série 1-0
vs.
Anaheim mène la série 1-0
vs.
San Jose mène la série 1-0
 

La LNH sur Facebook