Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    30 en 30: Nouvelle division, même but pour les Capitals

    vendredi 2013-08-30 / 3:00 / 30 en 30 - Aperçus de la saison 2013-14

    Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    30 en 30: Nouvelle division, même but pour les Capitals

    Pour Adam Oates, la capacité à réussir en tant qu'entraîneur recrue avec les Capitals de Washington la saison passée a toujours été susceptible de dépendre de sa relation avec Alex Ovechkin et les autres joueurs vedettes au sein de l’alignement.

    Oates est arrivé avec un plan détaillé parce qu'il est un entraîneur qui mise sur les détails, tout comme c’était le cas lorsque le membre du Temple de la renommée du hockey était un joueur. Sa capacité à exécuter ce plan a été entravée par un camp d’entraînement de courte durée après le lock-out. Ce n'est pas sans une certaine adversité, mais Oates a trouvé l'harmonie avec Ovechkin et les Capitals au cours de sa première saison.

    « Il est direct avec les joueurs et il leur dit ce qu'il pense qu'il peut accomplir avec eux », a déclaré le directeur général George McPhee au sujet de Oates. « Il ne s'agit pas seulement d'avoir une bonne vue d'ensemble du jeu d'équipe – il pense qu'il peut aider les joueurs individuellement et les aider à s’améliorer. Il passe beaucoup de temps sur les détails avec les joueurs individuellement. C'est quelque chose qu'il m'a dit qu'il pouvait faire lorsque nous l'avons interviewé, mais il a vraiment réussi son coup. »

    Les premiers retours sur l’investissement n’ont pas été évidents. L'équipe a peiné avec un départ de 2-8-1, et Ovechkin et les autres joueurs de haut niveau ne produisaient pas. McPhee savait que la patience était nécessaire, mais il s'agit d'une organisation – et d’une base de partisans – qui n’a connu que le succès en saison régulière pour la dernière demi-décennie écoulée.

    « Il y a eu deux points dans la saison qui se démarquent, a déclaré McPhee. Le premier est survenu au début de la saison quand nous avons perdu un autre match à la maison et nous retrouvions alors avec un dossier de 2-7-1, mais j'ai aimé la façon dont nous avons joué. Nous avons eu quelques problèmes par la suite. Nous n'obtenions pas les arrêts des gardiens de but et en tant qu'équipe nous avons pris trop de pénalités. Nous avons pensé que si nous pouvions ajuster ces détails et obtenir de meilleurs rendements de la part des gardiens, les choses se replaceraient.

    « Je me souviens être descendu dans le vestiaire après la partie et les entraîneurs n'étaient pas contents d’avoir perdu un autre match, mais le message que j'ai livré était: ‘Ne changez pas vos habitudes et ne modifiez pas l’essence du message, ne perdez pas confiance dans ce que vous faites.’ Parfois, quand les choses ne vont pas bien vous pensez avoir à changer les choses alors que ce n’est pas nécessaire. »

    Une partie du plan élaboré par Oates était de déplacer Ovechkin – deux fois gagnant du trophée Hart remis au joueur le plus utile à son équipe – de sa position naturelle à l’aile gauche vers l'autre côté de la glace. Bruce Boudreau, ancien entraîneur des Capitals, l’avait fait à quelques reprises durant de courtes périodes, mais Oates a voulu faire cette transition de façon permanente.

    Il a fallu un certain temps, mais finalement Ovechkin a non seulement compris son nouveau poste, mais a prospéré. Il a marqué des buts et dominé le jeu comme il ne l’avait pas fait au cours des deux saisons précédentes.

    « Ça a fait de lui un meilleur joueur, a déclaré McPhee. Cela a enlevé l’élément risque de son jeu. Il ne faisait pas de revirements à la ligne bleue comme avant et il donnait à ses adversaires un regard différent parce qu'il devenait un peu trop prévisible sur le côté gauche. Cela nous a rendus meilleurs dans notre zone, car il peut couper au centre et prendre la rondelle sur son côté droit. Quand il était à l’aile gauche, il restait le long de la rampe et ne coupait pas au centre pour nous aider à sortir la rondelle de la zone. Lorsqu’il patiné vers la zone offensive [à la droite], il dirigeait la rondelle plus profondément et la gardait profond dans le territoire adverse.

    « Cela ne fonctionne que si le joueur est prêt à acheter le système. Ici vous avez cet athlète qui a été nommé deux fois gagnant du titre de joueur le plus utile à son équipe en jouant à gauche et vous lui demandez de changer de position. Ce n'est pas une chose facile à faire, mais il a acheté l’idée et il a été très facile à diriger. En plus de cela, Adam l’a beaucoup aidé en ce qui concerne son positionnement sur le jeu de puissance. »

    L'équipe a commencé à renverser la situation. Oates a aidé tout le monde sur le jeu de puissance, et les Capitals ont maintenu un taux de réussite incroyable de 26,8 pour cent avec l’avantage d’un homme.

