Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30 : La performance de Grabovski est le facteur clé chez les Capitals

    vendredi 2013-08-30 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30 : La performance de Grabovski est le facteur clé chez les Capitals

    Lorsque les Maple Leafs de Toronto ont procédé au rachat du contrat de Mikhail Grabovski le 4 juillet dernier, les Capitals de Washington ont tout de suite été identifiés comme étant la destination possible de ce joueur de centre.

    Les Capitals n’allaient pas offrir un nouveau contrat à Mike Ribeiro, ce qui signifiait qu’ils se retrouveraient à court d’un joueur de centre pour évoluer sur leur deuxième trio. N’étant pas en mesure d’offrir un gros contrat, les Capitals ont décidé d’attendre pendant que les meilleurs joueurs autonomes se dénichaient de nouveaux domiciles.

    Cinquante jours après avoir obtenu le titre de joueur autonome sans compensation, Grabovski a paraphé une entente d’une saison pour 3 millions $ avec les Capitals. Après n’avoir effectué aucun mouvement plus tôt, ils ont possiblement acquis la meilleure prise disponible sur le marché.

    « Il s'agit d'une signature très importante pour nous. Nous avons joué au poker sur ce coup », a déclaré le directeur général George McPhee. « Il a fallu un certain temps, mais cela devait être la bonne entente pour les deux parties. C'est tout simplement la nouvelle réalité avec le plafond salarial. Nous pensions que ce serait une très bonne situation pour lui. C'est ce que les joueurs ont à se soucier plus que jamais aujourd’hui. Une fois qu’ils trouvent une équipe où ils ont leur place, ils pourraient bien jouer, et par la suite l'argent sera là. Je ne pense pas que nous devions faire beaucoup pour arriver à le convaincre que c’était un endroit parfait pour lui. »

    Grabovski pourrait commencer en évoluant au sein du deuxième trio, ce qui signifie probablement qu’il s’alignera au centre de Martin Erat et de Troy Brouwer.

    Grabovski pourrait aussi évoluer avec Alex Ovechkin, parce que même si Ovechkin et Nicklas Backstrom ont évolué ensemble pendant de nombreuses années, ils ont également été séparés durant de courtes périodes à de multiples occasions.

    Les Capitals allaient probablement commencer la saison avec Brooks Laich comme joueur de centre numéro deux, mais ce dernier peut maintenant passer au troisième trio et l'équipe n’a plus à ce soucier d'un problème potentiel avec la profondeur au poste de centre.

    Depuis aussi longtemps que Backstrom est le premier centre des Capitals, trouver quelqu'un pour occuper le poste de deuxième pivot derrière lui a oscillé entre une solution à court terme et une grave préoccupation. Si Grabovski joue bien, il pourrait commander un contrat comme celui que Ribeiro a signé avec les Coyotes de Phoenix (quatre ans, 22 millions $).

    « L’idée n’est pas d'essayer de remplacer Ribeiro, a déclaré McPhee. Quand nous avons fait la transaction pour obtenir ses services, nous savions que nous pourrions compter sur sa présence pour un an seulement, mais nous avons pensé qu’il serait tout de même un bon ajout. C'était vraiment une bonne chose pour lui et vraiment une bonne chose pour nous. Je ne vois pas cela comme une solution de remplacement.

    « La roue ne cesse de tourner. Un joueur embarque à bord et un autre descend, mais nous pensons que nous avons trois joueurs qui s’ajoutent à notre alignement en la personne de Laich, Erat et Grabovski. Nous n'avons pu compter sur la présence de Laich et Erat pendant très longtemps la saison dernière, et j’espère que nous pourrons compter sur leur apport durant 82 matchs cette année.

    « Lorsque vous ajoutez le nom de Grabovski à l’équation, je pense qu’il en résulte que notre groupe d’avants a de la profondeur, nous avons beaucoup de bons éléments, nous avons beaucoup de vitesse, nous avons des gars qui peuvent marquer. Nous pouvons faire rouler quatre bonnes lignes d’attaque. »

    Grabovski est devenu un point de mire chez les adeptes des statistiques avancées après que sa production inscrite sur le dos d'une carte de hockey a baissé en 2012-13. Pendant plusieurs saisons il s’est avéré être le meilleur attaquant de Toronto au niveau des statistiques avancées en ce qui concerne la possession de la rondelle. Il a été le plus efficace également la saison dernière, même s’il a affronté une compétition plus féroce et a entamé plus de présences en zone défensive; deux éléments qui rendent plus difficile la récolte de points (il a terminé avec 16 points en 48 matchs).

    Les équipes de la LNH sont généralement discrètes au sujet du type de statistiques avancées qu’ils utilisent et McPhee est parmi les plus réticents quand il s'agit de révéler des informations, peu importe si le sujet est délicat ou non.

    Il est juste de dire que les Capitals étaient prêts à regarder au-delà d'une baisse des buts et des passes et de reconnaître que Grabovski pourrait être un joueur d'impact pour eux.

    « Nous utilisons nos propres analyses des statistiques avancées, et nous n'allons pas donner nos munitions aux autres, mais bien sûr, nous le faisons, a déclaré McPhee. Il y a beaucoup de choses à analyser. Il y a [les statistiques avancées] et il y a ce que vos yeux vous disent, et puis vous parlez à des gens qui ont travaillé avec lui, que ce soit ses coéquipiers, des gérants ou des entraîneurs, et vous mettez tout cela ensemble pour essayer de prendre la décision la plus éclairée possible. Tout ce que nous avons fait ici nous a convaincu que cela sera une bonne transaction pour l’équipe, ce sera une excellente addition. Nous sommes vraiment heureux que cela ait fonctionné.

    « Il s'agit d'une signature estivale tardive qui pourrait faire une grande différence. »

     

    La LNH sur Facebook