Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Congestion à la ligne bleue: un beau problème pour Bergevin et le Canadien

dimanche 2013-09-08 / 15:06 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Congestion à la ligne bleue: un beau problème pour Bergevin et le Canadien

BROSSARD, Qc - Alors que plusieurs équipes souffrent d'un manque de profondeur à la ligne bleue, le Canadien ne semble pas être inquiété de ce côté.

En plus des huit défenseurs sous contrat à Montréal — P.K. Subban, Andrei Markov, Josh Gorges, Alexei Emelin, Francis Bouillon, Douglas Murray, Raphael Diaz et David Drewiske —, l'équipe compte sur une belle relève en Jarred Tinordi et Nathan Beaulieu, en plus des autres joueurs sous contrat avec les Bulldogs de Hamilton.

«On a de la profondeur, c'est une force dans une organisation que d'avoir de jeunes défenseurs et de les développer», a avoué le directeur général de l'équipe, Marc Bergevin.

Mis à part Emelin, qui se remet d'une opération au genou et pourrait ne pas être disponible avant décembre, tout le monde est en santé au sein de la brigade défensive du Tricolore, ce qui laisse croire qu'il y aura peu de place au sein de la formation de la LNH pour les jeunes espoirs de l'organisation, même dans le cas de Tinordi et Beaulieu, qu'on a vus à Montréal la saison passée. Mais Bergevin n'est pas de cet avis.

«Les places sont toujours les mêmes, la question est de savoir qui va les prendre, a-t-il dit. On ne va pas présumer (qu'il n'y a pas de place pour Tinordi et Beaulieu), c'est trop tôt dans le camp. Ce sont les joueurs qui nous forceront à prendre les décisions.»

Pour certains, cette situation n'est pas sans créer quelques frustrations. C'est notamment le cas de Dalton Thrower, choix de deuxième tour du Tricolore en 2012 qui n'a toujours pas de contrat avec l'organisation.

Le défenseur de six pieds et 203 livres, qui aura 20 ans le 20 décembre prochain, pourrait d'ailleurs se retrouver pour une autre saison au niveau junior, avec les Giants de Vancouver de la Ligue de l'Ouest.

«Si c'est ce qu'ils jugent qui est le mieux pour moi, c'est ce que je ferai, a dit le principal intéressé. Ça voudra dire que j'ai des choses à travailler et que je ne suis pas tout à fait prêt pour les professionnels.»

Mais on sent que ce n'est pas l'option qui l'enchante le plus.

«Mon but premier, c'est d'obtenir un contrat professionnel, c'est certain. Mais je n'ai pas à jouer à ce niveau tout de suite: je viens d'être échangé à une excellente organisation à Vancouver, où j'aurai beaucoup d'occasions d'améliorer ce que je dois améliorer.»

«C'est lui qui va prendre la décision pour nous, a indiqué Bergevin. On va prendre une décision selon ses performances. On n'exclut pas de le garder chez les professionnels.»

Mais il admet que Thrower a du travail à faire.

«Des droitiers on en a beaucoup, et des bons. De ce que j'ai vu de lui à la Coupe Memorial, il a bien joué. Mais avec le nombre de défenseurs droitiers qu'on a, il va falloir qu'il atteigne un autre niveau. On le regarde de près.»

«Ce sera un grand défi, c'est le hockey professionnel, a ajouté Thrower. Mais mon but n'est pas de jouer dans l'AHL, c'est de jouer dans la Ligue nationale. Alors si je dois retourner dans la Ligue de l'Ouest pour y accéder, c'est ce que je ferai.»

 

La LNH sur Facebook