    Ovechkin a mené la ligue au chapitre des buts et a remporté le trophée Hart pour la troisième fois de sa carrière. Son joueur de centre Nicklas Backstrom a terminé troisième dans la ligue pour les passes et a récolté 48 points en 48 matchs. Passant sous le radar, Mike Green a mené tous les défenseurs au chapitre des buts en dépit du fait qu’il n’ait joué que 35 matchs.

    Le deuxième point essentiel, pour McPhee, a commencé avec une autre défaite. Washington est allé à Pittsburgh le 19 mars pour affronter son rival, les Penguins, et McPhee a eu le sentiment que son équipe avait disputé son meilleur match de la saison, malgré une défaite de 2-1. Par la suite, les Capitals se sont rendus à Winnipeg pour deux matchs cruciaux sur la route le 21 et 22 mars.

    « La saison s’est jouée là, a déclaré McPhee. Ils étaient en avance par neuf points sur nous avant ce week-end et nous les avons battus 6-0 et 4-1 et avons vraiment joué le genre de hockey que nous savions que nous pouvions jouer. J'ai pensé, cette semaine-là, que c’était le point tournant. »

    Les Capitals ont terminé la saison régulière avec une fiche de 15-2-2 pour remporter le titre dans la division Sud-Est, mais les séries éliminatoires de la Coupe Stanley ont laissé le club sur une note finale bien trop familière. Les Rangers de New York ont sorti les Capitals, troisièmes têtes de série dans l’Est, au premier tour, couronnant le tout avec une superbe victoire de 5-0 à Washington lors du septième match.

    CAPITALS DE WASHINGTON

    Ajouts: C Mikhail Grabovski, D Tyson Strachan

    Départs: C Mike Ribeiro, D Jeff Schultz, C Matt Hendricks, AD Joey Crabb, G Dany Sabourin, AG Wojtek Wolski

    Agents libres: D Tom Poti, C Ryan Potulny

    Principaux espoirs: AD Tom Wilson, C Michael Latta, D Nate Schmidt

    La seconde moitié du tableau des séries reste un endroit inaccessible pour les Capitals, qui ont remporté trois séries éliminatoires en six ans et ont perdu un match numéro sept à domicile à quatre reprises durant cette période.

    « Vous pouvez identifier certaines choses à la fin de chaque saison lors des séries éliminatoires et savoir pourquoi nous n'avons pas avancé, a déclaré McPhee. L'année dernière, j'étais vraiment, et ce n'est pas la manière politiquement correcte de le dire, mais je n'étais pas heureux avec la façon dont les matchs ont été arbitrés. Je suis allé le dire publiquement, cela arrive parfois.

    « Vous devez aller au-delà de cela. Vous pouvez penser que ce n'est pas juste, mais d'autres qui sont plus objectifs ont peut-être pensé que c’était juste. C'est la chose dont nous avons été déçus à la fin de cette saison, et bien sûr le fait de perdre une paire de joueurs parmi nos six premiers attaquants en [Brooks] Laich et [Martin] Erat a fait très mal. »

    Maintenant, il y a un regain d'optimisme à Washington. Oates aura un camp d'entraînement complet pour la première fois, et les joueurs seront plus à l'aise avec son système et ses enseignements. Erat et Laich ont disputé un total combiné de 18 matchs avec les Capitals en 2012-13, et leurs retours avec l'ajout du joueur de centre autonome Mikhail Grabovski fournissent à l'équipe un formidable groupe de joueurs d’attaque (bien que le joueur autonome avec restriction Marcus Johansson ait encore besoin d'un nouveau contrat).

    La grande question dans l'alignement des Capitals est de trouver un arrière pour évoluer parmi les quatre premiers défenseurs parmi un groupe qui comprend Dmitry Orlov, Jack Hillen et John Erskine. Mais le trio de tête de Green, John Carlson et Karl Alzner représente une force. Comme c'est le cas chez les gardiens de but, avec Braden Holtby identifié comme numéro un et Michal Neuvirth comme auxiliaire de qualité.

    Washington déménage au sein d’une nouvelle division avec quelques anciens rivaux, mais les attentes restent les mêmes: la compétition pour le titre de division, puis trouver un moyen de prolonger le séjour en séries éliminatoires pour la première fois avec ce noyau de joueurs.

    Oates était aimé dans cette ville en tant que joueur, mais il serait vénéré s'il devenait l'entraîneur qui a mené cette franchise à sa première Coupe Stanley.

    « J'aime où l'organisation se situe en ce moment, a déclaré McPhee. Je pense que nous avons un club très solide ici et également un club solide à Hershey dans la LAH, nous avons aussi quelques bons espoirs en route. Ce club devrait rester compétitif pendant une longue période. »

     

    La LNH sur Facebook